Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Pourquoi Dieu Tout-Puissant s’est-il incarné dans l’état le plus faible qu’est un nouveau né ?
Vendre son royaume : la dernière tentation du prince désespéré

Commentaires

C.B.

Puisque l'article en illustration fait référence aux "crèches": pourquoi subventionner les crèches plutôt que de subventionner, de manière totalement neutre, la "garde de jeune enfant": la famille pourra alors utiliser cette somme
-soit pour couvrir (partiellement? totalement?) l'inscription en crèche
-soit pour rémunérer (partiellement? totalement?) une tierce personne à son foyer ou ailleurs
-soit pour rémunérer (partiellement? totalement?) celui des deux parents qui s'occupe, éventuellement alternativement, de l'enfant.
Cela mettrait en pratique l'excellent principe de subsidiarité.

SD-vintage

Droite nationale :
Todd : "L'islamophobie se répand."

C'est ça le seul vrai problème pour lui. Et pour lui, ce souci de la laïcité y contribue

robert

Cette loi, on devrait l'appliquer aux militaires !

Depuis quelques jours, venus de Djibouti et d’Abu Dhabi, où ils ont des bases permanentes, des soldats des Forces Spéciales tricolores appuient leurs collègues saoudiens à la frontière avec le Yémen. On trouve donc, dans cet engagement, des membres de la 13ème Demi-brigade de Légion étrangère implantée à « Zayed Military City », à 65 km d’Abou Dhabi. Quant aux militaires venus de Djibouti ils appartiennent au 5e Régiment interarmes outre-mer (5e RIAOM) !

http://www.mondafrique.com/lire/confidentiels/2015/05/06/exclusif-les-forces-speciales-francaises-interviennent-au-yemen

Encore une preuve comme quoi les militaires français travaillent pour les intérêts anglo-sionistes ! Honte à eux !

Maurice

Pas d'accord Robert, les militaires n'y sont pour rien !
D'abord, leur a-t-on demandé leur avis ? Les politiques demandent-ils l'avis des militaires avant de les envoyer quelque part ? Aux gradés, peut-être, et encore justes comme ça, en passant, sans plus, pour pouvoir dire : je vous aie demandé votre avis.
--
J'ai lu que les forces françaises avaient pénétré en territoire yéménite pour y soutenir celles saoudiennes ; ils seraient une soixantaine.
--
Nous mettons des forces un peu partout comme si nous en avions à foison. Et tout ça avec un armement déplorable et pas assez renouvelé ; encore un peu et nos soldats vont devoir fabriquer des arcs et des flèches avec leurs tunes.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.