Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Quand il veut défendre ses convictions, Bruno Le Maire choisit l'abstention
On parle de crise économique mais la crise de Dieu est de loin la plus grave

Hollande veut encore plus d'Europe

A chaque crise, c'est le même cinéma : ce n'est pas la construction européenne qui est en cause, c'est le fait qu'il y ait encore des parcelles de souveraineté et pas de gouvernement unique. Les Grecs viennent de perdre leur souveraineté puisque l'accord signé exige que chaque projet de loi soit validé par la troïka de Bruxelles. Mais il faut que chaque pays se plie à ce diktat.

Le JDD publie une lettre de François Hollande, écrite à l'occasion des 90 ans de Jacques Delors, qui vient d'être consacré par le Conseil européen ­citoyen d'honneur de l'Union européenne. Extraits :

 

Current_3575"[...] Les populistes se sont emparés de ce désenchantement et s'en prennent à l'Europe parce qu'ils ont peur du monde, parce qu'ils veulent revenir aux divisions, aux murs, aux grillages. Or c'est le droit qui protège, et la fédération des États-nations qui donne du poids, pas le désordre et le repli sur soi.

Ce qui nous menace, ce n'est pas l'excès d'Europe mais son insuffisance. Car face à la globalisation et aux puissances émergentes, comme devant les risques liés aux instabilités à nos frontières, aux coups de force, aux guerres, au terrorisme, aux catastrophes climatiques et à ce qu'ils engendrent avec les déplacements de population, c'est l'Europe qui est attendue pour porter les technologies de demain, promouvoir un modèle industriel, réussir la transition énergétique et écologique, investir dans la connaissance, réduire les disparités territoriales, assurer la solidarité à l'intérieur par des investissements et à l'extérieur par des actions de développement. Bref, être capable d'être une puissance au service de l'équilibre du monde.

[...] J'ai proposé de reprendre l'idée de Jacques Delors du gouvernement de la zone euro et d'y ajouter un budget spécifique ainsi qu'un Parlement pour en assurer le contrôle démocratique.

Partager une monnaie, c'est bien plus que vouloir une convergence. C'est un choix que 19 pays ont fait parce que c'était leur intérêt. Nul gouvernement d'ailleurs depuis quinze ans n'a pris la responsabilité d'en sortir. Ce choix appelle une organisation renforcée et avec les pays qui en décideront, une avant-garde. La France y est prête parce que, comme Jacques Delors nous l'a montré, elle se grandit toujours quand elle est à l'initiative de l'Europe."

Nous sommes prévenus.

Commentaires

ohlala

19 pays qui ont des us et coutumes si différents,des développements économiques si différents n'arrivent pas à avancer d'un même pas!

plus d'Europe c'est plus de misère pour la France et plus de richesses pour d'autres, pourquoi les travailleurs français devraient-ils faire vivre tant de monde; l'UE et l'immigration appauvrissent notre pays!

toute personne sensée le comprend; Hollande lui est au service du mondialisme et il fait le "job". Les riches sont de plus en plus riches!
il y a un certaine mépris de la part des médias de parler continuellement de ces nouvelles élites, si peu aristocratiques, quand la majorité des français soufre de la crise!

v

Ce n'est que pure folie. Et les peuples des États-nations ne seront pas consultés.

Tol

Quelle audace.

papillard

François Hollande a montré depuis son accession à la présidence, un amateurisme, un j'men foutisme, une incompétence unique à ce poste.

Ses connaissances en géopolitique, en histoire et géographie sont nulles.

Alors, comment un inculte, un imbécile, un crétin pareil, peut il avoir une analyse juste et argumentée sur un sujet aussi vaste et grave ?

Qu'il soit un spécialiste en rendez vous foireux dans des halls d'immeuble, il nous l'a prouvé.

Ce type est une crasse (en langage des années 80) qui se contente de répéter comme un âne les messages de l'UERSS.

Faustine

Et il veut un parlement de plus, rien pour l'€, pour arroser les copains et mieux rançonner les peuples !
Ces politicards sont d'une avidité insatiable.

Myriam

On tue !!!!
Alors que les français crèvent de fin mais c'est normal
Et nous n'avons encore rien vu
Nous valons moins qu'un animal alors!!!

Apollo

Il vit vraiment dans un monde à part, cet homme là.

esprit libre

François Hollande est en état d’ivresse, en effet, il en re-demande, il en veut toujours plus jusqu'à l’overdose et l'on devine son rire orgiaque.
Dans sa déclaration du 13 juillet, il se réjouissait d’avoir sauvé l’euro, sans même - des observateurs l'ont relevé, effaré - se soucier des Grecs, de la Grèce. Les peuples n'ont pour lui aucune importance ni leur souffrance sociale.
Pour François Hollande, ami de la finance anonyme et vagabonde, il fallait sauver l’euro. A son idole, tel un moloch moderne, il faut sacrifier les peuples, les milliards des contribuables, les sociétés européennes, le repos dominical, tout !
Le "Monsieur +" multiplie les moins pour n’être que le zéro de la politique et de la France.

borphi

Et puis là avec DSK le retour , Hollande va pouvoir nous pondre les plus belles turluttes euro--péïstes

lapaladine

Désolant d'entendre et Hollande et Valls dans leur communication.
Pourquoi rajouter une assemblée européenne de plus, n'est il pas plus urgent que les réformes structurelles de la France soient engager avant de faire des leçons de morale aux autres pays et de proclamer des réformes pour l'Europe?
Pourquoi attendre que les manifestations des agriculteurs tournent mal comme on l'a vu pour les taxis pour prendre des mesures effectives. Pourquoi passer sous silence l’embargo sur la Russie qui nuit à nos agriculteurs?
Pourquoi faut il que Valls en "rajoute une couche" sur ce que dit Hollande tel un perroquet ou un toutou? Croit il qu'en redisant des mots, des actes vont sortir ou nous prend t'il pour des imbéciles, des gamins?
Moi, au lieu de regarder les informations sur LCI ou Itélé ou BFMTV ou autre, j'ai préféré regarder le "global champion tour" (concours hippique comptant au niveau mondial) à Chantilly et cultiver mon jardin.

A trop communiquer, Hollande, Valls vont susciter le rejet des Français car les impôts sont toujours aussi élevés, le chômage continue sa hausse inexorable, la délinquance dans les banlieues augmente, voir le nombre de voitures brûlées pour le 14 juillet, le nombre de policiers sur lesquels on a tiré, les attentats ou les tentatives d’attentat par des terroristes français continuent, etc.
"Le roi est nu.", c'est la triste réalité et aucune communication ne pourra la cacher!

a.picadestats

François Hollande est à la botte des oligarchies et réalise très bien le travail qui lui a été confié!!

Dorgeveille

Le tome 2 de "mein kampf"...???

depassage

Partager une monnaie, ses échecs et ses déficits...ses malheurs et ses morts.

Quand nous croyons avoir vu le pire nous nous trompons toujours, le mal peut toujours en rajouter une couche! La preuve par Hollande!

Il ne rate pas une seule occasion de faire pire que ses prédécesseurs.
Sans un miracle de grâce, cet élu du monde va droit en enfer.

victor

Il est lassant d'entendre dire sur ce sujet comme sur les autres qu'Hollande est une crasse (cf Papillard); C'est sans doute vrai mais on oublie ainsi que son prédécesseur a largement préparé le terrain et qu'il a fait plus qu'accélérer la décomposition du pays, en creusant sa dette, en vendant son or, en le désindustrialisant, en le trahissant par le traité de Lisbonne, la réintégration à l'otan, la rédaction du traité budgétaire, l'immigration incontrôlée et le trucage honteux des chiffres de la délinquance. Il est trop facile pour certains de tirer sur le président actuel (comme disait Marx, c'est donner une claque à sa grand-mère) alors même qu'ils ont soutenu l'ancien et qu'ils le soutiendront encore, au nom du moindre mal, sans doute.

Clovis

Effarant! Y croit-il lui même? Mais pourquoi nous laissons-nous faire par ces guignols dangereux ? Il est temps de revenir aux rélités et de donner un bon coup de balai. Ce n'est pas pcq Delors vient d'avoir 90 ans qu'il n'a pas fait à la France tout le mal dont elle souffre aujourd'hui! Mais personne ne l'a arrêté non plus celui-là en son temps! Quelle tristesse!

fh

D'après Dante, à l'entrée de l'enfer, il est écrit : "Vous qui pénétrez ici, abandonnez tout espoir, car vous n'en sortirez jamais".
Crèvent tous les européens, plutôt que d'abandonner un iota de la construction européiste.
Le désir est grand de faire ravaler son venin à toute cette clique infâme.

Meltoisan

Et pendant ce temps-là, malgré les sondages, le petit dictateur, capitaine de pédalo, avec sa copine allemande qu’il fait semblant de combattre, veut installer un système totalitaire en Union Européenne au prétexte que la Grèce serait sauvée alors qu'elle s'est encore enfoncée, qu'elle est au bord du précipice, que la TVA va augmenter de façon importante, qu'il va falloir travailler le dimanche et que son patrimoine va être proposé à la vente aux plus offrants ! C’est une trahison !

Comme si la négociation illégitime et en secret du traité transatlantique n’était pas une trahison suffisante envers son peuple.

Grecs, ne suivez pas les soumis, les dhimmis, montrez l'exemple, ne croyez pas les Daladier et les Chamberlain d'aujourd'hui : Contre la dictature, révoltez-vous !

Vive les souverainistes, vive les patriotes, vive la république, vive la France et les Français !

Gisèle

Petit à petit le N.O.M fait son nid , tout en se démasquant ... par le truchement du chevalier * sans peur et sans reproche * F . Hollande .

Marc L

Contrairement à l'enfer, on peut sortir techniquement et légalement de l'euro et de l'UE. Mais comme les gouvernements français ne le veulent pas (aussi bien Hollande que Sarkozy), cela se fera après une catastrophe économique et sociale. L'acharnement des eurocrates est tel que c'est fatalement ce qui arrivera. En Grèce, mais aussi en France.

Marino

Marine Le Pen répond à la tribune de François Hollande dans le JDD

L’euro est un échec, ainsi que l’a encore démontré l’affaire grecque, faisons donc encore plus d’euro ! Voilà le raisonnement de François Hollande qui réaffirme dans le JDD ce matin son envie d’un gouvernement de la zone euro, et même d’un parlement et d’un budget de la zone.

François Hollande comme ses complices de l’euro a-t-il si peu de considération pour la France pour être à ce point incapable de l’imaginer autrement qu’entravée, contrainte, fondue dans un espace supranational ? On peut le craindre.

Cette course folle est hautement condamnable, car elle reproduit le schéma tristement connu de toutes les idéologies les plus dangereuses, allant toujours plus loin dans l’espoir insensé de résoudre les problèmes qu’elles créent elles-mêmes. En son temps l’URSS avait connu le même développement : si elle ne fonctionnait pas c’était parce qu’il n’y en avait pas encore assez !…On sait où ce fanatisme conduit. En ce sens, comme son prédécesseur à l’Elysée et son actuel premier ministre, François Hollande est atteint d’une forme de syndrome URSS, autrement appelé « Fuite en avant » !

Ce gouvernement de la zone euro serait la négation encore plus affirmée des démocraties et des souverainetés nationales, réduites à presque rien. Il serait même la négation des réalités nationales, car constituant un véritable déni de la diversité de pays aussi différents que les 19 qui forment la zone euro.
Ce nouveau système serait enfin extrêmement coûteux : a-t-on franchement besoin de nouvelles structures, d’un énième parlement, à l’heure où l’action publique est déjà si enchevêtrée et si complexe ? Les Français sont-ils d’accord avec l’idée d’un budget de la zone euro, c’est à dire la perspective inévitable de transferts financiers massifs de notre pays vers le Sud et l’Est de l’Europe et l’émergence automatique d’un impôt européen ? Nous sommes persuadés qu’ils ne le sont pas, soucieux d’abord de s’occuper de nos 10 millions de pauvres et de nos 6 millions de chômeurs français et en colère contre un impôt déjà trop lourd !

L’euro est une idéologie que les peuples feront chuter pour s’en libérer. Aux institutions supranationales nous préférons le renforcement des démocraties nationales : le peuple doit retrouver sa souveraineté, sa liberté, dans l’ensemble des domaines où elle lui a été volée, de la monnaie aux frontières. La coopération saine entre nations libres est la forme la plus efficace qui soit, à 1000 lieues des grosses idéologies en perdition.

*Site FN

Marino

Valls à la presse, à la sortie d'une réunion avec les intermittents du spectacle en préfecture d'Avignon.

"Il faut pleinement reprendre l'initiative, c'est ce que dit le président de la République depuis 2012, sa voix était isolée, maintenant elle est partagée, je m'en réjouis", a poursuivi le locataire de Matignon, engagé dans une tournée culturelle depuis samedi et jusqu'à lundi soir, qui le mènera, après Avignon, à Arles puis à Aix-en-Provence. "La voix de la France est indispensable pour l'Europe et la France est, avec ce président de la République, pleinement de retour sur la scène européenne, donc en capacité de montrer sa force, sa force de persuasion pour plus de solidarité, plus de responsabilité au niveau européen"

C.B.

Il y a des copains à placer, d'où l'intérêt d'un "sur-gouvernement" avec sa clique de "sur-fonctionnaires" (qui ne seront certainement pas rémunérés au niveau du revenu grec moyen).

dik

pfff !!!!!

dik

encore pfff....

jacky.a

"Hollande veut encore plus d'Europe"

Entendez-vous dans les campagnes
Mugir vos féroces renégats?
Ils viennent à l’abri de vos bras
Dépouiller nos fils, nos compagnes !

Vos ames, citoyens,
Brisez et en haillons,
Prions, prions !
Qu'une grâce plus sûr
Détourne leurs illusions.

LB

Il chante la chanson mais ce n'est pas lui qui l'écrit, aucun amateurisme il fait se qu'on lui dit de faire et là où on lui dit de faire ; un parlement démocratique supervisé par la COMMISSION et la BCE, le tout châpoter par la BRI. Merci François, çà c'est du socialisme.

salagouducro

c est la politique de le terre brulée : apres lui les mouches ... quoi que des mouches il y en a déjà beaucoup actuellement autour du gateau payé par les contribuables cochons de payeurs ? non ?

San Juan

Et bien voilà le Ganelon Hollande qui se dévoile enfin : Ce misérable veut donc livrer la France à un gouvernement supranational maçonnique! L'UE était bien une embuscade et l'euro une chausse trappe mortelle.

Stephe

Le degré zéro de la réflexion, on croirait lire le Monde.(le torchon à Bergé).

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.