Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Loi Taubira : la girouette Bruno Le Maire
Père Boulad : "l’Europe risque de devenir une civilisation islamique"

Les industries pharmaceutiques ne veulent pas que le virus du sida soit éliminé

Vu sur le JT du 19 juin de TV Libertés. L'invité Claude Reiss - ex chercheur au CNRS déclare (vers 45mn58) :

"Nous avons fait des études pour trouver des médications contre le sida. Cette médication a fait l’objet d’un brevet pris par le CNRS là-dessus. L’étude s’est portée sur la stratégie du virus sans passer par le modèle animal.[...] Ce brevet est toujours resté dans les tiroirs… [...]

Depuis je me heurte à l’industrie pharmaceutique qui ne veut pas en entendre parler en me disant : « on ne va pas couper la branche sur laquelle nous sommes assis. Si votre méthode guérit effectivement le sida, nous avons actuellement un bisness annuel de 36 milliards de dollars avec le sida ».

Commentaires

Eloi

L'argent. Le Veau d'Or. Mammon. Tel est leur maître. Tel est leur dieu.

Race de vipères.

marc

Les vertus de la main invisible... continuons de tout libéraliser et la fête sera encore plus belle !

l'italique

Voilà donc les limites du libéralisme !

A.F

En clair, il faut euthanazier les malades et bien-portants qui ne rapportent rien, et maintenir en mauvaise santé les malades qui rapportent. Elle est belle, la médecine...

DUPORT

D'une manière générale nos médecins traitent les effets et non les causes des maladies...
Il s'agit bien de faire fonctionner le système pharmaceutique.

De plus les médicaments utilisés engendrent des effets secondaires nécessitant souvent de nouveaux médicaments qui, eux aussi, auront des effets secondaires !

La "médecine française" est une vaste machine à faire du fric sur le dos des patients, sur le dos des salariés et aussi sur le dos des contribuables.
Peu de médecins cherchent à soigner et quand bien même ils le chercheraient, ils ne sont pas formés pour cela.

ouranos

"Les industries pharmaceutiques ne veulent pas que le virus du sida soit éliminé"

bien évidemment puisque c est eux qui l ont introduit dans la société et que vendre des médocs pour faire durer le plaisir a prix d or et "réduire la population" c est leur fonds de commerce bien juteux

c est Eisenhower (voir ci dessous) , qui prévenait déjà a son époque : "prenez garde au complexe militaro industriel"


https://www.youtube.com/watch?v=IUsXFf2v4j4

le complexe militaro industriel pulverise la planete tous les jours avec des metaux lourds et des maladies "nouvelles" :

https://www.youtube.com/watch?v=O9WvCEXVm58

https://www.youtube.com/watch?v=AXc2fc44bv0

https://www.youtube.com/watch?v=y4IPBzXfkYs

http://www.dailymotion.com/video/xguvpk_interview-hildegarde-staninger-morgellons-chemtrails-1sur7_news


Clem

Je n'ai pas l’habitude de citer Renaud mais:
"La médecine est une putain
Son maquereau c'est le pharmacien."

J'en exclus bien sûr les médecins fidèles au serment d’Hippocrate.

Chantal de Thoury

Il n'y pas que le Sida.
Il y a aussi toutes les observations empiriques des médecins dans le monde dont le premier fut Alexis Carette qui réunissent leurs travaux et pensent de plus en plus que la chimio dans le traitement du cancer n'a pas lieu d'être ni dailleurs la radiotherapie, les deux faisant plus de mal que de Bien, et qu'il faut à contrario accompagner la surinfection bactérienne dans le traitement des cancers car il s'avère que les bactéries et les virus sont des ennemis mortels et que les bactéries en faisant monter en température le corps humain tuent les virus qui meurent au dessus de t 39-40.les soins se limitent donc à limiter la température juste pour éviter les convulsions.ce qui demande une présence avertie.et la prudence dans l'emploi des analgésiques qui s'ils diminuent les douleurs sont également antifebrifuges et..
l'observation attentive de la surinfection pour déterminer le temps exact à partir duquel il va pouvoir être appliqué l'antibiotique nécessaire pour faire redescendre le taux de bactéries dans le corps du malade.
Cette méthode qui consiste à accompagner la nature donne des résultats probants de guérison sur le long terme et est appliquée surtout en Israël et en Australie.
En France et en Europe on n'en parle pas et on fragilise des milliers de malades du cancer en continuant les radiothérapies et les chimiothérapies qui de plus font souffrir.
Seule la Chirurgie en dehors du fait qu'elle est une amputation à une efficacité sans conséquences néfastes.
Mais...pour le reste effectivement cela ne peut pas être intéressant pour les laboratoires car les bactéries sont des petits ouvriers bénévoles et il est plus intéressant de les exterminer plutôt que de contrôler leur prolifération durant leurs interventions contre les virus.
Nota: les plus de 50 ans se souviennent peut être des procès que les laboratoires in tentèrent contre Rica Zahra lorsqu'elle dévoila "a l'émission de Philippe Bouvet "les grosses tetes" la posologie de la décoction de buis dans le traitement de la grippe.elle ne parlait pas de sa propre autorité, elle n'était que la courroie de transmission orale du Docteur Raymond Dextret naturophate reconnu internationalement .Je peux personnellement témoigner de la grande efficacité de cette décoction certes dangereuse si on ne respecte pas les dosages mais qui est une aide précieuse pour les bactéries de type coccinelle qui font monter en température le corps contre les virus grippaux, la plante dangereuse (attention au dosage)est fortement febrifuge et permet au corps d'évacuer les toxines en un temps record.et...cerise sur le gâteau mais plaie pour ceux qui voudraient se la couler douce le lendemain de la montée en fièvre on est frai et dispose et près pour retourner au boulot.
Mais bien sûr le buis se trouvant dans tout jardin qui se respecte....les laboratoires le considèrent comme un adversaire à éliminer de la pharmacopée.
A méditer

Primumveritas

Sur le sida, il importe de s'informer correctement. Les livres à lire sont, en anglais, "Inventing Aids", du virologue américain Peter Duesberg ; et, en français, le livre du professeur Etienne de Harven, qui, je crois, s'appelle "Les 10 Plus Gros Mensonges sur le sida", en vente sur Amazon.

Pierre-Henri

Encore un qui va être catalogué comme "complotiste" ou "conspirationniste" !

Andrée

En 1972 Nixon avait déclaré la guerre au cancer. Des sommes colossales furent débloquées pour étudier les rétro-virus puisque l’on pensait qu’ils avaient un lien avec le cancer. En 1981, après 9 ans de recherches, absolument rien ne fut trouvé pour le guérir. Heureusement comme par hasard, arriva le sida qui permit de renouveler amplement les subventions. En fait les premiers cas de sida trouvés étaient dus à l’utilisation de drogues. Mais on a préféré mettre çà sur le dos d’un rétrovirus identifié par Luc Montagnier de l’Institut Pasteur de Paris, ce qui lui valut le prix Nobel. Ce qui est extraordinaire, personne n’a pu voir le virus à l’aide d’un microscope perfectionné ! L’annonce faite par la secrétaire d’état Margareth Heckler et non par Gallo, démontre clairement que nous avions là une volonté politique d’investir dans ce domaine. Le soir même Gallo présentait son test sanguin pour le VIH qui avait la capacité de dépister la présence de ce virus pour les dons de sang. Comme il l’avait soigneusement breveté, cela le rendit archimillionnaire. Pourtant être déclaré séropositif ne prouve pas qu’on a le sida. Il existe au moins 70 conditions médicales qui peuvent vous rendre séropositif ! Comme la malaria, la lèpre, la tuberculose, le vaccin anti grippal…. On comprend pourquoi l’Afrique s’est retrouvée avoir de nombreux séropositifs. On a ainsi donné à toute une population des médicaments particulièrement toxiques tels que l’AZT, prévus auparavant pour lutter contre le cancer mais qui fut supprimé quand on s’aperçut que toutes les souris en mourraient. Le sida permit de le ressortir ce qui eut pour effet de tuer de nombreux hémophiles. En fait les prostituées séropositives ne sont dangereuses par rapport au sida que si elles prennent des drogues dures. Nous n’avons pas là une maladie infectieuse.
http://www.rethinkingaids.com
Il n’est donc pas question d’un vaccin contre le sida. Car un vaccin permet une primo-infection qui vont créer des anticorps. Ce faisant, il rend automatiquement le patient séropositif !
https://www.youtube.com/watch?v=XGWDbSDucCc

nicole

Les images représentant le sida n’ont aucune validité scientifique ! AUCUN agent pathogène n'a JAMAIS été prouvé coupable du SIDA.' La "séro-positivité" peut être causée par toutes sortes d'autres choses; malaria, lèpre, syphilis, transfusion, etc. Les seuls test qui sont fait pour diagnostiquer le VIH, ne sont absolument pas fiables et concluants. Le cocktail de "médicaments" est, par contre, très cher et très toxique, lui...
https://www.youtube.com/watch?v=AJ6M1Q-6Xy0

Ken

SIDA: LA CHOQUANTE VÉRITÉ :

-http://www.dailymotion.com/video/xc8znf_sida-la-choquante-verite-hiv-aids-t_news

Luc Montagnier, prix Nobel de médecine, découvreur du soi disant virus du Sida retourne sa veste. Il annonce la fin de la supercherie très lucrative du SIDA qui en plus d’avoir conduit a la mort médicamenteuse des millions d’êtres humains a travers le monde, rapporte encore des milliards de dollars! Il annonce donc publiquement que l’on peut guérir du SIDA, une vraie bombe atomique pour la recherche qui est en train de concocter un bon vieux vaccin histoire de continuer a ramasser des milliards d’euros!

-http://www.dailymotion.com/video/xbrwl7_urgent-sida-le-dr-luc-montagnieron_news

katia lanneau

L'industrie pharmaceutique est une bande de charognards qui encaisse sur le compte des malades et des maladies qu'elle crée (effets secondaires des médicaments)!!!
Cette industrie se porte bien ,les laboratoires engraissent les médecins ,les pharmaciens sont engraissés par le lobbie pharmaceutique et c'est comme cela que l'on peut voir le groupe bayer numéro 1 mondial des insecticides vanter via la télé ses médicaments:"Bayer for a better life!!!!!"
Pauvre France!!!!

NB

Je veux bien entendre ces voix, et le fait qu'on puisse les entendre est à mon sens plutôt bon signe. Mais quelques remarques me font douter de la vérité du propos et déplorer sa présentation :
1) Sans doute eut-il été plus juste d'écrire : "Selon Claude Reiss, les industries pharmaceutiques ne veulent pas que le virus du sida soit éliminé"

2) A part ces propos rapportés par Claude Reiss, quelles sont les autres signes ? Un mobile ne suffit pas pour faire un coupable (heureusement).

3) @Andrée et nicole, Evidemment le terme séropositif revêt deux sens, l'un dans le langage courant pour parler du SIDA, l'autre pour parler du résultat d'un examen sérologique... Mais cela ne remet pas du tout en question le test du VIH !!

4) Surtout... surtout, j'ai plutôt l'impression que la mortalité ne cesse de reculer, que la médecine ne cesse de faire des progrès, et que le complexe je ne sais quoi, ou le complot médicalo-...eo-...[au choix] à supposer qu'il existe, se traduit plutôt par une amélioration de la qualité de vie que l'inverse (le taux de survie avec un diagnostic de cancer s'améliore)

5)et donc, @Pierre-Henri : la question n'est pas tant de savoir s'il va être taxé de, mais si il l'est... (j'ai l'impression que oui !)

6) Tout ceci c'exclut évidemment pas la nécessité d'oeuvrer pour un environnement moins agressif (pollution, produits chimiques etc..) et pour une économie qui ne se perde pas dans la démesure, ni une médecine qui se déshumanise

flore

ahem.
Ce n'est pas parce qu'un gugusse fait une déclaration fracassante qu'il faut gober ce qu'il raconte.

Ce n'est pas parce que le sida a été monté en épingle auprès de nos populations (blanches, américaines et européennes) que l'infection n'existe pas. C'est un peu comme si on racontait que la mononucléose non plus n'existe pas. Et l'on sait très bien distinguer un séropositif de quelqu'un qui voit ses défenses immunitaires baisser à cause de la mononucléose ou d'autre chose.

@ clem

cher clem, rappelez-vous que Renaud n'a pas hésité à faire largement usage de la médecine pour soigner ses abus alcooliques (entre autres), et au pharmacien pour se procurer ses traitements. Renaud a été un petit con friqué qui s'est fait passer pour un rebelle discriminé par la vilaine bourgeoisie (celle du XVIIe ardt dont il venait ? Il n'a pas précisé), et qui via son producteur friqué a arrosé les radios et les bacs des disquaires de ses chansons médiocres, et a fait le tour du showbusiness costumé en antifa.

Angèle Robert

Idem avec la PMA : nombre de chirurgiens ne pratiquent plus d'opérations pour "déboucher" les trompes (qui relient les ovaires à l'utérus et dans lesquelles se passent la fécondation), vu que les fécondations in vitro marchent (et rapportent bien plus aux hôpitaux)...

Cela dit dans des pays comme les USA où les assurances santé sont privées (et où la couverture santé est généralement bien moins bonne qu'en France ou d'autres pays aussi développés), le pragmatisme de ces acteurs, qui cherchent à augmenter leurs profits également ce qui passe par une diminution des maladies, les fait souvent étudier de près ces découvertes.

SD-vintage

Dubito

SD-vintage

Celui qui vendrait un médicament anti-sida deviendrait milliardaire

cabesat

Quand les labos pharmaceutiques génèrent une Roselyne Bachelot, rien ne peut plus étonner.

Ces gens exploitent la misère humaine comme les passeurs de migrants en Méditerranée.

MEIERS

Pourquoi croit-on au juste,que les homosexuels font campagne pour avoir accès au don du sang?
Il s'agit là du seul moyen pour relancer l'épidémie de SIDA qui resterait sinon étroitement circonscrite aux milieux homosexuels et toxicomanes. Au bout du compte cette épidémie s'arrêterait d'elle même suite à la disparition des malades, avec des pertes dramatiques pour l'industrie pharmaceutique. De même les homosexuels auraient un problème d'acceptation sociale des traitements médicaux coûteux les maintenant en vie, alors que le SIDA est lié à leurs pratiques sexuelles.
Pour comprendre la société il faut suivre la trace de l'argent!

Adélie

Sur le sujet à lire absolument : L'IMPERATRICE NUE ou la GRANDE FRAUDE MEDICALE de Hans Ruesch.

Clem

@flore : c'est bien pour cela que j'ai précisé en préambule que je n'avais pas pour habitude de le citer. D'autres passages de la même chanson me déplaisent même, i.e. "Étudiant en droit, y a plus d'fachos dans ton bastion que dans un régiment de paras, ça veut tout dire eh, ducon."
Je trouve simplement le passage de sa chanson sur la médecine et la pharmacie très parlant sur la propension de l'industrie pharmaceutique à faire fructifier ses affaires en "contrôlant" certaines maladies et en asseyant son influence sur une frange de la médecine.
Je partage votre point de vue sur les contradictions du chanteur. Son alcoolisme est avéré également.
De là à utiliser l'injure publique, j'ai toujours pensé qu'elle desservait son auteur lorsque le destinataire n'était pas en face de lui.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.