Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Euthanasie : un médecin dénonce les idéologues qui parlent au nom des patients
GPA : une agence vante sa promotion en France

L'Espagne impose une petite limitation à l'avortement

C'est un tout petit pas pro-vie qu'a réussi à accomplir le gouvernement espagnol, suite à l'échec du grand pas qu'il avait voulu initier l'an passé : le parlement espagnol a adopté mardi un texte modifiant la loi de 2010 du gouvernement Zapatero sur le droit à l'avortement. Désormais, les jeunes filles de 16 et 17 ans devront obtenir l'autorisation de leurs parents pour pratiquer un avortement.

La porte-parole de l'association pro-vie Derecho a vivir (droit de vivre), Gador Joya, a déposé une pétition  pour demander aux députés du Parti populaire de «ne pas voter un texte qui avalise le maintien de la loi» de 2010.

«Aujourd'hui se concrétise la trahison de la promesse de Rajoy (de protéger le droit à la vie) avec laquelle il avait gagné le vote de 11 millions d'Espagnols».

Commentaires

Jacques Cathelineau

"Notre" camp doit comprendre que faire passer "nos" combats par la loi est inefficace: les officines du camp de la mort et du cynisme se lèveront toujours pour défendre leurs "droits" (sic) face à des projets législatifs pro-vie / pro-famille.
Il vaut mieux agir en silence, en faisant supprimer des subventions, en privant les associations de leurs sources de financement, etc...
Un avortoir qui ferme faute de moyens fait plus de dégâts que n'importe quel projet de loi immédiatement bloqué par le "camp d'en face".

France

Merci à ce médecin de ne pas nous faire totalement désespérer d'un corps médical qui, sauf erreur, a signé le serment d'Hypocrate.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.