Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Manuscrits irakiens : "c'est la laïcité qu'on piétine !"
Gilles Bourdouleix candidat à la primaire UMP ?

Un ancien responsable du MJS condamné

Un père de 59 ans a été condamné mercredi par la cour d'assises du Bas-Rhin à 10 ans d'emprisonnement pour avoir tenté de tuer sa fille fugueuse dont il désapprouvait la relation amoureuse. Abdulhakim Omar Farah, ancien capitaine de l'armée somalienne, était jugé avec son fils. Dans leur verdict les jurés ont reconnu le père coupable de tentative d'homicide volontaire, de violation de domicile et de violences. Il a été maintenu en détention.

Le 8 octobre 2012, l'accusé avait porté trois coups sur sa fille avec une lame de 20 cm --une baïonnette de kalachnikov-- dans la région du coeur et perforé un poumon de la victime qui avait été grièvement blessée. L'accusé, installé depuis près de 20 ans en France comme réfugié politique, s'était rendu accompagné de son fils de 24 ans au domicile familial du compagnon de sa fille, où celle-ci, en fugue depuis un mois, s'était réfugiée. Le fils de l'accusé avait empêché à la famille d'intervenir pendant que son père assénait les coups de baïonnette à sa soeur. La jeune fille est de confession musulmane contrairement à son amoureux alsacien.

Le fils était alors à la tête du Mouvement des jeunes socialistes d’Alsace. Il a été condamné à trois ans de prison entièrement assortis de sursis, et disculpé des faits de violences.

Commentaires

SD-vintage

"trois ans de prison entièrement assortis de sursis, et disculpé des faits de violences" : Hollande Taubira et le nouveau féminisme de gauche

franek

et la non assistance à personne en danger, ça ne concerne pas les socialistes ?
voire la complicité de tentative de meurtre s'il a réellement empêché la famille d'intervenir !
on aimerait rêver...

marcantoine

Quelle chance pour la France dites moi;-)

katia lanneau

Belle illustration du "vivre ensemble" sans Nous!!!

Fleur

"Justice" bien clémente encore une fois pour de tels faits, surtout pour le fils, totalement complice du père, alors qu'il pouvait protéger sa sœur, plutôt que la livrer à son bourreau.
Il est vrai qu'ils sont prétendument réfugiés politiques, et surtout musulmans ET socialistes... et que son copain était un sale blanc bec d'Alsacien avec peut-être des racines chrétiennes !
Autant de circonstances atténuantes sans doute pour la "justice" Taubira...

Gabi

Si l'Islam demande de le faire et si l'islam est autorisé en France, pourquoi avoir condamné ce père de famille fidèle à sa religion ?

Jean Theis

Et on demande et redemande des quotas de cette eau !

anonyme

10 ans, c'est à dire qu' il en fera 5 .
Et le fils 3 ans de prison avec sursis.
Dans le cas inverse, je n' ose imaginer le niveau des condamnations.

massada

On croit cauchemarder.

"trois ans de prison entièrement assortis de sursis, et disculpé des faits de violences"

De qui se moque t on !

La justice française a tout d'une conne.

Le socialisme est vraiment une tare indélébile.

stephe

Il devient clair que pour éviter toute sanction pour un acte (ou plusieurs) délictueux il faut impérativement être membre d'un parti de "gouvernement" la "justice" devient alors extrêmement clémente.

Michael Jeaubelaux

Ils arrivent par milliers à Lampedusa avec le même "code d'honneur" ; certains n'attendent même pas d'accoster pour jeter les chrétiens par-dessus bord! Et on nous fait la morale?

Exupéry

Mais où se réfugier pour éviter ce genre de "réfugié politique", barbare et sanguinaire ?

Reine Cioulachtjian

Et cela fait 20 ans que ces sauvages sont en France !
Preuve, s'il en était besoin, que notre civilisation n'a aucune influence sur ces cerveaux hermétiques !

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.