Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



1er janvier 2015 : la guerre du feu
Conchita Wurst invente votre propre monde

Quand allaiter devient honteux

Lu ici:

"Cachez ce sein que les clients du Claridge ne sauraient voir. Alors qu'elle était en train d'allaiter discrètement son bébé de quelques mois dans un salon du prestigieux hôtel de Londres, Louise Burns, une jeune maman britannique, a été priée la semaine dernière par le personnel de couvrir son geste sous une serviette de table. Sa mésaventure, qu'elle a racontée sur le réseau social Twitter, est vite devenue virale, relançant la polémique sur l'allaitement dans les lieux publics."[...]

[U]ne polémique du même ordre est à craindre en France. "Aucune loi n'interdit l'allaitement en public [...]. Mais plusieurs femmes se sont vues dans l'obligation de quitter un lieu public parce qu'elles donnaient le sein à leur enfant." C'est le cas d'une mère de 41 ans qui allaitait sa fille dans un magasin de Biscarrosse (Aquitaine), en août 2013. Elle avait été fermement priée par la commerçante de se cacher dans la réserve ou de sortir du magasin."[...]

Voyons, voyons... La moindre des publicités pour vendre un parfum exhibe sans retenue et sans encombre l'anatomie de jeunes femmes superbes, mais une petite maman n'a pas le droit d'allaiter discrètement son bébé affamé sans qu'on crie au scandale. Inversion des choses, ce qui est prévu par la nature - en toute discrétion évidemment - devient répréhensible, et vice versa.

Commentaires

Fikmonskov

J'ai analysé l'apparente contradiction que vous soulevez ici :

https://fikmonskov.wordpress.com/2014/01/21/couvrez-ce-sein-flasque-que-je-ne-saurais-voir-par-de-pareils-objets-les-ames-sont-blessees/

En fait, c'est très cohérent. [Oui, je pense aussi qu'il y a de ça. La nature étant abîmée du fait du péché originel, la maternité dégrade -bon, pas trop, hein- le corps, et cette dégradation est insupportable aux yeux de ceux qui n'ont comme objectif que la perfection factice des magazines et des pubs (vous mentionnez le botox, on peut parler aussi de la "gonflette" des salles de sport. L'un comme l'autre sont "in-humains"). Je pense aussi que cette confrontation avec le réel est un rappel inconscient et très cruel de la condition éphémère dans laquelle nous sommes. La fragilité d'une femme enceinte ou qui donne le sein, d'une personne âgée, d'un handicapé, c'est inadmissible... Résistance ! MB]

jpr

Il n'y a que les femen contre lesquelles on ne dit rien ! C'est vrai qu'elles, elles sont impudiques, ce qui plait à ceux qui nous gouvernent et aux médias.

Anne

Quelle abîme d'hypocrisie! C'est la pureté qui est devenue indécente pour un regard noyé par la débauche.

damestoy

On veut protéger l'environnement, mais on ne peut plus supporter les choses naturelles ...

jano

Rien de plus joyeux et beau qu'une maman qui
allaite son petit.Une femme qui prend le train
pendant 8 heures avec son bébé, ne va pas le
laisser mourir de soif, à cause d'une bande de
cinglés. Alors que chaque jour on aperçoit
partout des femmes à poil! Vive les mamans qui
allaitent leur enfant.

isabelle

""Aujourd'hui, le choeur va chanter mais le plus beau des choeurs, ce sera le choeur des enfants qui feront du bruit. Certains vont pleurer parce qu'ils ne se sentent pas bien ou parce qu'ils ont faim", a-t-il dit en s'adressant aux parents présents. "S'ils ont faim, mères, nourrissez les, sans hésiter. Parce que ce sont eux les plus importants ici"
Qui a dit ça ?????
Le Pape François (voir vidéo).
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2014/01/12/97001-20140112FILWWW00060-le-pape-l-allaitement-et-la-sixtine.php

claire

C'est vrai que c'est complètement paradoxal et hypocrite!

En fait aujourd'hui le corps est exhibé mais uniquement le corps jeune, et la nudité non cachée est forcément associée à la sexualité.

On accepte une femme topless sur la plage car,en général, ce sont des femmes jeunes qui sont contentes de montrer leur poitrine.
Leur geste est ainsi lié, consciemment ou non, a un besoin d'aguicher, de provoquer, de séduire et de se laisser admirer. C'est pourquoi les contemporains ne comprennent plus que l'on allaite, car si la mère découvre sa poitrine ça n'est nullement érotique ni sensuel, mais c'est pour répondre aux besoins de l'enfant.

Je pense que les féministes détestent aussi ce geste car il représente la dépendance de la mère vis-à-vis de l'enfant.
Pour ces dernières, l'allaitement représente une aliénation puisque le corps de la femme doit s'adapter aux besoins et au rythme de l'enfant, elle n'est donc plus indépendante et "libre".

Bernard S

Cachez ce bébé que je ne saurais voir!

Jeanne

Fikmonskov,
Les seins des femmes qui allaitent ne sont pas flasques. C'est double balourdise de votre part parce que c'est faux et ensuite parce que vous risquez de détourner des femmes d'allaiter alors que c'est un échange merveilleux mais qui demande souvent au départ de la persévérance et quelques efforts. A vrai dire, par expérience, si l'allaitement est discret, les remarques sont extrêmement rares et souvent le fait de personnes blessées qui ne sont pas très représentatives.

Stephe

C'est la figure de "la mère" que l'on ne veut pas voir, c'est celle-ci qui est rejetée par le féminisme et le consumérisme ambiant ! c'est tout ce que peut haïr le planning et les femens.

vaivaise

Ce n'est pas nouveau, cela remonte au dix neuvième siècle. Ma mère, mes tantes, et même mes grand-mères n'ont jamais voulu donner le sein, de peur d'être obligées, d'avoir à se découvrir en public. Autour de moi seules les fermières ou les femmes qui ne bougeaient pas de la maison donnaient le sein. N'oubliez pas qu'alors la pudeur existait. Je suis la seule de ma famille depuis trois (peut-être plus) à avoir donné le sein, voici maintenant trente trois ans, mais jamais au grand jamais je ne l'aurais fait en public, je ne vois pas si la nature vous a fait pudique pour quelle raison une femme devrait jeter sa pudeur aux orties. On peut se tourner discrètement, trouver un coin, se recouvrir d'un léger voile etc...
Quant aux fémens eh bien oui elles montrent leurs seins, mais elles choquent, personne ne trouvent cela normal, de plus elles commettent des sacrilèges. Enfin je vous donne simplement mon point de vue par rapport à la situation que j'ai connue dans le passé et là non, je n'ai jamais vu une femme allaiter dans un parc, une boutique même il y a soixante ans. Maintenant cela dépend peut-être des régions. [J'ai vu souvent des femmes allaiter, et rares étaient les exhibitionnistes. Elles étaient quasiment toujours très discrètes, à tel point que quelque fois, l'entourage ne s'en apercevait même pas. Je pense que les gens qui ne supportent pas cela sont effectivement des personnes blessées, pour qui l'image de l'intimité du bébé avec sa mère est une souffrance, ou bien les ultra-féministes, pour qui le corps est le but de la vie, mais même celles-là se font rattraper par l'envie de maternité, sur le tard souvent, car la femme est quand même faite pour ça. MB]

mimi

Il me semble normal qu'on lui ait demandé de mettre une serviette .Cela n'a rien d'extraordinaire, beaucoup de mamans font ainsi , elles ont des écharpes ou langes en tissu, ce qui permet d'allaiter discrètement. J'ai moi même connu des dames charmantes qui allaitaient sans rien cacher du tout et j'avoue que ce manque de discrétion en me plaisait guère. Je n'aime pas que l'on mette sous le nez de mon mari un autre sein que le mien ^^ il faut savoir avoir un peu de retenue.

ID

Il y a toujours moyen d'allaiter discrètement en effet. Un mamelon à l'air n'est pas très plaisant à voir.

Personnellement, je m'arrange toujours pour ne pas être vue d'un prêtre. Après, tout dépend du contexte. Si on vient chez moi ou si je suis chez quelqu'un. Si on est entre femmes ou s'il y a un homme de la même génération que moi...

Mais jamais je ne ferai de réflexion à une maman qui allaite (chacun son niveau de pudeur) c'est si beau !

jpr

Mais, Mimi, c'est pas sous le nez de votre mari (était-il là ?) mais sous le nez d'un bébé, celui de cette dame !

werther

Une femme qui allaite, c'est tout simplement beau , utile et normal.

Fikmonskov

Jeanne, c'est de la littérature, pas de la balourdise : c'est pour accentuer le contraste entre le sein ferme qu'on nous vend en permanence et l'autre, celui qui vit, qui n'est pas plein de silicone.

Si vous vous arrêtez au titre, alors vous pouvez écrire tout le reste de votre commentaire. Mais si vous lisez le texte, ça n'a plus de sens : il est évident que je trouve le sein "flasque" bien plus beau que l'autre. Parce qu'il est vivant et porteur de vie, quand l'autre est mort.

Bien à vous

Charles

C est de la pudeur à mon sens...

Ce n'est pas parce que la pub n'a aucune pudeur qu'il faut faire la même chose. Quand je suis dans la rue je n'ai pas envie de voir les seins des mamans.

Politesse et pudeur semblent être deux concepts oubliés.

Fikmonskov

Charles, nourrir son enfant serait de l'impudeur ???

Vaut mieux être aveugle que de lire ça. Vous n'êtes pas pudique, vous êtes pudibond. En toute chose l'excès est nuisible, ne l'oubliez pas.

Fikmonskov

Charles, je vous invite à aller regarder la photo postée dans l'article originel : on ne voit pas le sein de la maman, puisqu'il est caché par la tête de son enfant.

La pudeur est largement sauve.

Arwen

Certes, il est naturel d allaiter mais il est naturel également de le faire pudiquement. Ce n est pas de la pudibonderie qu essayer d allaiter en privé. Si ce n est pas possible, on s arrangé pour que la poitrine ne soit pas exposée aux regards, C est du simple bon sens mais notre société qui mélange tout ne sait plus comment gérer ces choses si simples....

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.