Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



La vie politique est entièrement focalisée sur le Front national
Neuvaine de préparation à la fête de la Divine Miséricorde

Radio France passera-t-elle l’été ?

La grève se poursuit et de la musique douce est diffusée sur les ondes de Radio France depuis 2 semaines environ. Le patron de la chaîne, Mathieu Gallet, prévient :

« J’ai été nommé par le CSA, seul le CSA peut me retirer mon mandat », « si rien n’est fait, Radio France ne passera pas l’été » car la grève a déjà coûté deux millions d’euros en plus des 21 millions de déficit prévus en 2015

Commentaires

grami

Musique douce, dites-vous ? Il n'y a que de la musique rythmée peut-être actuelle, mais aucune retransmission de classique !

anonyme

Vivement la suppression des medias d' État.

Monique

Radio France est malheureusement condamnée de par son manque d'objectivité !

En exemple récent : elle annonçait l'assassinat de Boris Nemtsov au Kremlin en expliquant que c'était un des principaux opposants de Poutine ! Alors qu'en réalité Nemtsov n'eut aux dernières élections qu'1% des voix !

Sur les dernières élections françaises elle annonçait comme parti en tête : l'UMP-UDI alors qu'en réalité s'était le FN ! On ne peut pas comparer deux partis contre un pour justifier une première place.

On pourrait continuer comme-çà indéfiniment pour prouver l'incompétence manifeste des journalistes de Radio France !

LB

Têtu Mathieu Gallette, il a des potes bien placés et surtout il doit avoir des compétences irremplaçables.

MEIERS

Qui se plaindrait de la disparition d'organes de propagande?

stephe

Sincèrement qui, en dehors des salaries victimes qui veulent un gagne pain, regrettera cette radio pravda?

nicole

Sur France Musique, de la musique classique ininterrompue.. C'est idéal, le matin, pour un réveil en douceur.
Seul problème : la non-diffusion de la messe sur France Culture..

Carlos

Malheureusement Radio France n'est pas la seule à s'être spécialisée dans la manipulation des cerveaux ! Ecouter par exemple les 7 médiamensonges analysés par Michel Collon : Charlie, USA, Daesh......
https://www.youtube.com/watch?v=kq5q17DDzJk

C.B.

Il y avait un slogan "libérez l'ORTF".
Il me semble que les choses n'ont pas vraiment changé, et qu'on pourrait proposer "libérez Radio-France". Seule solution pour cela, la sortir du carcan de l'étatisation, donc supprimer la redevance.
On pourrait rajouter à la liste des "œuvres" donnant droit à avantage fiscal les entreprises de radio-diffusion ou de télé-diffusion: cela permettrait de voir si, spontanément, leurs auditeurs seraient d'accord pour les financer. Le modèle économique est viable: Radio-Courtoisie fonctionne sur ce modèle.
Le don avec avantage fiscal engage bien une partie de l'impôt, mais respecte le principe de subsidiarité. À développer.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.