Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



La supérette de l'irréductible gérante résiste encore et toujours à l'envahisseur
L'UMP ne maitrise pas encore la communication sur les réseaux

Croix retournées à Oyonnax : "aucune motivation religieuse"

Communiqué de Christophe Boudot, tête de Liste FN aux Elections Régionales Auvergne Rhône-Alpes :

"Le mois dernier, 25 lieux de culte ou de mémoire chrétiens ont été victimes d’actes de christianophobie.

Une enquête a été ouverte mardi 5 Mai concernant la profanation de tombes à Oyonnax dans l’Ain. Une source judiciaire proche de l’enquête précise qu’« aucune motivation religieuse n’apparaît actuellement dans ces dégradations »…. C’est un peu court, ce sont pourtant bien des croix qui ont été retournées.

Christophe Boudot, Président du Groupe FN à la Région, et Maxime Chaussat, Secrétaire Départemental FN de l’Ain condamnent vivement ces actes odieux et répétés et demandent que les auteurs de ces actes inqualifiables soient retrouvés et condamnés. Ils s’associent respectueusement à la douleur des familles dont la mémoire des défunts a été profanée."

Commentaires

volapuk

Vu le dynamisme des forces de l'ordre à ce sujet, ils ne seront jamais retrouvés.

C'aurait été possible si on avait parlé de noms exotiques profanés.

C.B.

Et des tags sur les murs d'un "temple maçonnique", où on verrait simplement le symbole bien connu de l'œil dans le triangle non pas avec la pointe en haut mais avec la pointe en bas, complété par le compas en dessous et l'équerre en chapeau: ça ne serait pas non plus une motivation anti-maçonne à de telles dégradations? je demande à voir... (ou à entendre).

Angelus Domine

 « aucune motivation religieuse n’apparaît actuellement dans ces dégradations  », mouais, ça devient fatiguant d'entendre toujours ce leitmotiv.

JEJ

Saluons nos amis les Procureurs dont beaucoup servent avec zèle et servilité le pouvoir socialiste et l'assiste dans sa lute contre les chrétiens.

Gisèle

La lutte contre les chrétiens ?
Ou plutôt contre le Christ ?

Gisèle

Quand le conseil général de la Loire Atlantique subventionne le helfest ...pas étonnat ... les satanistes pullulent ! Il y en a même au gouvernement ...qui oublient que le pouvoir donné par Satan se paye ...éternellement ...

Maurice

Avec de telles conclusions, les statistiques sur les actes christianophobes vont être en diminutions !
Ils sont si élèves qu'il faut trouver le moyen de les déclarer non en hausse voire ne baisse.

Évidement que des croix retournées ne sont pas contre notre religion, ce ne peut être que par hasard, cela aurait-il pu être des étoiles de renversées ?
Nous prendrait-on pour des neuneus ?

develles

Je suppose que la source judiciaire a du revêtir son tablier.

J'aimerai connaître son avis si on lui mettait ses triangles la pointe en bas et qu'on saccage ses temples de l'immonde.

qi

"Après enquête et plusieurs prélèvements effectués par la police technique et scientifique, il s’avère, selon nos informations, que des billes en plastique ont été trouvées sur les lieux. Ont-elles été tirées avec une arme de type pistolet, proche du jouet ? Les vitres brisées se trouvent en effet en hauteur. Mais, toujours selon nos informations, il n’est pas impossible qu’un ou des individus soient parvenus à monter sur le toit de l’édifice. Il s’agit en effet d’une construction qui date des années 60 et qui n’est pas très haute. On semblerait donc plus s’orienter vers l’hypothèse d’un geste gratuit plutôt que de celle de l’acte symbolique." (http://www.lavoixdunord.fr/region/tourcoing-des-billes-en-plastique-retrouvees-dans-ia26b0n2815971)

qi

Aussi à Valenciennes :
"Une enquête qui semble avoir progressé très vite puisque deux suspects ont été interpellés hier soir. Il s’agit de deux personnes sans-domicile fixe : une femme de 22 ans et d’un homme de 19 ans. Les deux suspects qui ont été interpellés hier soir sont actuellement en garde à vue au commissariat de Valenciennes. Durant leur audition, ils ont reconnu avoir commis les dégradations dans l’église du Sacré-Cœur. « Ce sont deux marginaux qui sont entrés dans l’église non verrouillée. Ils ont goûté des hosties, cassé une statue et brûlé le tissu se trouvant sur l’autel », précise le procureur-adjoint de Valenciennes, Ludovic Duprey.
Des faits qui auraient été commis sans « motivation politique ou religieuse », ajoute le magistrat." (http://www.lavoixdunord.fr/region/profanation-d-une-eglise-a-valenciennes-un-couple-de-ia27b36956n2813590)

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.