Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



20 septembre : les foulées Ozanam à Paris 17e
Attaque du Thalys : circulez, il n'y a rien à voir !

Les Européens doivent faire plus d’enfants pour éviter une catastrophe démographique

C'est le titre d'un article qu'il faut mettre en parallèle avec le post de ce matin sur le grand remplacement :

"Les taux de natalité se réduisent de plus en plus en Europe ce qui pourrait conduire à une tempête démographique, et par extension, compromettre la croissance économique du Vieux Continent. L’Espagne possède en effet l’un des taux de fertilité les plus faibles de l’Union européenne, avec une moyenne de 1,27 enfant par femme en âge de procréer, contre une moyenne européenne de 1,55 (...)

Image2
En parallèle, le nombre de migrants économiques et de demandeurs d’asile qui cherchent à pénétrer dans les pays de l’UE au péril de leur vie n’a jamais été aussi important, atteignant des niveaux records. Paradoxalement, les autorités tentent de les repousser, quand bien même une crise démographique sans précédent menace le continent. L’Europe a un besoin croissant de gens jeunes, dont le travail pourra financer les services de santé, les retraites, s’occuper des personnes âgées et peupler les zones rurales (...)

Seuls les pays scandinaves semblent résister à cette tempête démographique. C’est certes partiellement grâce aux congés parentaux généreux et à la stabilité économique qui caractérise ces pays. Mais pour la Suède et la Norvège, une forte immigration nette contribue à ces bons résultats (...)

L’immigration est aussi l’un des moyens qui permet de soutenir, voire de stimuler, le taux de fécondité en Grande-Bretagne et en France qui ont permis à ces populations de croître en termes absolus (...)."

La teneur générale de l'article et sa conclusion en particulier ont le mérite de reconnaître que les taux de natalité élevés en Europe (France, Suède, Notvège) s'expliquent par la population immigrée ou d'origine étrangère présentes sur leur sol... Quand à la solution souhaitée par l'auteur, elle ressemble au grand remplacement qui n'existe pas... 

Commentaires

Saint-Plaix

Cela devient vraiment de l'hystérie!
Augmentons le nombre de chômeurs à venir!
La natalité, c'est donc comme l'agriculture?
Une course à une production surnuméraire qu'on ne sait pas gérer?
La "crise démographique" est un concept ridicule!
C'est une propagande grotesque!
Tout comme le slogan idiot qui veut que "les jeunes vont payer les retraites".
Ce qui paiera les retraites, ce seront les cotisation perçues, donc les emplois qui les génèrent, ... et certainement pas les chômeurs qui seront une nouvelle charge pour la société!
Qu'on le veuille on non, la technicité fait
qu'aujourd'hui on a proportionnellement beaucoup moins besoin de main d'œuvre.
Par ailleurs, à une époque où l'espérance de vie permet aux gens de travailler jusqu'à soixante dix ans au moins, il suffit de légiférer en conséquence:
la "jeunesse" n'est en rien un besoin "urgent"!
Que la population vieillisse avec l'accroissement global de la durée de vie est tout à fait normal et il faut effectivement s'y adapter.
La question n'est évidemment surtout pas d'accroitre encore et toujours la population européenne, mais bien de limiter la population immigrée et d'abord son accroissement! Et on en prend pas le chemin!
Mais je sais que je prêche dans le désert...
Même si récemment - divine surprise - un certain François, pape, l'a enfin compris, je ne me fais aucune illusion: les tenants du lapinisme sont encore majoritaires, du moins en déclarations, dans certains milieux catholiques...
Même s'ils sont largement minoritaires, et de plus en plus dans l'ensemble de la population...
Il faudra donc encore attendre encore une ou deux générations...
A moins que nous n'ayons disparu alors pour avoir préféré lapiner au lieu de faire ce qui s'impose: utiliser les compétences des séniors d'une part, cesser de chercher à pondre une main d'œuvre qui ne servira à rien, et rejeter les envahisseurs immigrés à la mer, de l'autre...
Oui je sais, ce n'est pas religieusement correct, politiquement correct non plus...
Mais c'est l'expression du bon sens et... cela soulage!
(Je n'imagine pas non plus que ce message soit relayé...Mais si cela peut contribuer à faire réfléchir celui qui le lira pour le détruire, cela ne sera pas du temps perdu...)

FR

Voilà les scénarios du remplacement pour la France, tels qu'envisagés par l'ONU :

Scénario I :
+0,5 millions de nouveaux immigrés entre 1995 et 2020 et 0 immigré après 2020

Scénario II :
0 immigré entre 1995 et 2020 et 0 immigré après 2020

Scénario III :
+1,5 millions de nouveaux immigrés entre 2025 et 2050

Scénario IV :
+5,5 millions de nouveaux immigrés entre 2010 et 2050

Scénario V :
+16,0 millions de nouveaux immigrés entre 2020 et 2040

Scénario VI :
+32,1 millions de nouveaux immigrés entre 2000 et 2025, et +60,9 millions de nouveaux immigrés entre 2025 et 2050
[NDLR : non, non : vous ne rêvez pas]

Les scénarios V et VI impliqueraient évidemment la mise en minorité des français de souche dans leur propre pays dans les 30 ans qui viennent.

Dans les scénarios I, II, III et IV, tout dépendrait des taux de fécondité des immigrés (et des "français de papier") actuellement présents sur le sol français.


Source :
http://www.un.org/esa/population/publications/ReplMigED/France.pdf

Jean Delacroix

Cette dénatalité a-t-elle quelque chose à voir avec la contraception et son corrolaire l'avortement?

Marie Delannoy

Comment faire redécouvrir le plaisir et la joie durable de la maternité et de la paternité ?

Harvey

Carrément à contre-courant des conceptions martelées par tous les médias aux ordres, il faut accepter, de relier sexualité et engendrement. Objectivement, la première fonction de l'appareil génital est la reproduction. Pourquoi s'enfermer dans la perversité de sexe « pure jouissance » excluant l'enfant ?

un jour

En ne tenant compte que des populations européennes présentes sur son territoire, le taux de natalité pour la France tourne autour de 1,25.
Dans les mêmes conditions, l'Allemagne et l'Italie du Nord sont autour de 0,9.

yannh

Pourquoi ne pas développer une politique forte de natalité : Mère au foyer dotée d'une allocation significative et d'une retraite (autant d'emplois libérés) ; renforcement des mesures de protection des épouses abandonnées par leurs maris en les faisant "casquer" un max ; redécouverte de la famille comme l'a si bien dit ci-dessus Marie Delannoy ; etc etc etc ...

C.B.

Plutôt que de s'effarer qu'il y ait un accès trop limité à l'avortement en France (surtout pendant l'été d'après elle), MST pourrait peut-être prôner la limitation des avortements en accordant plus d'attention et d'aide financière aux femmes enceintes qui évitent de recourir à l'avortement?
À quand une prestation unique d'accueil de l'enfant, à 50% de l'ancien salaire (sans plafond car il s'agit de faire comprendre aux "sans enfants" que l'accueil d'un enfant ne doit pas pénaliser les parents dans leur niveau de vie, l'enfant n'étant pas un "luxe" mais un besoin vital pour la nation), pendant 3 ans après la fin du congé de maternité (option possible de choisir que c'est sur le salaire du père qu'elle est calculée).
Remplaçant toutes les aides sélectives actuelles (allocations dites familiales, prestation d'accueil du jeune enfant, prime à la naissance, allocation de soutien familial ...), et -tant qu'il y a une obligation de cotisation à l'unique "sécurité sociale"- versée uniquement s'il y a eu cotisation sociale au moins trois ans avant la naissance.

Nostradamus

Je suis d'accord avec vous, simplet, pour dire qu'il faut travailler plus longtemps, au moins 45 heures par semaine, jusqu'à soixante-dix ans.
L'avenir appartient aux travailleurs, pas aux glandeurs.

Marie Delannoy

Méfiez-vous, simplet, des expressions spontanées de François. Je crains que sa vision de fond soit assez différente de la vôtre. Il est fondamentalement optimiste et vous êtes fondamentalement pessimiste.

Harvey

@ Jean Delacroix | 24 août 2015 14:06:50
La contraception est, évidemment, responsable de la dénatalité. Elle conduit « logiquement » en cas d'échec (qui n'est « pas rare ») à l'avortement. Mais plus que la dénatalité, ce qui est lamentable est l'aplatissement de la libido de la femme par la contraception hormonale. Pour essayer de contrôler l'ovulation on réduit à presque rien le taux d’œstrogènes, en introduisant artificiellement, au plus tard le cinquième jour du cycle un progestatif. Et si les œstrogènes ne sont évidemment pas les seuls éléments intervenant dans la libido, on ne peut nier leur rôle.

professeur Tournesol

En admettant que nous ayons besoin d'immigrés (ce qui reste à prouver) pourquoi ne pas faire appel aux Latino-Américains dont la culture est proche de la nôtre, et qui sont majoritairement catholiques ?

Marie Delannoy

Simplet, vous allez peut-être me proposer de remplacer les enfants par un smartphone et des vacances en Tunisie ? Peut-être même un yacht et un tour du monde ? Non merci.

Marie Delannoy

Si le modérateur me le permet, je voudrais reprendre ici un commentaire de l'article précédent.
"C'est bien effectivement la contraception et l'avortement qui sont EXCLUSIVEMENT la cause de la dénatalité et du vieillissement des populations. C'est à proprement parler une politique suicidaire.
"Et les civilisations « de remplacement » ne peuvent être que natalistes. Ce qui veut dire rappeler simplement une évidence : seule une femme peut porter un enfant ; ce n'est certes pas là sa seule mission, mais c'est incontestablement une « mission spécifique » « irremplaçable ».
"C'est aussi accepter l'évidence qu'un enfant a plus de chance de se développer harmonieusement dans une famille formée par son vrai père et sa vraie mère, avec la collaboration de frères et sœurs.
"C'est la civilisation occidentale décadente qu'il faut refonder jusque dans l'inconscient de chacun."

Gérard Laguérie

Calmez-vous Saint-Plaix.Vous nous dites :
" Ce qui paiera les retraites, ce seront les cotisation perçues, donc les emplois qui les génèrent, ... et certainement pas les chômeurs qui seront une nouvelle charge pour la société!". Fort bien. Mais vous enchainez sans le dire sur la fatalité du chômage, que la technicité rendrait inévitable. C'est le contraire qui est vrai. La technicité permet de diminuer le nombre de personnes nécessaires à une opération de production, mais elle multiplie exponentiellement le nombre d'opérations nécessaires à la production en général. Le problème étant alors de produire localement. Ce qu'à l'évidence notre soumission aux oukases mondialistes ne nous permet pas. Votre monde sans enfants ne sera pas sans chômeurs si ce problème n'est pas résolu. Et il sera d'une tristesse infinie.

Semper Fidelis

Quand aux immigrés présents sur notre sol, puis-je proposer la chose suivante ?
Il ne faudrait admettre en France (habitation principale ET contrat de travail régulier ET impôts en règle ET casier judiciaire vierge) que les ressortissants de nos anciennes colonies nés AVANT la date d'indépendance de leur pays...
Ainsi, pour les algériens par exemple, nés le 3 juillet 1962, c'est ok, nés le 4 juillet 1962 et après, c'est direction le quai ou la porte d'embarquement.
Ah, on frappe à ma porte ! Tiens, bonjour messieurs de la police de la CEDH ! C'est pas bien ce que j'écris ? Ah ! et ce papier, c'est une amende ? Non, une ordonnance... Du Padamalgam 750, fichtre !

planetenefolie

Quand nous serons remplacés, ces crétins vont se retrouver en 632.

Ils n'ont jamais été capables de faire quoi que ce soit par eux mêmes.

Finies les belles voitures et les tph clinquants.

Allez, allez, à la mosquée le cul en l'air.

Shimon

@ Saint-Plaix
Quelle est donc, saint plaix, cette véritable phobie de l'enfant qui vous assaille, cette terreur qui vous submerge au point de dire n’importe quoi?
Qu'il doit être triste votre monde d'angoisses. Comme vous devez avoir peur de manquer de l'essentiel ; Comme vous devez mal dormir.
Mais si, la planète peut nourrir beaucoup plus d'hommes, mais si il y a de la place pour tout le monde; Relax. Keep smiling.
Shimon.

p.r

Le refus pour les couples d'avoir des enfants est un péché, un crime contre son peuple et contre la vie.

La nature a horreur du vide. L'invasion islamiste est un châtiment de la justice immanente pour punir des peuples égoïstes et décadents.

Amis de Salon Beige, faîtes beaucoup de petits catholiques et français. Beaucoup, beaucoup, beaucoup : vous ferez plaisir à Dieu et vous contribuerez à sauver la France (et puis vous vous rendrez heureux et eux aussi si vous les éduquez et aimez comme il faut).

Jean-Claude

Un taux de remplacement inférieur à la normal entrainant une diminution (lente) de la population c'est rien comparé aux grandes épidémies qui ont tué jusqu'au tiers des européens en quelques années! Et pourtant nos ancêtres ont survécu et se sont multipliés puisque nous sommes là! quand les Canadiens français ont été menacés de submersion par les anglo-saxons ils ont trouvé la parade en faisant des enfants, jusqu'à vingt par famille!

Etienne

N'est-il pas trop tard pour renverser cette tendance lourde à la dénatalité ? L'invasion est en cours et dans 30 ans, ce sera chose faite : l'Europe occidentale sera "libanisée" jusqu'au trognon.

S'il n'est pas trop tard - ce qui est souhaitable - alors, il est "moins une.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.