Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



505 000 familles seront touchées par la baisse des allocations
L'UMP demande au gouvernement de faire la lumière sur l'affaire RATP

L’influence chevènementiste est nuisible au FN

Dans l'interview accordée à Rivarol, Jean-Marie Le Pen s'en prend à Jean-Pierre Chevènement, ancien ministre de François Mitterrand, et surtout à l'influence qu'il exerce par personnes interposées sur le FN :

Ancois-mitterrand-candidat-socialiste-a-la-presidentielle-et-jean-pierre-chevenement-maire-de-belfort-chantent-l-internationale-lors-d-un-meeting"Je crois que l’origine politique de certains actuels dirigeants du Front a plus d’importance que leur comportement personnel. Je pense à l’influence nocive d’un homme que je trouve pour ma part tout à fait détestable : Jean-Pierre Chevènement. Il a les apparences d’un patriote alors qu’il est au fond un marxiste. L’influence chevènementiste, si elle continue de s’exercer, est nuisible. Cette tournure d’esprit m’est totalement étrangère"

Dans le domaine du souverainisme, de l'union européenne ou de la monnaie unique, des points communs ont effectivement permis un transfert d'une partie de l'électorat chevènementiste vers le FN mais aussi de certains personnalités (Paul-Marie Couteaux, Bertrand Dutheil de La Rochère et surtout Florian Philippot). Le FN  a fait quelques appels du pied en direction de Jean-Pierre Chevènement et Marine Le Pen déclarait même en 2011 qu'elle serait prête à gouverner avec lui

Cependant, la position de Jean-Pierre Chevènement est sans appel vis-à-vis du FN comme le montre ce florilège de déclarations assez constantes au fil des ans :

"Pour gouverner ensemble, il faut être deux et pour ma part, je n'ai nulle envie  de gouverner avec Madame Le Pen. Nous n'avons rien en commun avec le Front national" [2011]

PHO58ec1b10-a8b0-11e4-a2c2-56668b9fa149-805x453"Marine Le Pen chercherait (...) à réaliser une sorte de « hold-up idéologique » sur le discours de la gauche républicaine, en reprenant à son compte le thème de l’Etat protecteur (...) Tout cela fait partie d’un très banal travail de récupération politicien (...) Quoi qu’il fasse, le Front national restera le parti de l’ethnicité et ne deviendra jamais celui de la citoyenneté (...) Le Front national n’a évidemment pas changé. Le véritable carburant de l’extrême droite, c’est la crise économique, sociale et politique qui est devant nous (...) Bref, d’opposer à Marine Le Pen la République, la vraie ?" [Tribune dans Marianne en 2011]

"Je suis triste (...) C’est selon moi un signe de grand désarroi (...) La tâche aveugle dans cette histoire c’est le rôle du Front national dans l’excitation de la xénophobie depuis quarante ans. On ne peut l’oublier. Selon moi, pour cette raison, le FN n’est pas un parti républicain. Je regrette le choix de Bertrand Dutheil de la Rochère. Il a d’ailleurs été exclu dans l’heure qui a suivi (...) [en 2011 au moment du ralliement de Bertrand Dutheil de la Rochère]

"Paul-Marie Couteaux, ex-pasquaïen, aujourd'hui au RBM, m'a apporté un soutien en 2002, dont je me serais d'ailleurs volontiers passé. Il y a un garçon que je connais pas, que je n'ai jamais rencontré, qui s'appelle Florian Philippot, qui dit que le FN est le vrai parti gaulliste. Mais enfin, le parti de Jean-Marie Le Pen, c'était des anciens de la Collaboration, de Vichy, des anciens de l'OAS... Je ne sais pas  par quelle transmutation ils sont devenus le vrai parti gaulliste ! Tout cela, c'est un pot de peinture"[en 2013]

"Monsieur Sarkozy commet une grave faute en prônant « le ni-ni » au second tour des élections départementales entre les candidats du Front National et les candidats de gauche (...) Et comment M. Sarkozy peut-il renvoyer dos à dos l’extrême droite, de quelque façon qu’elle se maquille, et la gauche qui structure le paysage politique français depuis 1791, c’est-à-dire depuis plus de deux siècles ? [en 2015]

Addendum : une lectrice nous rappelle la carte de voeux que Jean-Pierre Chevènement avait envoyée en 2000 dans laquelle on peut voir Napoléon faisant des attouchements à Jeanne d'Arc. Sans doute une preuve supplémentaire de patriotisme...

1115750-1425652

Commentaires

lapaladine

Après toutes les déclarations de Jean Marie Le Pen, soit Marine Le Pen exclut son père du FN soit elle ne le fait pas et alors on dissout le FN en tant que parti car non républicain.
Il faut arrêter de supporter de telles déclarations. Monsieur Le Pen est dans les provocations les plus abjectes et plus personne ne doit supporter de telles choses surtout provenant d'un responsable politique, il est président d'honneur du FN, député européen et prétend être tête de liste pour les régionales en PACA.
Si personne ne réagit de manière forte, il n'y a plus qu’à désespérer des politiques, nous sommes devenus une république déliquescente remplie de lâches qui restent dans les mots et les commentaires et non dans les actes!

meltoisan

"Je pense à l’influence nocive d’un homme que je trouve pour ma part tout à fait détestable : Jean-Pierre Chevènement."JMLP

Je ne sais pas si Jean-Pierre Chevènement est tout à fait détestable mais pour moi, Jean-Marie Le Pen l'est. Mais pas le FN d'aujourd'hui !

v

D'un côté, "L’influence chevènementiste est nuisible au FN" et de l'autre "un garçon que je connais pas, que je n'ai jamais rencontré, qui s'appelle Florian Philippot".
Donc, il faut arrêter la chasse au Philippot car tous ceux qui attendaient de voir l'UMP exploser, assisteront à celle du FN.
Si vous voulez Hollande ou Juppé en 2017, continuez en ce sens. Pour rassembler, il faut, au contraire, réunir des personnes venues d'horizons divers et les intérêts communs doivent l'emporter sur les divergences politiques.
Un peu de maîtrise des nerfs et d'intelligence seraient bienvenues en ces moments où la division sert le pouvoir discrédité à réémerger.

Hue de Miromesnil

Madame La Paladine, mesurez les mots que vous utilisez et surtout demandez-vous si vous avez autant de courage et de ténacité que monsieur Le Pen auxquels beaucoup d'entre nous, à divers titres devons tant .Evangéliquement !
Hue de Mirosmenil .

Marthe

Le SB travaille maintenant à justifier l'UMP ?
Philippe CARHON semble se faire une spécialité de susciter des divisions au sein du FN et de démolir le seul mouvement qui Chevènement ou pas, Phelipot ou pas a des élus qui ne votent pas les subventions au Planning et qui veut abolir la loi TAUBIRA. Et dont les maires font du bon boulot.
Le SB va bientôt nous dire qu'il faut aller voter SARKOZY aux primaires de l'UMP, c'est à craindre.

[Cela n'a rien à voir. Je ne vois pas en quoi ce post est un appel à voter UMP. En termes de divisons, le FN y arrive très bien tout seul sans Philippe Carhon...
En revanche, ce post montre juste que cela ne sert à rien de courtiser un "marxiste" lorsque l'on se trouve à droite sur l'échiquier politique. Jusqu'à preuve du contraire...
Sarkozy s'est fait reprocher son ouverture à gauche, si le FN s'y met, il ne faudra pas se plaindre que l'union des droites ne puisse se faire... Le report des voix UMP a été très faible sur le FN au deuxième tour des départementales : cela ne choque personne ?
Le SB sait aussi mettre en avant les bonnes initiatives ou déclarations du FN comme celle d'Emmanuel Dubois au Mans auquel vous faites allusion.
Le SB n'est pas pour tel ou tel parti. Moi non plus. Nous suivons l'actualité et nous en débattons sans préjugé partisan.
PC]

Bernard Mitjavile

Jean-Marie Le Pen a fait preuve de bon sens et d'honnêteté dans son interview à Rivarol. Au lieu de l'insulter comme le font "lapaladine" et "meltoisan", ces gens feraient mieux d'avoir des arguments solides pour répondre aux critiques de JM Le Pen.

RL

Quand je lis les deux premiers commentaires, je me dis que le salon beige aussi attire d'anciens gauchistes. Tant mieux en un sens, cela signifie que le bon sens a toujours raison. Je comprends qu'il soit difficile de s'acoquiner avec des personnes que l'on a combattues, mais l'essentiel est d'en épouser les idées si elles sont bonnes.

Jean

"la gauche qui structure le paysage politique français depuis 1791..."

Oui, le paysage politique français depuis la Révolution avec les Montagnards dont le très connu Robespierre... Bravo pour les références !

Marthe

@ Philippe CARHON
Le FN n'a pas courtisé Chevènement, mais pris en compte le fait que les souverainistes anti C.E. et euro et partisans d'un équilibre entre USA et Russie ne sont pas tous au FN, mais aussi à gauche. Cela explique l'explosion électorale du ble apr ailleurs, FN. C'est l'apport de Phélipot, criticable par ailleurs, au FN.
Quant au mauvais report de l'UMP sur le FN vous y participez en faisant croire comme M. GATTAZ que le programme économique du FN est de gauche ce qui est faux : le FN a été le seul parti aux départementales à demander une baisse des budgets et de la fiscalité, et ses maires le font pour leur deuxième budget. De plus, si vous connaissiez la province vous verriez que lesgens votent au second tour pour le notable de droite, utile localement pesent-ils, sans voir que la croissance des budgets, c'est celle de la dette et des impôts.
Le SB n'estpas obligé de reprendre sur ce point le Figaro ou V.A. du groupe DASSAULT, dirigé par une famille UMP.

Paco

Le veritable probleme est que le FN est incapable de nouer des alliances
Paul Marie Couteaux etait un allié du FN il n'etait pas sur la meme ligne mais apportait de l'eau au moulin FN Il a été debarqué
Bompard ne menaçait en rien le FN bien au contraire on lui a fait la guerre
Le salon beige est sur une autre ligne dire qu'il amene la division est encopre un mauvais reflex Frontiste

anonyme

Louis Alliot a déclaré que l' entretien de JMLP dans Rivarol " torchon antisémite " à ses dires, rendaient les désaccords entre le FN et JMLP " irréconciliables ".
Est-ce le contenant qui rend intolérables les propos de JMLP ou leur contenu.
Si c'est le contenant, Alliot réagit exactement comme un ideologue gauchiste, si c'est le contenu, il faut prendre acte qu'Alliot se range dans le camp de ceux qui considèrent que toute vision , interprétation de l' Histoire qui ne relève pas de l' exéquatur " certifié d' extrême - gauche " est de nature antisémite.
Sur toutes les chaines du PAF, il est reproché à JMLP ses propos sur l' Algérie Française, assimilés à une apologie des chambres à gaz. Les politiciens communistes dictent leurs desiratas, devant des personnalités de " droite " qui pour assurer de leur soumission, font dans la surenchère.
A l' heure où les dirigeants français ainsi que les associations comme le Crif et la Licra applaudissent à la substitution d' une population européenne et chrétienne par une population arabo-musulmane, où le décor de la France est de plus en plus celui d' un pays afro musulman en se couvrant de mosquées, il est reproché à JMLP de ne pas applaudir à l' épuration ethnique et confessionnelle qui a eu lieu en Algérie en 1962, avec ses atrocités.
La gestion des propos de JMLM tenus chez Bourdin a été une catastrophe , au point où l'on est en droit de se demander si le FN n' a pas été infiltré par les pires ennemis de la France.

ludo

JMLP dit ce qu'il pense. Et il refuse de se culpabiliser de ce qu'il pense.
C'est sans doute en ce sens qu'il persiste et qu'il signe des propos qu'aucun d'entre nous n'aurait tenu textuellement.
Mais au fond, il sait que le problème n'est pas ce qu'il a dit, mais la machination de devoir ne pas répondre telle ou telle chose, contre quoi il s'insurge avec ses moyens, à savoir sa liberté d'expression.
Ceux qui s'affolent seront demain les victimes de la même machination pour d'autres sujets.
Par exemple, et pour rester dans le même type de sujet, pourquoi ceux qui s'affolent trouvent-ils normal de ne pas pouvoir dire que la révolution a commis le génocide vendéen avec des moyens sophistiqués pour l'époque ? Si d'un côté on n'a pas le droit de dire ce qu'a dit JMLP et que de l'autre on n'a pas le droit de dire que le génocide vendéen n'est pas un détail de l'histoire ni même, ce qui est pire, qu'il a pu avoir lieu alors vous comprendrez sans doute que le sujet n'est pas le point de détail mais le refus de la liberté d'expression à certains.

Pierre Le Morvan

Il faut raison garder, en effet, la national socialiste dans l'histoire n'est pas celui qu'on croit, en l’occurrence, c'est Jean Pierre Chevènement.

jano

JMLP a raison. Il dit ses pensées. Cela ne
changera rien pour 2017. Les gens du système
actuel se défendent et tant que le FN n'aura
pas 55% au premier tour les carottes seront
cuites. Les électeurs n'ont pas encore compris!

Arwen

Pour ma part, les "provocations" de JMLP m ont toujours semblé la marque d un esprit vif et critique: en somme un esprit frondeur dans ce monde de platitude et de convenances idéologiques.
Qu n aime ou pas son style et sa verve, il n en reste pas moins que nombre de ses analyses sont justes et qu il aime la France éternelle.
Je ne partage pas toutes ses idées, mais c est un homme que je respecte et plus on l attaque, plus j ai envie de le défendre.

SD-Vintage

Jean-Pierre Chevènement "oublie" que la gauche c'est Doriot, Déat (SFIO) et Laval.
Je donne raison à JMLP : aujourd'hui le FN est un parti chevènementiste qui fonctionne.

Dofiar

Le Général de Gaulle était monarchiste. « Je suis monarchiste, la république n’est pas le régime qu’il faut à la France. » Pour reprendre l’expression de monsieur Chevènement, je ne sais pas par quelle transmutation certains partis républicains s’autorisent à se proclamer gaullistes. 

Solange

Jean-Marie Le Pen prend acte, dans ses dernières déclarations à l'hebdomadaire Rivarol, de la gauchisation réelle et dangereuse (il utilise des qualificatifs bienvenus : « nocive » et « nuisible ») de ce qu'est devenu le nouveau Front National mariniste : un parti mélancho-chevènementiste très gay friendly. Voilà une réalité pointée du doigt sur ce blog depuis des années par les rédacteurs ou les commentateurs.

A posteriori, il est amusant de rappeler que les fervents partisans de la fille de Jean-Marie Le Pen avaient les mots les plus durs à l'encontre de tous ceux qui faisaient le même constat que JMLP aujourd'hui. Ils continuent d'ailleurs, accusant le Salon Beige de rouler pour l'UMP et la candidature de Nicolas Sarkozy... On voit bien que ce genre d'accusations gratuites traduit le manque d'arguments.

Car si l'accusation est applicable au Salon Beige, cette accusation doit pouvoir l'être, pour les mêmes motifs, à Jean-Marie Le Pen : le président d'honneur du FN critique la gauchisation de son parti parce qu'il travaille pour l'UMP et la candidature de Nicolas Sarkozy. On voit bien le ridicule de ce raisonnement controuvé.

MagikBus

Il faut lire Rivarol hebdo qui sur son site présente et argumente ce qu'aucun politicien superficiel n'est capable de dire et expliquer pourquoi il faut le faire .

Demain j'achète aussi le nouveau numéro de rivarol hebdo qui n'est pas d'extrème droite mais francais de souche patriote et catho ,avec la mémoire digne de nos ancètres .

C'est grace à Rivarol hebdo que j'ai appris à comprendre la vraie Histoire de France et comment comprendre les politiques du monde tel qu'il est au lieu de tel qu'on veut nous l'imposer en crachant sur tout ce qui fait des europeens une véritable civilisation depuis les temps gréco-romains ...

dissident

non Pétain n etait pas un traitre, contrairement a ce qu a raconte le rad soc Chirac marionnette des lobbies, oui Chevènement s est trompe sur tout, sur l Algerie, sur le capitalisme, sur l avenir du communisme, evidemment sur l analyse qu il fait du fn, et il n est pas normal que ses idees imprègnent aujord hui le principal parti de la droite nationale

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.