140 parlementaires ont signé pour la commission d'enquête sur le financement de Daesh
Le glissement de l’économie de marché à la société marchande

Funérailles de l'abbé Denis Coiffet

Ce 7 juillet 2015 – qui marque le 8ème anniversaire de la publication du motu proprio Summorum Pontificum libéralisant l’usage des anciens livres liturgiques latins – la messe solennelle des funérailles de Monsieur l’Abbé Denis Coiffet, l’un des douze membres fondateurs de la Fraternité Sacerdotale Saint-Pierre, a été célébrée dans la cathédrale Saint Louis de Versailles par M. l’Abbé Bisig, premier supérieur de la Fraternité Saint-Pierre, devant un grand concours de clergé et de fidèles, la cathédrale étant pleine (source).

01-Procession-du-clergé-sur-le-parvis-de-la-cathédrale-de-Versailles

03-Procession-du-clergé-sur-le-parvis-de-la-cathédrale-de-Versailles-2

14-Oraison-funèbre-prononcée-par-M.-lAbbé-Bisig-2

Extrait de l'article que lui consacre Minute daté de demain :

"[...] Le sermon du prêtre est parfois l’objet de railleries. Trop long. Incompréhensible. Soporifique. L’abbé Coiffet échappait à la règle, la nature l’avait doté d’un talent oratoire exceptionnel. A l’image de Tixier-Vignancour qui fut sans doute le seul avocat à s’enten- dre dire par un président de tribunal : « Je vous en prie, Maître, faites long... », l’abbé Coiffet entendait sans doute, lorsqu’il commençait son sermon, le murmure de ses fidèles: « Nous vous en prions, Monsieur l’abbé, ne vous arrêtez pas. » Plus qu’un sermon, une plaidoirie ! Pour Dieu et pour l’Eglise.

Alors qu’il improvisait toujours face à son auditoire, il ne manquait jamais aucun élément pour un grand moment d’éloquence. Syntaxe et élocution par- faites. Sens de la formule. Emotion. Culture classique. Conclusion en forme d’apothéose. Les fidèles étaient secoués. Remués au plus profond d’eux-mêmes. L’abbé Coiffet ou un monstre sacré comme l’Eglise en a le secret. [...]

WP_20150707_003
L'abbé Denis Coiffet était fortement lié aux Scouts St Louis, à Lyon, pour avoir été chef scout de 1969 à 1977, premier assistant en 1972, présent à tous les camps jusqu'à son ordination par Mgr Lefebvre en 1977. Très occupé ensuite par son sacerdoce et ses responsabilités, il est cependant resté toujours en contact, apportant un soutien inflexible aux Scouts et Guides Saint Louis.

Vidéo de la sortie (source) :


Funérailles de l'abbé Coiffet par Le_Salon_Beige 

17-Sur-le-parvis-de-la-cathédrale-de-Versailles1