Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Education familiale et industrie pornographique
Né à 19 semaines, il a vécu plusieurs instants au sein de sa famille

Le phénomène de radicalisation n’a rien à voir avec la religion

Le plan national de lutte contre la radicalisation a permis d'établir une carte de France de ce phénomène. Le ministère de l'intérieur a même réalisé un manuel de formation destiné aux agents de l’Etat.
 
En fait, il s'agirait plutôt d'un manuel de rééducation politique tant le discours est politiquement correct et fait la part belle au pamalgam. Ainsi, la radicalisation y est définie comme :
 
"tout discours utilisant des préceptes religieux présentés comme musulmans pour mener un jeune à l’autoexclusion et à l’exclusion de tous ceux qui ne sont pas comme lui"

La palme du grotesque revient au préfet Pierre N’Gahane, chargé du volet prévention du dispositif :

"Le phénomène de radicalisation n’a rien à voir avec la religion. Il ne s’agit pas de conversions à l’islam, mais au radicalisme, même pour les musulmans. La plupart des radicalisés ont en commun une situation d’échec, de rupture, une quête de sens ou d’identité. Ils auraient pu s’accrocher à n’importe quelle branche : une secte, le suicide, l’armée ou la drogue. La force du discours djihadiste est qu’il donne réponse à tout. Il s’agit d’un kit de solutions. Il nous revient de leur proposer une solution alternative."

Les militaires apprécieront au passage d'apprendre qu'un jeune en "situation d’échec, de rupture, ou en quête de sens ou d’identité" a le choix entre les sectes, le suicide, la drogue...ou l'armée [voir addendum]. Le préfet a juste oublié l'alcoolisme...à moins que l'alcool soit interdit à ceux qui se radicalisent.

4602009_6_ba29_nota-bene-certaines-personnes-ayant-ete_c8d8b9fc4af385ca7d873a9b45e47ba1Merci à LD ;-)

Addendum 28/03 : l'article du Monde a été réécrit et le terme "'armée" a soudainement disparu. Est-ce sur ordre ou à la demande du ministère ? Rien n'est précisé. on trouve encore la version originale sur un autre site ici.

Commentaires

GE

Là où il est sympa, c'est qui veut leur proposer une solution alternative, c'est à dire le catholicisme.
Mais les évêques et les curés vont le rappeler à l'ordre : la laïcité est un pilier de la république.

c

La localisation des radicalisés donne déjà des éléments!

Isabelle

Au contraire ce sont "les jeunes les mieux intégrés qui se radicalisent" d'après une expliqué une experte intervenue à la commission "radicalisation" du parlement flamand...
http://reinformation.tv/integration-jeunes-radicalisation-etat-islamique-islam/

Roland Chastain

Comme on dit, il vaut mieux entendre des choses pareilles que d'être sourd. Mais quand même cette énumération ("une secte, le suicide, l’armée ou la drogue") a quelque chose de surréaliste dans la bouche d'un préfet. Il faut probablement remonter jusqu'au Front Populaire pour trouver un personnel politique aussi bête, aussi ridicule et aussi nuisible.

Jean

" Il ne s’agit pas de conversions à l’islam, mais au radicalisme, même pour les musulmans."

Le radicalisme de quoi, du christianisme, du judaïsme, de la religion des Incas alors ?

Qu'il apprenne ce que signifie le mot "radicalisme" ! Hallucinant de voir des gens dire "L'islam radical n'a rien à voir avec l'islam"... Ils ne connaissent même plus le sens des mots !

MdePontkalleg

ISLAM, la terreur sur le Monde !
ISLAM , une hydre qui étend ses effets maléfiques !
C’est bien l’ISLAM, qui entraine tous les malheurs du Monde, en ce début du 21ème siècle, mais aussi depuis 1500 ans ! et plus récemment :
- les portes blindées dans les avions sont prévues depuis l’attentat du 11 septembre
- les « check-in » drastiques dans les aéroports ont lieu depuis lors
- tous les massacres de populations en Afrique et au Moyen-Orient
- et dans nos pays, ce sont bien des immigrés de cette religion qui commettent actes criminels en nombre : attaques en tous genres et m^me de chauffeurs de bus ou de tramways !
- ras le bol de ces barbares !

Olaf

PAS D'AMALGAME !
http://www.postedeveille.ca/2015/03/cette-catastrophe-que-prepare-le-pas-damalgame.html

Arwen

En fait, je suis d accord avec Pierre N'Ghane.
Surtout avec la seconde partie de sa déclaration. c est vrai que l Islam offre un mode de vie "pret à consommer", apporte des réponses formatées a tout, fournit un cadre sécurisant, le sentiment d appartenance à une communauté solidaire etc.
seulement, Pierre N'Ghane ne propose pas de solution alternative justement. Moi j en ai une: la remigration.

stephe

L'Ouest jusqu'alors , à priori, épargné montre aujourd'hui avec ces chiffres qu'il n'en est rien, et que cela "explose" dans les départements sous la coupe de la gauche, puisque seul le Morbihan semble faire exception. Voilà ce qu'il restera de leur passage aux affaires et restera comme preuve que ce sont bien des choix politiques idéologiques et clientélistes qui nous mènent à la Grande Catastrophe.

guillaume

Bonjour,

En allant sur l'article du Monde, je m'apercois qu'on n'y trouve pas le mot "armee" dans la phrase: "Ils auraient pu s’accrocher à n’importe quelle branche : une secte, le suicide, l’armée ou la drogue"
Est-ce que site du Monde a modifié l'article ?
Ou bien est-ce une erreur de votre part ?
Dans le cas d'une réécriture de l'article par Le Monde, auriez-vous une copie d'écran ?
Merci et encore bravo pour tout votre travail

guillaume

Bonjour,

En allant sur l'article du Monde, je m'apercois qu'on n'y trouve pas le mot "armee" dans la phrase: "Ils auraient pu s’accrocher à n’importe quelle branche : une secte, le suicide, l’armée ou la drogue"
Est-ce que site du Monde a modifié l'article ?
Ou bien est-ce une erreur de votre part ?
Dans le cas d'une réécriture de l'article par Le Monde, auriez-vous une copie d'écran ?

Merci et encore bravo pour tout votre travail

[Non c'est le Monde qui a modifié les propos. Sur oredre ?
On les trouve ici encore :
http://www.ipreunion.com/photo-du-jour/reportage/2015/03/27/selon-les-chiffres-recenses-par-le-ministere-de-l-interieur-48-cas-de-radicalisation-a-la-reunion-depuis-11-mois,30020.html
PC]

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.