Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



12 églises abandonnées
A Paris, le 6 mai : "Culture de mort : un choix irréversible ?"

"C'est le rosaire qui va nous libérer de Boko Haram"

Mgr Dashe est évêque de Maiduguri, capitale de l’État de Borno, dans le Nord-Est du Nigéria. Il dit que le Christ lui est apparu :

"Vers la fin de l’année dernière, a-t-il confié à la CNA [Catholic news agency] le 18 avril dernier, je me trouvais dans ma chapelle, devant le Saint-Sacrement. J’étais en train de réciter le chapelet quand tout à coup, le Seigneur m’est apparu ». « Au début, a-t-il poursuivi, Jésus ne m’a rien dit, mais Il m’a tendu une épée que j’ai saisie. Celle-ci s’est immédiatement transformée en rosaire », ajoutant qu’à trois reprises, le Christ lui aurait dit : « Boko Haram a disparu ».[...]

Topic (2)

L’évêque affirme qu’il est profondément attaché à la Mère de Dieu. « Je ne plaisante jamais avec Maman Marie. Je sais qu’elle est avec nous », a-t-il confié à CNA. Mais il n’est pas le seul évêque nigérian à mettre l’avenir de son pays entre les mains de la Mère de Dieu. La Conférence épiscopale du Nigeria l’a en effet consacré à la Sainte Vierge à deux reprises au cours de ces dernières années. Mgr Dashe est certain, qu’un jour, le pays connaîtra la paix et la croissance grâce à Marie.[...]

« C’est la prière, et surtout celle du rosaire, qui va nous libérer des griffes de ce démon, le démon du terrorisme »."

En France, nous avons la même espérance : c'est la prière du rosaire, et celle de la Neuvaine, qui sauvera notre pays du démon du relativisme matérialiste athée.