Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Sortie du livre "IVG – 40 ANS DE COMBAT", pour participer à la victoire de la culture de la vie
Intervention de François Billot de Lochner aux Veilleurs

Père Boulad : l’islamisme jihâdiste n’est pas autre chose que l’islam réel

Hier au Centre Charlier, une centaine de participants ont assisté à la conférence poignante du père Boulad sur le sort des chrétiens en Égypte et dans l’ensemble de l’Orient, mais aussi plus globalement sur la menace de l’idéologie islamique sur le monde. Extrait du compte-rendu de Bernard Antony :

"Le père Boulad est d’une famille syro-libanaise de rite grec catholique (melkite) réfugiée en Égypte après les massacres des chrétiens de 1860 du Liban à Damas. Le père Boulad, jésuite, a consacré une part de sa vie à la réflexion spirituelle, à l’enseignement de la théologie et a écrit une œuvre très riche sous forme de petits ouvrages tels que « L’amour fou de Dieu ».

Mais tout autant il n’a cessé d’agir pour développer les œuvres de la charité chrétienne auprès des plus miséreux du petit peuple égyptien, des chrétiens si discriminés et menacés bien sûr, mais aussi de mahométans qu’il ne faut pas laisser à l’emprise des Frères Musulmans qui, selon le père, veulent imposer par tous les moyens l’islam sur le monde. Le père Boulad a été directeur de Caritas Égypte et vice-président de Caritas Internationalis pour le monde arabe. Mais quoique âgé de 84 ans, il a dû accepter de reprendre du service et il dirige à nouveau Caritas Égypte avec ses 1600 salariés, aussi dévoués que misérablement rémunérés. [...]

De même, le père Boulad nous a dit sa consternation de voir combien, en Occident, les politiques et les religieux, jusqu’au plus haut niveau, se complaisaient dans un accablant déni de vérité par rapport à la réalité de l’islam. Car, il nous l’a répété, l’islamisme jihâdiste, ce n’est hélas pas autre chose que l’islam réel, idéologie totalitaire conquérante, propagée notamment par l’immense organisation mondiale des Frères musulmans que le peuple égyptien a heureusement très majoritairement rejetée avec des dizaines de millions de manifestants refusant leur oppression et dont la voix a été entendue par le maréchal Sissi.

Le père Boulad sait bien cependant, il nous l’a clairement dit, que toute une autre partie du peuple égyptien est sous l’influence des « frères », et si l’Égypte basculait encore à nouveau entre leurs mains, ce serait alors la phase finale de l’immense tragédie de l’anéantissement des chrétiens d’Orient. Et il nous en a averti, pour notre France et autres pays européens, celle-ci est déjà programmée. Car hélas, les collabos de l’islam, comme ceux, hier, du nazisme et du communisme, sont à l’œuvre pour favoriser l’entreprise de séduction par la taqqiya de nos politiciens et religieux mentalement décomposés, alors que par centaines les quartiers dits de « non-droit », mais en réalité de soumission à la domination islamiste, s’étendent."