Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Une fausse étude scientifique en faveur du mariage LGBT
Le film "Christina Noble" au cinéma grâce au distributeur des Cristeros

L'opposition non islamiste en Syrie n'existe que dans les esprits des diplomates français

Avec la prise de Palmyre, l'Etat islamique contrôle désormais 50% du territoire syrien. Eric Zemmour considère qu'il faudra un jour ou l'autre reconnaître l'Etat islamique, comparable à l’Arabie Saoudite qui n’est rien d’autre qu’un Daesh qui a réussi :

Commentaires

stephe

Reconnaitre "Daesch" c"est reconnaitre que la conquête du monde par l"Islam est justifiée ou "tolérable" que ses crimes sont la volonté de "dieu" c'est donc tout a fait inacceptable. Comme envers l'hydre nazie seule la reddition sans condition suivie d'un tribunal de Nuremberg peut nous donner un avenir.

foxbat

Si la Syrie tombe, ce sera ensuite au tour du Liban, puis d'Israël. ..

Jean Theis

On accepte qu'ils viennent dans notre monde pour nous détruire, mais on n'ose même pas les menacer de bombarder la Mecque (suggéré par un internaute).

Bref on se couche avant de se prosterner.

massada

Les USA et la France devraient se frotter les mains de contentement en contemplant leur oeuvre.

Daesch est leur créature.

p.r.

Il faut surtout donner aux chrétiens le moyen de vivre dans leur pays et donc aider l'émergence d'un nationalisme chrétien en Irak, Syrie, Liban ; il faut créer des régions autonomes chrétiennes, voire des États : sans État qui les protèges, sans armée, police à eux, ils seront toujours des dhimmis. Là où la proposition de Zemmour est intéressante, c'est qu'elle entérine la recomposition territoriale, la fin des États artificiels.

Le problème de l'Etats islamique c'est qu'il ne se contentera jamais de l'Irak et de la Syrie mais vise la conquête de la Maison de l'islam (tous les pays musulmans) puis du monde ; l'islam est un mondialisme, un internationalisme. Le chef de l'EI ne veut pas être roi mais calife de tous les musulmans du monde : la différence est là.

ru

La chute de Damas sera comparable à celle de Phnom Penh. Quand on sait ce que la population cambodgienne a subi, il n'est pas difficile d'imaginer la violence qui va se passer à l'encontre de la population, toutes confessions confondues.

Louise

Notre inaction est criminelle avec ce refus idéologique de soutenir Bachar.
Quand je pense que la France a donné / vendu des armes aux "pseudos rebelles modérés", ça me rend dingue.

J'ai du mal à croire que les Etats-Unis - (ou quiconque d'ailleurs) - puissent être aussi cyniques que ça et préférer voir un "califat" émerger en Syrie et Irak pour se prémunir de l'Iran. En plus ça reste contre leurs intérêts car ils ne s'arrêteront jamais, il faut combattre Daesch jusqu'à ce qu'ils soient hors d'état de nuire.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.