Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



"Aucune contrainte n’obligera la jeunesse à croire aux valeurs de la République"
Le Président de la Commission des Lois au Sénat s'oppose au rapport Claeys Léonetti

Libération découvre les ravages du gender

Le quotidien découvre l'histoire de Bruce Reimer, qui a subi une réassignation sexuelle par un médecin psychologue, adepte d'une idéologie qui ne disait pas encore son nom : le gender. Devenu fille suite à une circonsision qui a mal tourné, éduqué comme une fille, il a choisi à 14 ans, après avoir découvert la vérité, de retrouver son sexe d’origine.

Commentaires

isabelle

Ah bon ? Je croyais que c'était les sites complotistes qui avaient inventé ça ...

jejomau

une "réassignation" sexuelle... Ah..

Je n'en dirai pas plus

Pascal.14

En mars 2014, Libération critiquait Michel Onfray pour avoir... raconté exactement la même chose.
http://next.liberation.fr/sexe/2014/03/14/onfray-en-pleine-confusion-de-genre_987165

professeur Tournesol

Libération a au moins l'honnêteté de nous raconter cette histoire.
Par delà l'histoire horrible de ce garçon transformé en cobaye par des apprentis sorciers, cette exemple montre à la fois la bêtise des théories du genre, mais aussi finalement leur peu de dangerosité pratique (hormis cet exemple bien sûr, et je ne parle pas de la dangerosité idéologique). Tata Najat peut essayer de faire les filles jouer au rugby, et les garçons s'habiller en jupe, les filles resteront des filles, et les garçons des garçons. Assez paradoxalement, ceux sont ceux qui croient le moins à la théorie du genre qui ont le plus peur de ces effets. Si l'on est convaincu que la réalité biologique détermine le sexe, il n'y a pas à s'inquiéter outre mesure des ABCD de l'égalité ou de ce genre de chose qui ne serviront à rien.

Fleur

Des journaleux de "gôche" qui ouvrent les yeux et dont les langues ou les plumes se délient ?
Retrouveraient-ils donc une certaine indépendance de pensée, de l'honnêteté et de la lucidité ? Se réapproprieraient-ils la déontologie de leur métier, malgré la pression de "frères" ?
C'est proprement inattendu... miraculeux ! Est-ce un premier résultat de la neuvaine pour la France ?
Ne lâchons rien, face aux lâchetés de nos "z'élites" !
Soyons-en sûrs : Notre Dame de France vaincra et culbutera de leurs trônes tous les apostats pervers et mortifères qui ont entrepris de "déconstruire" méthodiquement son beau pays...

Dominique

C'est pour quand la révolte des peuples contre le "Nouvel Ordre mondial" et ses théories à la con ? Il faut que ce soit le plus vite possible !

clemsius

Ce pauvre cobaye d'expériences biologiques fondées sur un postulat sorti de cerveaux embrumés par leur idéologie a fini par se suicider. Cela s'appelle un meurtre médicalement assisté.

bsa

Raconter cette histoire est un bon début, mais on aimerait savoir ce qu'ils en pensent...

Anna

Et alors? La théorie du genre prônée en France est celle de Judith Butler, opposée à la réassignation sexuelle autant qu'à l'assignation sexuelle. L'article paru dans Libé que cite Pascal.14 est très clair là-dessus. L'histoire de Reimer n'a aucun valeur argumentative puisque ce n'est pas cette théorie du genre-là qu'on veut imposer en France.

ds

La peur change de camp. Ce n'est qu'un combat, continuons le début.

Jean-Claude

En 2004, David Reimer, toujours fragile, finit par se suicider.
http://www.theoriedugenre.fr/?Tragique-destin-du-premier-cobaye

DUPORT

QUI ?

QUI ? Peut croire à la sincérité de ces journaleux aux ordres ?
De Libération comme des autres médias !
Non ils n'ouvrent pas les yeux !
Il n'y a pas plus de sincérité dans cet article que dans les autres...

creoff

Rappellons-nous la depèche de l'AFP 5 JUIN 2014 qui redefinit les contours de groupes de presse.

Le trio Bergé-Niel-Pigasse autorisé à racheter «le Nouvel Obs» Déjà propriétaires du «Monde», les hommes d'affaires ont obtenu le feu vert de l'Autorité de la concurrence pour acquérir le news magazine, en perte de vitesse.
L’Autorité de la concurrence a donné son feu vert au rachat du Nouvel Observateur par les propriétaires du Monde, Xavier Niel, Pierre Bergé et Matthieu Pigasse, permettant ainsi de boucler l’opération annoncée en janvier, a-t-elle annoncé jeudi.

«Le nouvel ensemble continuera en outre de faire face à des concurrents importants, tel que L’Express-Roularta, Le Point, Le Figaro, Lagardère Active, Prima Media ou encore Marianne», a-t-elle ajouté dans un communiqué.

SYNERGIES
Le patron de l’opérateur télécoms Free, Xavier Niel, l’homme d’affaires Pierre Bergé et le banquier Matthieu Pigasse, également propriétaires du groupe Le Monde depuis 2010, avaient conclu en janvier, via leur holding Le Monde Libre (LML), l’acquisition pour 13,4 millions d’euros de 65% du Nouvel Observateur, dont le fondateur Claude Perdriel gardera 35%.

Le groupe Le Monde, qui comprend le journal Le Monde, deuxième quotidien national généraliste français (près de 300 000 exemplaires), mais aussi l’hebdomadaire culturel Télérama et des titres comme Courrier International et La Vie, s’adjoint ainsi un hebdomadaire généraliste, le format qui lui manquait, ce qui permettra des synergies dans le domaine publicitaire.

ET LA VIE!!!

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.