Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



L'image du jour
La photo du jour

La dictature socialiste, c'est maintenant !

Socialisme-totalitaire-mpiPlus fort que le ministère de l'économie évoqué hier! Bruno Le Roux, président du groupe socialiste à l'assemblée nationale, déclare dans le Figaro à propos des députés socialistes :

"On peut s'exprimer, on peut parfois s'abstenir pour exprimer un désaccord.

Mais voter contre le gouvernement, voter contre la majorité, c'est interdit"

C'est donc ça les valeurs de la république et le respect des institutions ?

Commentaires

C.B.

"voter contre le gouvernement, voter contre la majorité, c'est interdit"
Si ce n'est pas du totalitarisme...

estebe

c'est beau la liberté en socialie !!!!!!!

Exupéry

La république finira comme elle a commencé, dans le mensonge, l'iniquité et sa violence exacerbée.
Le retour de la royauté? pourquoi-pas?

JEJ

Il est évident que le vote de parti rend inutile le vote au Parlement !

Dans ce cas on conserve le travail en commission et on supprime ce qui est devenu du théâtre. Mis c'est nier la démocratie, la liberté et le mandat électoral.

Le problème est renforcé par le fait que l'immense majorité des textes sont d'origine gouvernementale et non parlementaire !

MAZIROT

le point commun de référence pour ces trois personnages?

les valeurs de la révolution dite française.

LB

Le socialisme est intrinsèquement pervers, ce qui est curieux c'est que certains le découvrent. Le socialisme c'est le vol, le mensonge, la perdition......réveillez-vous.

Philou 83

Franchement, je ne vois pas ce qu'il y a de choquant dans ces propos. On ne parle pas de voter par ci par là contre une loi soutenue par le gouvernement. il s'agit d'un député qui voterait une motion de censure contre le gouvernement soutenu par son parti. En faisant ça, il s'exclue de lui même de ce parti et il n'y a rien d'illogique à ce qu'il soit exclu tout court.

[Vous avez une drôle de conception de la liberté de vote d'un député. Que cela soit illogique ou relèvant de la trahison, peut-être, mais aucun réglement n'INTERDIT à un député de voter contre son camp !
PC]

Bernard Mitjavile

Voter contre n'est pas du tout interdit, par contre faire preuve de courage en mettant ses paroles et grandes déclarations en accord avec son vote au risque de perdre sa place de député, c'est assez rare à l'Assemblée Nationale.

Philou 83

C'est vous qui interprétez les propos de Bruno Leroux (qui s'est sans doute mal exprimé). Il est évident que rien n'interdit à un député socialiste de voter la censure du gouvernement, cependant il sait qu'il sera exclu du parti socialiste à la seconde même où il le fera, ce qui est totalement logique.

[Soit j'interprète, soit il s'est mal expliqué. Pas les deux. Je commente ce qu'il a dit : à lui d'assumer ensuite...
PC]

burgmeister

C'est curieux, j'ai cru entendre Sieg Heil dans les rangs socialistes. Pas vous ?

C'est sans doute une erreur.

Une réminiscence du passé, n'est ce pas !

Quand on est socialiste, on ne se refait pas.

Mèche, moustache et bras tendu. Ou sans mais c'est pareil.

gautier

Je pense que le rôle premier du député est de représenter ceux qui ont voté pour lui. Si en effet, il se présente et est élu sous l'étiquette d'un parti, puis se rend compte que ses électeurs ne sont plus en phase avec ce parti, libre à lui (et je dirais, très courageux et louable) de les représenter avec honnêteté. Mais dans ce cas là, si le parti lui interdit de voter contre son idéologie, il y a une façon très simple d'agir en toute conscience. Qu'est-ce qui l'oblige à rester dans ce parti ?

Ceci dit, quand on voit le 49-3, on se demande bien à quoi sert l'assemblée nationale ?

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.