Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Téléthon : A quand la possibilité de choisir une destination éthique de ses dons ?
Le transhumanisme est déjà une réalité

Mohammed, le prénom le plus populaire en Grande Bretagne

Le nom du prophète, actuellement à la mode dans une partie de l’Occident, s’impose parmi les noms arabes comme Omar, Ali et Ibrahim.

Le nom le plus courant donné aux enfants nés à Oslo en Norvège est Mohammed. Cette tendance s’est implantée également en Grande Bretagne, où c’est le nom du prophète fondateur de l’Islam qui triomphe. Les sources de BabyCentre confirment qu’un grand nombre d’autres prénoms arabes sont fréquemment choisis. Et les racines chrétiennes ?

Il demeure étrange que dans une Europe aux racines profondément chrétiennes triomphent ainsi les prénoms d’origine arabe. Cela démontrerait que jamais la population d’Europe n’a été aussi diversifiée.

Les parents ont aussi été influencés par les prénoms des célébrités. Les prénoms des enfants de David et Victoria Beckham ont été un triomphe, ainsi que ceux des enfants de Simon Cowell. (Romeo augmenta de 67% et Cruz de 400%.) Les prénoms des personnages de séries, surtout Jeu de Trônes, aussi sont repris : Daenerys, Tyrion.

Tandis que les prénoms de la famille royale enregistrent une forte baisse (Georges, Guillaume, Henri).

Commentaires

jejomau

entendu sur "des paroles et des actes" hier soir (France 2) : Mohammed est le prénom le plus courant sur Paris...

Une fin d'émission très intéressante avec un Robert Ménard qui met J.Attali K.O en un round...

n

Qu'en est-il en France des noms d'origine "normande" ? (puisque c'est sous cette novlangue que les journalistes appellent les Français de souche)

clemsius

Quelles sont les familles qui font le plus d'enfants en Europe? Les descendants des familles chrétiennes qui, s'ils sont malgré tout des fils prodigues, ne sont toujours pas revenus à la maison et gardent encore les cochons ou les familles polygames de la culture de l'autre livre soit disant révélé mais qui a surtout été volé?

LACONQUERANT

Tout cela se terminera très mal !

Le multiculturalisme béa des bobos parisiens, va créer de telles tensions, que, soit il y aura un fort mouvement dans les urnes, et il nous faudra 100 ans pour revenir à la grande France, soit cela partira en guerre civile avec tout ce que cela implique.

Nous avons suffisamment d’éléments pour estimer que ce à quoi nous arrivons aujourd'hui est le résultat d'une politique délibérée, menée depuis le début des années 80, et pilotée en sous main par les frères 3 points. L'objectif étant, comme le bolchevisme, de rayer de la carte la Chrétienté. Cela passe par la remise à zéro de toute la société, pour imposer de façon directe ou indirecte le culte au "porteur de lumière" (cf. aussi siècle des lumières), celui qui barre le chemin. Le travail commence doucement, en favorisant une société aux valeurs déviantes...

RDV dans 30 ans...

ODE

Cela montre surtout que nous ne défendons plus notre identité depuis des années. Dans les familles musulmanes les plus désireux de s'intégrer vont appeler leurs enfants Sonia ou Karim, mais dans l'ensemble ça reste Mohammed (et al.) - et dans l'école de ma fille un "Mohammed" demande à ce que ses amis prononcent son prénom à l'arabe, "Moramed".
Chez nous rien n'est plus à la mode que de donner à ses enfants des noms de rien: Lou, Loanne, Dylon, Eole... Jules et Camille les parents ne réalisent pas ce qu'ils font ainsi: ils brisent tout simplement le lien qui unit leur enfant à tous leurs ancêtres qui eux ont toujours eu des noms français.
Les prénoms ont une grande signification que les gens ne perçoivent pas. C'est amusant d'appeler son bébé du nom d'une étoile, c'est symbolique, etc.
Quant à moi qqn m'a dit une fois en rigolant que j'avais donné des prénoms "bien français" à mes enfants et j'ai senti dans sa voix à la fois l'étonnement et un brin d'amusement. Visiblement c'est évident pour "tout le monde" qu'aujourd'hui ce n'est pas branché d'aller chercher un prénom parmi les noms des Saints. Sauf que les Arabes, eux, ils le font et personne ne trouve ça amusant, ça ne fait pas rire ceux qui rient des prénoms des miens.
La conquête est réelle.

Fontey

Mohamed... Quel manque d'imagination!

DUPORT

Ce ne sont que les enfants accouchés qui ont un prénom, ceux qui sont assassinés par avortement n'ont pas de prénom...
Donc forcément les enfants musulmans arrivent en tête.

Roland Chastain

Comme cela a déjà été relevé dans les commentaires précédents, ce palmarès s'explique peut-être surtout par le fait que beaucoup de Français ont renoncé à donner à leurs enfants des prénoms traditionnels, pour leur donner à la place ou des prénoms américains, ou des prénoms de fantaisie qui ne sont ni de chez nous, ni d'ailleurs, mais de nulle part. C'est une vraie souffrance d'ailleurs d'être obligé de prononcer ces prénoms qui n'en sont pas, lorsqu'on s'adresse à ces pauvres enfants qui n'y sont pour rien.

Piline

Ooooh s'il vous plait....pas "Jeu de trônes" ^^' Mauvaise traduction pour le roman de George R. R. Martin.

Soit "Game of Thrones" en anglais, soit "Le Trône de fer" en français :D

SD-Vintage

Intéressante vidéo de "tolérance" des musulmans suisses (sous-titrée en français)

Five Years after the Minaret Ban: The Muslims of Switzerland rise up against Islamophobia

https://www.youtube.com/watch?v=46DVrVGP9nw

tounes

En France aussi pardi, mais on ne communique pas sur cette particularité.

Cherchez donc pourquoi ?

Thomas

Faux prophète Mahomet !

Jean

Sauf que cette information est fausse, c'est Oliver le prénom le plus donné :
http://www.theguardian.com/news/datablog/2014/dec/01/muhammad-not-most-popular-boys-name-in-britain

Jean Theis

C'est normal que les musulmans donnent des prénoms musulmans à leurs enfants.
Apparemment c'est leur nombre qui étonne les gens. Pourtant il suffit d'ouvrir les yeux...

seb


On ne peut pas vraiment parler de "mode". Il s'agit plus d'une tradition. Qui n'est d'ailleurs pas propre à l'Islam. Dans les trois religions monothéistes, les prénoms d'inspiration religieuse étaient traditionnellement utilisés par les populations.

Avec quelques spécificités cependant : par ex, en Espagne, on pouvait appeler son enfant Jésus. Alors qu'en France, c'était quelque chose de prohibé. Seuls les prénoms des Saints, de la Vierge et des apôtres étaient couramment utilisés.

Il ne faut pas oublier non plus que l'Angleterre comme la Norvège sont des pays protestants, ayant (en tout cas) avant d'être chrétiens. Et les protestants n'étaient pas spécialement des défenseurs acharnés d'une tradition jugée beaucoup trop catholique.

De surcroit, les populations "chrétiennes" ont pris l'habitude, au fil du temps, d'imiter leurs monarques en donnant à leur premier né le nom de la famille (Louis par ex) ou d'un membre honoré de la famille (père, mère, grand-mère, grand-père, etc.) ce que n'ont pas fait les juifs ou les musulmans, qui ont gardé (eux) la tradition des prénoms religieux.

Par la suite, l'Europe (globalement) a connu une "libéralisation" des prénoms en ce que les parents se sont mis à choisir des prénoms sortant du cadre familial, liés à des acteurs ou des noms de personnages de film, etc.

Résultat, il suffit que sur 100 parents, 10 choisissent le même prénom traditionnel pour qu'il devienne le plus "populaire".

Il arrive aussi qu'un prénom fasse un "carton plein" parce qu'il fait écho chez beaucoup de parents, pour des raisons très diverses.

Prenons le prénom Raphaël. Il arrive en deuxième place dans le classement des prénoms les plus donnés en France. Mais pour quelles raisons ?

Est-ce à cause du Saint ? De l'acteur ? Du chanteur ? Parce que c'est un prénom très usité chez les juifs ?

De la même façon, si les Français ne donnent pas le nom François à leur enfant majoritairement, est-ce parce qu'ils ont de l'aversion pour le Pape ou (on peut supposer) parce qu'ils ne souhaitent guère honorer ainsi l'actuel Président ?

Daniel

A Bruxelles c'est aussi Mohamed.

Christian

Le nom "du prophète", écrivez-vous ??? "Le prophète" ? Quel prophète ???

creoff

Dans ma famille, les jeunes parents choisissent des noms de papes: ils appellent leurs fils Calixte ou Côme... ça a quand même belle allure non?

seb


@ Creoff : et bien, "Clément" est pas mal à la mode en ce moment ! Peut être parce que les croyants ont du mal à donner leur enfant le prénom François, qui leur fait trop penser à l'actuel locataire élyséen !

http://www.prenoms.com/edito-prenoms/tendances-prenoms/le-top-des-prenoms-2014-m218016.html

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.