Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Un soldat français décède au Mali
Nicolas Dupont-Aignan : "Entre Chevènement et moi, il y a l'épaisseur d'une feuille de papier à cigarette"

La responsabilité des éducateurs est grande dans la transmission de la Foi

Extrait de la consigne spirituelle du mois de septembre du père Bernard, modérateur de la Famille Missionnaire de Notre-Dame :

Couv_catechisme_eglise_catholique"Nous pensons aussi à tous les pèlerinages, sessions, retraites, qui se sont déroulés en France et dans le monde : Lourdes, Paray-le-Monial, Taizé et tous les autres sanctuaires en l’honneur de la Vierge Marie et des Saints. Remercions Dieu pour toutes ces grâces innombrables qui préparent le renouveau de l’Eglise et du monde, le renouveau de la France.

Que ce rappel nécessaire nous donne courage pour continuer à prier, souffrir et offrir pour que les grâces données – qui sont comme de petites graines ! – puissent se développer dans le cœur de tous. La responsabilité de tous – et plus particulièrement encore des éducateurs ! – est grand. Le renouveau de l’Église et celui de la France ne peuvent pas advenir sans une éducation en profondeur du cœur humain. Beaucoup de baptisés en notre Europe occidentale n’ont pas eu la grâce de recevoir une vraie éducation chrétienne. Ils ont soif ! Qui leur donnera à boire ?

41KQ4F9TS9LNous devons leur transmettre l’intégralité de la Foi. Jean-Paul II et Joseph Ratzinger Benoît XVI nous ont donné le Catéchisme de l’Église Catholique et son résumé : le Compendium. Connaissons-nous et utilisons-nous ces deux documents fondamentaux ? Préparons-nous à entrer dans le Jubilé extraordinaire de la Miséricorde. Ouvrons nos cœurs d’enfant à Dieu Miséricorde et désirons transmettre fidèlement – par nos paroles et par notre vie – le Christ, Voie, Vérité et Vie."

Commentaires

Caroline Mercier

Auriez-vous la gentillesse d'utiliser des formules françaises, nous rendons grâce à Dieu, Qu'il repose en paix ou Paix à son âme notamment lorsque vous évoquez des soldats mort pour la France plutôt que RIP (rest in peace)? Cela me parait plus adapté et plus respectueux.

Jean-Vincent

A ré-écouter, ou écouter l'intervention de son excellence Monseigneur FISICHELLA, sur ce sujet.
(- 2013-Rencontre sacerdotale du Pèlerinage Populus Summorum Pontificum à Rome du mois d'Octobre).

https://www.youtube.com/watch?v=HUmvJnhZpF0

Édition 2015 - du 22 au 25 Octobre.

Jean-Vincent

Chers amis, auriez-vous la gentillesse d'employer plus avidement le LATIN dans vos textes. Rendons grâce à dieu, pour tout ceux et toutes celles qui le redécouvrirons.
Car c'est la Langue qui représente le plus parfaitement l'universalité de la Sainte Église romaine, pour nous catholiques romains, avnat tout.
Il est certain que cela demande des efforts d'apprentissages ou d'adaptations.
Bénéfice : durant ces périodes d'études nous nous rapprochons des textes d'origines et par conséquent de la parole originelle. Et de DIEU.De surcroît toutes les initiatives et niaiseries vernaculaires, trop souvent constatées sont balayées, ainsi que l'infiltration idéologique protestante !!

Donc : REQUIESCAT In PACE. (Qu'il repose en Paix).

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.