Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Lettre du père Jean Benoit, missionnaire « Petit gris » au Cameroun
Leur laïcité reste l’unique et fragile ligne de défense face à l’islam

On a le droit de se moquer de tout sauf de Charlie Hebdo

Comment Charlie Hebdo a enjoint l’éditeur d'un journal satirique de renoncer à publier un pastiche de Charlie Hebdo, au motif qu’un Charpie Hebdo, après les événements,  

« ne saurait revêtir un quelconque caractère humoristique, dépassant largement “les lois du genre” de l'humour satirique acceptable ».

Le blasphème, c'est sacré.

Commentaires

JPO

Ce n'est pas encore le 1er avril...Sacré Charlie, va !

nemo

Il va donc falloir défiler avec une pancarte :"je suis connard"

Quel monde merveilleux !

Michèle

Un avatar de Charlie Hebdo ...la vache sacrée..Ça c'est la meilleure!...ce doit être une sanction karmique pour avoir fait tant de vacheries..

DidierF

Je ne suis pas d'accord avec Michel Janva. Charlie Hebdo est la parole sacrée de la République Laïque. Il est le guide moral du pays. Tout écart à sa ligne est un blasphème contre la laïcité. Ce que Charlie ridiculise doit être ridiculisé. Ce que Charlie respecte doit être adoré.
Charlie Hebdo est le guide spirituel du blasphème. À ce titre, il ne peut pas être blasphémé. Sinon, la République n'a plus de guide spirituel.

Quelle époque !

Maurice

EUX ont le droit de dénigrer, de salir pas les autres, surtout sur eux.
Là, pas touche ! Voyez ceux qui ont oser dire je suis ... pas Charlie

Yvon

Charlie = Soviet

Barbara

Liberté d'expression à géométrie variable.

Chlodweg

On croirait le sketch des inconnus sur la chasse :
"La BONNE liberté d'expression, c'est le gars, il veut publier un truc, alors il le publie. Il est libre. C'est bien.
La MAUVAISE liberté d'expression, c'est le gars, il veut publier un truc, alors il le publie. Mais c'est mauvais, il a tort."

gautier

Ah, quand ça se tourne contre eux, ils voient que ça fait mal...
Et là, comme par hasard, ils réclament les limites de la liberté d'expression qui est sensé s'arrêter quand elle en arrive au manque de respect !!!
J'aimerai bien, par curiosité, qu'ils définissent les limites de ce qu'ils appellent “les lois du genre” de l'humour satirique acceptable" !

Hélas, ils sont incapables de voir combien ils sont illogiques tellement ils sont dans les ténèbres !

burgmeister

Je ne suis pas Charlie mais eux sont des charlots !

albin

C'est Chien-lie hebdo qu'il faut !

stephe

Plus hypocrite que "charlie" tu meurs (si l'on peut dire!)
La liberté d'expression version bobos gauchistes ! et il y a des naïfs ( de gauche il est vrai ) qui ont défilé pour ces gens là !

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.