Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Y-aura-t-il aussi des quotas de "terroristes" à répartir ?
La Ligue du Sud n'est pas satisfaite par les Le Pen

Les « migrants » migrent où ils veulent comme ils veulent quand ils veulent dans une Europe passoire

Lu sur le blog d'Yves Daoudal :

"Le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker a recommencé hier avec sa marotte des quotas de clandestins. Il a annoncé un plan pour répartir 160.000 « migrants » « de façon obligatoire ».

Il ne sait pas encore que les « migrants » migrent où ils veulent comme ils veulent quand ils veulent dans une Europe passoire et que ce sont eux qui ne se soumettront pas à des quotas obligatoires (comme en a fait l’expérience, par exemple, la Macédoine, qui accueille les clandestins à bras ouverts et qui a reçu… 9 demandes d’asile)…"

Commentaires

gg

Seuls les politicards de sa trempe ne migrent pas. On voudrait les voir quitter leurs postes pour toujours mais il n'y a aucun moyen de les voir prendre la porte de sortie tant ils restent attachés à leurs prébendes.

professeur Tournesol

Et quand on aura dépassé le quota de 160.000 "migrants" on fait quoi ?

myriam

quelle est la différence entre un déserteur
considéré comme tel par la France en période de guerre et un migrant qui quitte son pays et migre????

FEYDEX

Ces "migrants" ne sont pas des migrants : ils s'installent, ne repartiront pas avant..., pas du tout en fait car il faudrait les en faire partir. Prendre la décision de partir de son pays et le faire est relativement court sur l'échelle d'une vie, ridicule à l'échelle de l'Histoire mais l'installation après est un fait autrement plus conséquent : c'est un bouleversement historique aux répercussions gigantesques.
Bercés dans l'immédiateté, nous sommes incapables de comprendre ce qui nous arrive. On est à près de 300 000 immigrants légaux du Maghreb par an. Alors il faut se réveiller. Car il y a les naissances en France et les "migrants"clandestins "qui ne feront pas que passer" dont l'actualité fait choux gras. Alors 160 000 puff laissez moi rire. Je suis en Anjou et des quartiers entiers changent en moins de 6 mois. Alors, on fait quoi ? On regarde faire nos politiques en regardant BFMTV en sirotant sa bière ... on se lamente, on peste, on rage, on se rassoit et puis demain on se découvre DHIMMIS. C'est tout... Le sang des Francs est mort c'est sûr.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.