Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Persécutée pour avoir mangé durant le ramadan
Je m'accroche à la vie et je ne lâche rien

Lettre ouverte de lycéens français à Mgr Gollnisch

Un groupe de lycéens catholiques de région parisienne, lecteurs du Salon beige, ont regardé la vidéo ci-dessous ("La nouvelle édition" du 16 mars, Canal+), qui traitait du départ de jeunes Occidentaux au sein des milices chrétiennes, et où Mgr Gollnisch, directeur général de l'Œuvre d'Orient, était interrogé (à 3'09"). Ils ont souhaité lui écrire cette lettre ouverte, car ils ne comprennent pas sa prise de position.
  
 
  

"Monseigneur,

Nous vous écrivons à propos d'une de vos interviews dont un extrait est passé sur "La Nouvelle édition" de Canal+ ce lundi 16 mars.

En tant que jeunes catholiques français nous sommes extrêmement choqués de la manière dont vous avez parlé de ces jeunes chrétiens occidentaux qui partent défendre nos frères de Syrie et d'Iraq. Vous les présentez en effet comme des inconscients qui iraient jouer les héros en Orient.

Vous déclarez notamment que "notre mission c'est d'aider la paix, pas la guerre". Mais il apparaît aujourd’hui évident que le seul véritable moyen d'aider les chrétiens d'Iraq et de Syrie est d'anéantir l'Etat islamique. Or on ne peut envisager de paix avec les djihadistes et le seul moyen de s'opposer à eux est de les combattre les armes à la main. Si des occidentaux partent donc combattre aux côtés des milices chrétiennes c'est justement pour bâtir la paix qui ne sera envisageable qu'une fois l'Etat islamique défait.

Nous sommes dans les premiers à réciter chapelets et neuvaines pour les chrétiens d'Orient mais toutes ces prières sont vaines si personne ne combat sur le terrain. En effet les plus grands miracles se sont tous effectués à travers l'action humaine, guidée par Dieu . Sainte Jeanne d'Arc a dit: "Les hommes d'armes batailleront et Dieu donnera la victoire". Mais si personne ne livre bataille alors il n'y aura jamais de victoire.

C'est pourquoi nous accordons tout notre soutien (et nous savons que des milliers de catholiques français sont du même avis que nous) à ces défenseurs de la foi que vous qualifiez de "têtes brûlées" alors qu'ils risquent de finir la tête coupée pour leur prochain. 

En union de prière."

Des lycéens catholiques

 

En bonus, cet article de Slate du mois de Février, qui traite du sujet des milices chrétiennes : http://www.slate.fr/story/98125/syrie-combattants-chretiens

Commentaires

xavier

IL est évident que la prise de position de certains évêques ou même de certains journaux catholiques sur la question est inquiétante car elle condamne en réalité le fait que des catholiques puissent porter des armes et faire la guerre.A ce rythme, bientôt les militaires Français catholiques risquent d'être excommuniés !

julie

Chapeau bas à cette jeunesse et honte à certains évêques qui ne sont plus catholiques. Ces propos prouvent, comme beaucoup, qu'ils ne connaissent ni la religion catholique ni l'islam. C'est grave car ils se transforment en pacifistes et démoralisent le troupeau. C'est comme cela que l'on perd les batailles. [Je ne pense pas que l'on puisse dire de Mgr Gollnisch qu'il ne connaît pas l'islam, ni la religion catholique d'ailleurs... MB]

Marcos

L'idée de ces jeunes est généreuse et courageuse. Mais se retrouver engagés sous la bannière kurde n'est pas très excitant. Ces gens-là ont été les bourreaux des chrétiens à la fin de l'empire ottoman. L'armée irakienne me semble fantoche. Restent les alaouites de Syrie, alliés traditionnels des français. Mais dans ces contrées, l'allié du jour peut être l'ennemi du lendemain. La prudence s'impose. Tant que la diplomatie française restera confiée au pro-israélien Fabius, un bataillon français du Moyen-Orient pour combattre les islamistes est à exclure. Comme dit Mgr Gollnisch, il vaut mieux oeuvrer pour la paix, et, disons-le, pour un changement politique en France. Et puis il y a beaucoup de communautés chrétiennes à aider pacifiquement mais activement au Liban, en Syrie et en Irak.

GE

Pas mal d'évêques et de prêtres pensent, à priori sincèrement (c'est sans doute plus grave), que Jésus est venu pour arrêter définitivement ces âneries que sont la violence et la guerre.

C'est ne rien comprendre... et pire c'est Le considérer comme inutile puisque la violence et la guerre ne font que croître depuis Sa venue.

Anne

Mgr Gollnisch ferait mieux de dénoncer les gouvernements occidentaux qui achètent du pétrole à l'Etat islamique grâce à la Turquie, avec un système bancaire qui continue de fonctionner là où il est implanté. N'importe quel lycéen voit là quelque chose de bien troublant ! On a su boycotter le système swift au Vatican jusqu'à ce que Benoit XVI se retire, faire la même chose contre les Russes... Mais bizarrement on ne fait rien contre Daesh ! Ses banques fonctionnent toujours ! Il faut être bien naïf pour ne pas voir là une énorme manipulation de nos politiciens. Pourquoi Mgr Gollnisch, qui bénéficie pourtant de sources chrétiennes venant des pays arabes, n'arrive-t-il toujours pas à dénoncer publiquement ce mensonge ? Travaille-t-il lui aussi pour la CIA ?

Bougainville

Ces lycéens sont généreux, mais la réalité est que les responsables chrétiens d'Irak, le patriarche chaldéen Mgr Louis Raphaël Sako en tête, sont opposés aux milices chrétiennes, a fortiori occidentales. Pour eux, cela alimentera le conflit confessionnel, et risque de faire des chrétiens des cibles encore plus faciles. Ils plaident plus pour un engagement des chrétiens dans les armées kurde ou irakienne, pour combattre Daech, mais pas dans la constitution de milices spécifiques.
En Syrie, la milice assyrienne chrétienne est une exception, car les Assyriens sont un peuple à part, comme les Arméniens. Ils se sont unis aux Kurdes (paradoxal, quand on sait que ces derniers les ont génocidé en 1915) et attirent à eux quelques volontaires occidentaux. [C'est cette milice-là précisément, le MFS, ou CMS (Conseil Militaire Syriaque), qui est en lien avec le dénommé "Alexander" dans la vidéo de Canal+. On voit à un moment donné son écran d'ordinateur, où s'affiche une conversation avec le MFS. MB]

isabelle

Mère Agnès-Mariam de la Croix était de passage à Paris. Elle a donné une conférence le vendredi 6 mars 2015 et j'ai été surprise de ce qu'elle disait au sujet de l’Oeuvre d'Orient. Voir à 36:08.
On aimerait des éclaircissements.
http://www.medias-presse.info/la-realite-de-la-situation-en-syrie-decrite-par-mere-agnes-mariam-de-la-croix-video/27218

Louise

Les lycéens sont passionnés.. et un peu excessifs comme peut l'être la jeunesse !:)

Mgr Gollnisch est dans son rôle et a raison de dire qu'il faut en priorité travailler à la paix. C'est normal qu'il n'encourage pas spécialement les jeunes chrétiens à aller se battre... D'ailleurs, il inciterait les jeunes occidentaux à partir faire la guerre, ce serait une preuve d'inconscience et d'irresponsabilité.

La guerre, c'est laid, et les jeunes naïfs et/ou têtes brulées peuvent plus facilement que les autres s'y bruler les ailes.

Ceci dit, de fait, je trouve courageux de partir ainsi intégrer les milices chrétiennes, mais je pense que les "petits jeunes " et a fortiori des lycéens ou même de jeunes étudiants n'ont rien à y faire. Ils peuvent s'engager autrement pour soutenir les chrétiens d'Orient. Le combat ne sera pas moins beau.

Sinon, le journaliste est un peu énervant à parler de "croisé" et à entrer dans la dialectique des djihadistes.


Hugues

Réponse à Louise :
Vous avez raison de dire que les évêques doivent encourager à la paix et n'ont pas à inciter des jeunes gens à aller faire la guerre. Je suis en accord avec vous. Le problème est que plusieurs évéques condamnent ces engagements et critiquent comme tête brulée ces jeunes qui partent se battre ce qui est une condamnation de toute forme de résistance militaire et armée.
De plus, il ne s'agit pas de lycéens qui partent se battre mais souvent de jeunes gens ayant une première expérience militaire (en tout cas autrement plus probante que l'expérience militaire des miliciens locaux...) J'ai lu des entretiens avec des jeunes qui partaient et qui étaient passés par de bons régiments paras ou TdM et qui peuvent apporter leur expérience.
J'ai bien connu la guerre en Croatie et les jeunes volontaires français ou les croates de la diaspora qui sont partis se battre là-bas avaient de bons niveaux militaires et ont réellement apporté aux forces croates (je pense à Ante Gotovina et Ante Roso, ancien de la légion étrangère française qui sont ensuite devenus généraux dans l'armée croate).
La guerre est malheureusement une possibilité qui doit être envisagée.
Et franchement face à Daech et à l'islamisme, les jeûnes à coup de bol de riz sont insuffisants. ["La guerre est malheureusement une possibilité qui doit être envisagée." La guerre est malheureusement une nécessité qui va arriver. Mieux vaut s'y préparer ("si vis pacem, para bellum"). MB]

Gondolphe

La guerre contre l'Etat islamique est une guerre irakienne et syrienne.
Les pays occidentaux, dont la France, effectuent déjà des bombardements. Après, c'est aux irakiens, toutes religions confondus de se "sortir les doigts", pour être trivial. Et de fait, les unités chrétiennes seront beaucoup plus efficaces en étant pleinement intégrés dans l'armée irakienne.
Ragardez le Nigeria avec Boko Haram... un pays de 170 millions d'habitants qui implorent l'aide de l'occident pour venir à bout de ces quelques centaines de fanatiques....

Grégoire

Les propos de Mgr Gollnish sont incomplets et coupés au montage pour que le téléspectateur comprenne "Mgr Gollnish est contre" sans aucune nuance...
Et ça marche !
DEPUIS QUAND UN MEDIA COMME CANAL+ EST UN INTERMEDIAIRE CREDIBLE ENTRE MGR GOLLNICH ET DES CHRETIENS ?
Demander un éclairage supplémentaire et échanger sur un sujet aussi important : Oui
Se baser sur un reportage de Canal+ pour diviser : STOP !
[ A36'08" : http://www.medias-presse.info/la-realite-de-la-situation-en-syrie-decrite-par-mere-agnes-mariam-de-la-croix-video/27218 Et merci de cesser de crier (majuscules). MB]

Exupéry

Il y a quelques siècles, certains évêques pensaient que Jeanne d'Arc était une illuminée et qu'une femme qui veut prendre les armes ne peut être qu'une "tête brûlée"...
Je ne dis pas que ces engagés volontaires sont des saints, mais c'est injurier leur générosité de les traiter de mercenaires, car qu'ont-ils à gagner si ce des des blessures et la mort?
Je suis un donateur à l’OEuvre d'Orient, de longue date et je continue, mais plus modestement, la différence allant à L'AED et à SOS-Chrétiens d'Orient, qui eux ont compris d'emblée la menace que représentait l’État islamique pur les chrétiens.
Mgr Gollnisch est quelqu'un de très respectable, mais tout se passe comme s'il avait trop peur que l'on ne le confonde avec son frère (horresco referens!)

toto

L'ennui c'est de voir ces milices "chrétiennes" enrolées avec ceux qui veulent faire chuter le régime syrien. Il n'en sortira qu'une mélasse de partis "pseudo-démocrates", à condition que l'état islamique soit éliminé totalement. Et cette "pseudo-démocratie" sera infiltrée par les islamistes, tôt ou tard.
Assad est indispensable, dictateur ou pas.
Kahdafi assassiné par les occidentaux que reste-t-il de la Lybie?

Constantin

Réponse à Louise:

Nous n'avons que 16 ans nous ne prétendons nullement défier l'Etat islamique. Nous n'encourageons pas non plus des étudiants à aller se faire tuer en Syrie et Iraq et ne demandons pas aux évêques de lancer des appels à la croisade!
Nous voulons uniquement soutenir les initiatives des volontaires (et non mercenaires) qui partent combattre aux côtés des milices chrétiennes.
De plus ces volontaires reçoivent sur place une formation militaire qui en font des combattants utiles d'autant plus qu'une grande partie d'entre eux sont issus de l'armée ou ont déjà l'expérience des conflits de ce genre.

Un des auteurs de la lettre

Charles

Réponse à Gondolphe:

Face à l'incompréhension de certains, nous tenons à préciser que nous sommes tout à fait au courant du pouvoir de manipulation des médias et que si nous avons écrit à Monseigneur Gollnisch c'est justement pour comprendre son positionnement autrement que par Canal+.

Face aux autres qui profitent de notre lettre pour critiquer les évêques, nous voulons dire que nous ne sommes pas d'accord sur de nombreux sujets avec certains évêques de France mais, pour ce qui est de Monseigneur Gollnisch, nous apprécions son énorme travail au service des chrétiens d'Orient. C'est pourquoi nous avons essayé d'être le plus courtois possible avec lui.

Un des auteurs de la lettre

claire


"Une journaliste libanaise remet à sa place un cheikh islamiste".
Elle lui rabat son caquet : ça fait tellement de bien :

http://www.dailymotion.com/video/x2j16fd_une-journaliste-libanaise-remet-a-sa-place-un-cheikh-islamiste_news?from_related=related.page.int.behavior-only.f1e47cc24cf4595cfe518a252c787e7a142680001

Jib

30 ans de moins et sans épouse et enfants, j'auraîs ete sans doute plus que tenté d'y aller... Bravo les jeunes, on ne peut, pour le moins, que vous comprendre!!!!

Jean Theis

Si nous gagnons, ces jeunes seront des héros. Si nous continuons à perdre, ils seront à jeter.

C'est selon le sort des armes, comme toujours.

nedelec

Ce brave évêque n'y connait rien...
Pour avoir la paix et la conserver, il faut avoir les armes à la main...
Pourquoi des officiers et sous-officiers à la retraite n'assureraient-ils pas la formation de ces jeune chrétiens qui veulent combattre pour la bonne cause...

aramis

aide toi, le ciel t'aidera.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.