Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Des pots-de-vin ont été versés pour la coupe du Monde 1998
Le redressement économique de la Russie

20 millions d’Allemands de moins en 2060

Lu sur le blog d'Yves Daoudal :

"Selon les calculs de l’Institut d’économie internationale de Hambourg, l’Allemagne a dépassé le Japon dans le classement des pays à plus faible natalité. Entre 2010 et 2015, il y a eu en Allemagne 8,2 enfants pour 1.000 habitants (contre 8,4 au Japon). A ce rythme-là, chaque nouvelle génération d’Allemands est inférieure d’un tiers à la génération précédente, et il y aurait donc en 2060 20 millions d’Allemands de moins.

Juste après viennent le… Portugal (9‰) et l’Italie (9,3‰). La France et le Royaume-Uni sont à 12,7‰ et la Russie se redresse de façon spectaculaire : 13,2‰.

Les taux les plus élevés sont en Afrique, à commencer par le Niger : 50‰. Inutile de faire de grands discours sur l’immigration…"

Commentaires

Tonio

Shering devenu Baier,laboratoire pharmaceutique allemand , un des leaders de la vente de contraceptifs.......l'arroseur arrosé en quelque sorte !!!

ID

Nos p'tites têtes ne l'ont toujours pas compris

bellemare

il suffirait d'une réelle volonté nataliste et d'une véritable politique familiale pour relancer la natalité en Europe, et en France en particulier. mais trouvera-t-on un jour des politiciens assez courageux et audacieux pour relancer cette politique nataliste ?...

nemo

et les chiffres bruts ne disent pas la réalité ... il y a plus de 3 millions de turcs en Allemagne et ce sont eux qui maintiennent le taux de fécondité "allemand" .
En 2060 l'Allemagne sera aussi en grande partie turquisée ...

PK

Je crois qu'il faut raison garder.

Toutes les prévisions démographiques se sont révélées fausses depuis 100 ans... donc, à peu de chose près, cette prédiction rejoindra les autres...

La Russie était au bord du gouffre démographique dans les années 90 : elle est sauvée aujourd'hui - et largement. Et a encore beaucoup de marge, notamment en régulant davantage l'avortement..

Bref, ce genre de projection projette surtout le manque de foi et d'espérance de l'auteur : c'est tout.

Philibert

Tout dépend ce qu'on entend par "Allemands" (Turcs compris ?), par "Français" (Arabes et Maliens compris ?), par "Anglais" (Pakistanais, Indiens, etc compris ?).

Ce qui nous importe c'est le taux de natalité des "de souche" par rapport à celui de leurs remplaçants sur leur sol.

On sait que les "de souche" sont plutôt inquiets pour l'avenir, ce qui ne favorise pas les naissances tandis que les remplaçants ont le vent en poupe tellement ils sont sur-bichonnés par le système.

n

La différence entre la France et l'Allemagne vient surtout de la différence d'obtention de la nationalité : droit du sol en France et du sang (jus sanguinis) en Allemagne. Si depuis les années 1960 on pratiquait le droit du sang en France, gageons que notre natalité serait encore plus faible qu'en Allemagne...

Louis

Le Grand Remplacement c’est maintenant!

koltchak

Etant très intéressé par l'histoire, je préfère voir les allemands à 40 millions qu'à 80 millions.

Leur "lebens raum" (espace vital) leur convient et ils restent chez eux.

Sinon, ils débordent et nous sommes submergés par les doryphores.

Exupéry

Des conséquences géostratégiques dudit "contrôle des naissances" et de la primauté du "principe du plaisir":
Les petits Turcs, "Made in Germany" remplaceront les blondinets, suspects de pouvoir ressembler à leur grand-père, lui même suspect de "hitlerjungenisme"!
Et vive le mondialisme myope (et/ou pervers) qui nous prépare des "lendemains qui chantent"!

PapounetBGT

Pour rappel:
1. Les allocations familiales françaises vont disparaître au 1er juillet.
2. Entre leur création (années 40) et leur disparition (2015) leur montant, comparé au salaire minimum, aura été divisé par 3, trois!!!...

MEIERS

@Koltchak
Vous êtes le seul a avoir un peu effleuré le problème des causes de cet effondrement spécifique de la natalité allemande, que l'auteur de l'article et les autres commentateurs n'ont pas vus. Certains démographes allemands voient dans cette réduction, une conséquence à long terme des deux guerres mondiales et des pertes de territoires allemands. Il faut savoir qu'en 1914 l'Empire allemand de Guillaume II avait une surface légèrement plus réduite que la France actuelle; 540.000km2 contre 551.000km2 pour la France. Mais était plus peuplé. Plus de 60 M d'habitants en Allemagne, contre 40M pour la France. Le traité de Versailles a amputé le territoire allemand de 70000Km2, 13% de sa surface, alors qu'il était plus peuplé. Mais celà n'était encore rien par rapport aux pertes de la Seconde Guerre Mondiale, soit 120.000 Km2. En tout l'Allemagne a perdu au cours du XXème siècle 36% de son territoire national. Plus de 12 Millions d'habitants à l'Est de l'Oder et de la Neisse ont été obligés de se réfugier dans les régions restantes de l'Allemagne en perdant tous leurs biens. Aujourd'hui la densité de peuplement en Allemagne est de 226 hab/km2 alors qu'elle n'est que de 114 hab/Km2 en France.
Si pour illustrer on fait une projection des pertes de territoires allemand sur le territoire actuel de la France, faudrait s'imaginer une France amputée, du Nord-Pas de Calais, Champagne-Ardennes, Lorraine, Alsace, France-Comté, Rhônes-Alpes et Provence-Alpes côtes-d'Azur, s'imaginer que les habitants de toutes ces régions soient déportés sans leurs biens dans la France de l'Ouest. Il n'est pas nécessaire de faire un dessin pour comprendre que la population ainsi regroupée n'aurait plus le même dynamisme démographique que dans la France intacte d'aujourd'hui. Il suffit de réfléchir logiquement. Comme vous le faites remarquer s'il y avait aujourd'hui la même densité de population en Allemagne qu'en France, il n'y aurait que 40Millions d'habitants.Vous y voyez un aspect positif, c'est votre point de vue.Georges Clémenceau trouvait aussi qu'il y avait 20 Millions d'Allemand de trop en Europe.Il ne faut pas oublier toutefois qu'une Allemagne ne comptant plus que 40Millions d'habitants n'aura plus le potentiel économique de l'Allemagne actuelle et ne pourra plus être la vache à lait de l'Europe. Il faut savoir ce que l'on veut. Et je pense qu'un Allemand a le même droit de vivre que vous!

Clovis

Pour PK. J'ai sous les yeux une prévision faite par l'UNESCO en 1976, population globale de la planète 4 Mds , prévoyant 7,6 en 2010: c'est en effet le chiffre obtenu, et une stabilisation à environ 12 à partir de 2070-2090.
Dans un article technique sur les nouvelles sources de protéines paru dans la revue Agriculture en Juillet-Août 1978, mes collègues et moi disions ceci " Il est important de bien comprendre que ces projections ne sont pas le fruit d'une imagination débordante, mais résultent de la confrontation de deux faits réels: le taux de croissance actuel de la population ( 8 pour mille dans les pays industrialisés et de 26 pour mille dans les pays en développement)et l'inertie des phénomènes démographiques. Il est donc très probable, sauf phénomène brutal et imprévisible, que cette situation sera effectivement celle qui se produira dans les années à venir."

Le chiffre réellement atteint en 2010-2015 confirme la justesse de ces prévisions.

Les prévisions de l'ONU/UNESCO mettent en évidence un phénomène unique dans l'histoire de l'humanité: l'énorme vitesse d'accroissement de la population entre les années 1960 et 2075. Mais,l'ensemble Europe,USA,URSS (pays "développés") faisait en 1970 950 millions sur 3600 millions (26%), en 2000: 1,200 sur 6500 (19%) et en 2100: 1600 sur 12000 (13%)

Il y a donc des prévisions démographiques qui ne se sont pas révélées fausses depuis 100 ans comme vous le dites.

koltchak

Merci M Meiers pour votre analyse très pertinente.

Mon courriel était plus humoristique que sérieux. Je n'ai rien contre le peuple allemand quand il reste chez lui.

La politique française depuis les années 50 a été de tenir l'Allemagne "rênes courtes" pour l'empêcher de suivre ses démons traditionnels, d'où les images de propagande gaulliste et mitterandienne en vue d'une rapprochement qui ne sera jamais que ponctuel. Cette politique est arrivée à son terme à partir de l'ère Chirac où les allemands se sont libérés du "joug" grâce à la réunification et à leur dynamisme économique. Ils sont devenus entreprenants avec M Sarkozy et M Hollande, ces deux présidents étant jugés par les élites allemandes nullissimes.

L'attitude toujours plus arrogante de madame Merkel aujourd'hui confirme cette analyse.

L'Allemagne est le pays le plus puissant d'Europe actuellement et elle tient à bénéficier de cette suprématie.

Personnellement, je suis farouchement opposé à l'Europe germanique en construction en raison de ses démons traditionnels. Pas question de subir une quatrième guerre.

Je n'ai pas bien compris ce que voulez dire dans votre dernière phrase, n'ayant pas le sentiment d'interdire aux allemands de vivre.

Je vous rappelle qu'en un siècle, les allemands se sont invités chez nous trois fois en commettant les pires crimes possibles particulièrement contre la population civile. Ils fusillaient déjà largement en 1870. Je ne parle même pas de 1914 ou 1940, périodes plus récentes dans nos mémoires.

Daniel chaudron

France: tous les ans, les JT nous montrent des nourrissons bien roses pour illustrer les bons chiffres de la natalité française.
Cherchez l'erreur...

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.