Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



L’acharnement euthanasique pour supprimer Vincent Lambert relève d’un déni d’humanité
Obligation de conseil psychologique et social pour un avortement

Marine Le Pen sur Vincent Lambert : il s'agit d'une condamnation à mort

Concernant Vincent Lambert, Marine Le pen a déclaré ce matin:

M"Le débat consistant à s’interroger sur le droit de tuer quelqu’un, de tribunaux en tribunaux et de journaux télévisés en journaux télévisés, est épouvantable".

"Un pays doit pouvoir conserver sa liberté totale, notamment dans ce domaine et n’a pas à se soumettre aux exigences, y compris de la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH). Surtout quand cette cour ne semble pas avoir le souci véritable de défendre Vincent Lambert. Quoi que l’on en dise, il s’agit d’une condamnation à mort car je précise que le cas de Vincent Lambert n’entre pas dans la cadre de la loi Léonetti (que je défends par ailleurs depuis toujours), car il n’est pas en fin de vie mais il est très lourdement handicapé. C’est la raison pour laquelle la condamnation à mort de ce très grand handicapé ne peut que heurter nos consciences ".