Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Des tombes profanées dans le Pas-de-Calais
C’est arrivé un 18 avril…

Commentaires

crisfi

Et pas seulement au Havre !
Idem à Toulouse...

Philomène

C'est devenu aussi banal que de de tagger sur les murs, que rayer ou brûler les voitures et autres "incivilités".

jejomau

"Vous devez dire aux Français qu¹ils fassent leurs trésors des Testaments de SAINT REMI, de CHARLEMAGNE, de SAINT LOUIS, qui se résument par ces mots si souvent répétés par l¹Héroïne d¹Orléans : « VIVE LE CHRIST QUI EST ROI DES FRANCS » A ce titre seulement la France est grande parmi les nations. A cette clause, Dieu protégera et la fera libre et glorieuse. A cette condition, on pourra lui appliquer ce qui, dans les Livres saints, est dit d'Israël : Personne ne s'est rencontré qui insulte ce peuple sauf quand il s'éloigne de Dieu".

senex

Nous proposons un Téléthon National afin d' réunir assez d'argent pour acheter une paire de lunettes et un sonotone à notre cher premier ministre .Il souffre d'une cécité et d'une surdité sélectives à l'égard des actes anticatholiques quotidiens. De plus, il s'identifie inexorablement au petit père Combes, grand ami de l'Église.....C'est grave... Faites un geste patriotique et humanitaire(Déductible des impots....)

Dofiar

Quand j’ai vu cette information de Lahire qui l’a faite afin que ce sacrilège ne reste pas dans l’indifférence générale, je n’ai pu m’empêcher d’en rendre co-responsables les Chrétiens de France (même si j’avoue que je pousse un peu loin le bouchon), à l’exception de nos Frères et Sœurs antillais. Qui a désacralisé les calvaires, si ce n’est les Chrétiens qui, faute de courage chrétien face à l’État maçonnique totalitaire, n’osent plus faire le signe de Croix devant un calvaire lorsqu’ils passent devant, que ce soit à pied, en bus, en vélo ou en automobile ?
Vers 1966, lorsque j’étudiais mon catéchisme pour me préparer à la Communion solennelle, j’avais un ami d’enfance, le fils du maire communiste, qui préparait aussi la sienne, et il était très légaliste, il entendait probablement chez lui depuis le berceau son père dire que telle chose était une infraction à la loi. Je me souviens qu’une fois, il m’avait dit (nous avions neuf ou dix ans à l’époque) que si je déformais la chanson « Céline » d’Hugues Aufray, j’irais en prison (il me disait cela parce que nous la chantions comme toute la France à l’époque et que je me trompais quelquefois dans les paroles). Idem pour la Foi. Au bout de notre rue, il y avait un calvaire, et je voyais à mon grand étonnement en république laïque Michel faire son signe de Croix à chaque fois que nous passions devant sans avoir peur des laïcards, et puis un jour, ce petit garçon fils de communiste et communiste lui-même m’imposa de faire mon signe de Croix car ceux qui ne font pas leur signe de Croix, me disait-il, vont en enfer. Inutile de vous dire que ce n’était pas le curé qui le lui avait dit, vu que les curés français, républicains à mort, ne se signent plus depuis belle lurette en passant devant les calvaires. Il avait déduit cela tout seul. J’ai donc pris l’habitude de marquer ce signe de respect en passant devant un calvaire. C’est donc grâce à un communiste par filiation que je le sais et que je le fais, sauf dans la période où j’habitais l’Ile-de-France puisqu’il n’y avait plus sans doute de calvaire depuis la révolution. Revenue dans le Loir-et-Cher où il y en a beaucoup (Dieu soit loué !), j’ai repris cette habitude. À Vendôme, il y en a un sur le chemin de Gamm Vert où je vais souvent, et je n’oublie jamais de me signer en passant devant le calvaire à vélo, et puis, je dois avouer que cela me fait jouir de choquer les laïcards qui passent en même temps que moi sur cette route très fréquentée parce qu'elle conduit à la zone industrielle de Vendôme, muselés devant moi par la liberté de culte, le droit de croire ou de ne pas croire républicains. Le calvaire n’est pas un bibelot pour faire joli, il doit être révéré par les Chrétiens à la barbe des francs-maçons totalitaires qui voudraient que la tradition se perde. À nous de la relever en ce XXIe siècle, d’honorer le Christ comme il convient et de faire comme nos Frères et Sœurs de l’Ile Bourbon par exemple. Égalité des droits oblige : si eux ont le droit, nous aussi ! Vive le Christ !

JPO

Il est difficile auxrinces de ce monde de désigner le christianisme et plus particulièrement le catholicisme comme ennemi de la république et de s'émouvoir des conséquences matérielles de leur guerre déclarée.

meltoisan

Malheureusement, j’ai l’intuition que cela va mal se terminer comme toujours quand les mous, les fourbes, les pacifistes (contraire de pacifiques) ne voient rien, accumulent la poussière sous le tapis et admirent les pompiers pyromanes…

Tout comme la gauche française à la fin des années 30 qui défilait à Paris pour faire reculer la guerre. Nous, on connaît la vérité historique, on connaît la suite. Mais eux haïssent l’Histoire de France, ne veulent plus l’enseigner ou la déforment.

Ils se feront virer !

orfeonegro

Merci Dofiar pour ce témoignage.

Je vais appliquer illico car je ne me signais pas devant un calvaire jusqu'à présent.

J'espère que nous serons nombreux à suivre cet exemple (pour ceux qui n'étaient pas informés de ce beau rite).

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.