Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Laissez-nous nos cheminées
13 décembre : retraite de l'Avent à Pau

Un jour, un texte ! La Patrie selon les réglements militaires

« La civilisation française, héritière de la civilisation hellénique, a travaillé pendant des siècles pour former des hommes libres, c'est-à-dire pleinement responsables de leurs actes: la France refuse d'entrer dans le Paradis des Robots. »

Georges Bernanos, La France contre les robots

Cette nouvelle rubrique a pour objet de proposer des textes pour aider tout un chacun à réfléchir sur des sujets précis et si possible, d'actualité, aujourd'hui : la Patrie. (7)

nos foyers et nos tombeaux

La Patrie, c'est le sol natal, c'est la terre de nos pères que nous devons léguer à nos fils avec tout ce qu'elle porte : nos foyers et nos tombeaux.

C'est le pays de France avec son doux climat, ses rivages, ses plaines et ses montagnes ; c'est le cadre de notre vie journalière : nos maisons, nos champs, nos ateliers, nos usines ; c'est tout ce que nous ressentons en commun : peines et joies, souvenirs et affections, regrets et espérances.

C'est le génie créateur de la race, son culte de la beauté et de la gloire, son idéal de justice, ses croyances, ses lois et ses coutumes ; c'est la clarté de la langue française ; c'est tout ce que nos aïeux ont conquis après des siècles d'efforts et de souffrance ; nos institutions, nos libertés et nos droits, notre sécurité et notre indépendance ; c'est toute notre histoire avec ses triomphes et avec ses revers.

Pour cet héritage que nous recevons en naissant, nous devons en retour aimer notre Patrie, la servir fidèlement, nous soumettre à ses lois et prendre les armes pour la défendre quand elle est attaquée. Sa grandeur et sa force, faites de nos énergies fondues ensemble, sont la sauvegarde de nos biens.

L'amour de la Patrie est la source de toutes les vertus. Il élève le soldat jusqu'à la cime, en lui inspirant le sacrifice de sa vie. Cet amour est inné chez tout Français qui sent battre un cœur dans sa poitrine ; mais il faut avoir franchi les frontières, vécu sous d'autres climats et marché sur des chemins qui ne sont pas ceux de France pour sentir vraiment tout ce qui nous attache au pays natal. Nous souffrons loin de notre Patrie et quand nous la retrouvons nous ressemblons au malade qui revient à la santé. Nos ennemis eux-mêmes sentent combien il est doux d'y vivre, tant elle est belle, fertile et accueillante.

Un étranger célèbre a pu dire : "tout homme a deux patries, la sienne et puis la France". Nous devons être fiers de la Patrie française, qui fut toujours le guide de la conscience et de la dignité humaines. Elle a répandu les plus nobles idées et versé sans compter son sang et son or pour des causes désintéressées.

Son génie éclatant, plein d'attrait et de séduction, véritable foyer de l'intelligence et du cœur, fait rayonner sur le monde la gloire du nom français.

Extrait de : « Le manuel du gradé d'Infanterie ».

Édition 1928.

Commentaires

Alpin


Magnifique lettre d'un jeune au sujet de la Patrie.

http://e-deo.typepad.fr/mon_weblog/2009/09/que-signifie-pour-vous-le-mot-patrie.html

Alpin


Lettre du Maréchal de Belle-Isle (1684-1761 )) à son fils.

Un texte dont tous les "prétendus " dirigeants feraient bien d'abord de la lire, de s'en imprégner ,et d'appliquer !!!!

http://catholicapedia.net/Documents/ACRF/documents/Marechal_de_BELLE-ISLE-Art_du_commandement.pdf

clemsius

Il n'y a même plus le service militaire qui était capable de formater en l'espace d'1 an les plus récalcitrants à la vie en société, l'amour de leur drapeau et donc de leur pays. Le service militaire était un tremplin pour trouver du travail à ceux qui n'en trouverait jamais sinon. Il faisait comprendre les règles de vie élémentaires comme la civilité et le respect à ceux qui n'en n'avaient jamais entendu parler et gommait même l'illêtrisme en assurant des cours de lecture et d'écriture à ceux qui en avaient besoin. Il était capable de faire un état des lieux sur la population masculine française du moment et faisant en sorte que l'armée puisse être irriguée de nouvelles recrues sans trop dépenser d'argent et en faisant gagner à la France une formation aux jeunes pour rentrer dans la vie sans équivalence. On comprend mieux pourquoi les loges ont supprimées cette institution.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.