Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Islam : Pegida s'exporte en Espagne
Général Tauzin : Rebâtir la France

Une Française sur trois a recours une fois ou plus à l'avortement

La dernière étude de l'Ined sur l'avortement, publiée jeudi, à deux jours de l'anniversaire du funeste 17 janvier 1975, date de la promulgation de la loi, indique :

«On compte en 2011 près de 210.000 interruptions volontaires de grossesse (IVG). Après avoir diminué de 1975 à 1995, le recours à l'IVG a légèrement augmenté avant de se stabiliser à la fin des années 2000».

Les auteurs se demandent pourquoi il n'y a pas de baisse significative alors qu'en France, 91 % des femmes de 15 à 49 ans déclarent employer une méthode contraceptive. La mentalité contraceptive ne fait pas baisser l'avortement, elle l'accroit. Ils ont des yeux mais ne veulent pas voir. La loi libéralisant la pilule contraceptive est à la source du recours à l'avortement.

Aujourd'hui, une Française sur trois (33 %) a recours une fois ou plus à l'avortement dans sa vie. Les femmes sont moins nombreuses qu'avant à y avoir recours mais les avortements «à répétition» sont par contre plus fréquents.

«Dans les années 1970, elles représentaient moins d'une IVG sur dix (…). Après 1980, la part des IVG répétées a poursuivi sa progression, et les IVG de rang 3 (précédées de 2 IVG) deviennent également plus fréquentes».

Aujourd'hui, près de 10 % des femmes ont ainsi recours deux fois à l'avortement et environ 4 % avortent trois fois ou plus au cours de leur vie. Aucune mesure pour les aider à garder leur enfant n'est mise en valeur.

Le 25 janvier aura lieu la Marche annuelle pour la vie. Rendez-vous à Paris, Bastille, à 13h30. Vous pouvez trouver ici un car pour venir à Paris.

MissMonde