Le rapport qu'on ne lira jamais
Divorcée et remariée, Béatrice Bourges témoigne

Faites attention à l'ombre de Bernard Antony

C'est une nouvelle maladie qui se propage, selon France 3, qui a effectué une enquête à charge, à propos d'une école indépendante. Extrait :

S"[...] Marie-Geneviève Soleil est la directrice de l'établissement. Depuis le début de la polémique, c'est elle qui s'exprime pour défendre ce projet dont le but est "la formation de la personne dans toutes ses dimensions : esprit, âme, cœur et corps." Agrégée de Philosophie, enseignante en lycée durant 15 ans, professeur de français et de latin au Sénevé, son nom apparaît depuis plusieurs années lors des université d'été du Centre Charlier. En juillet 2014, elle participait à une conférence sur le thème de "L'éducation des enfants : le carcan totalitaire, les libertés à reconquérir".

L'ombre de Bernard Antony

Le Centre Charlier est un établissement culturel catholique traditionaliste crée par son père, un certain Bernard Antony. Cette figure de l'extrême droite, ancien député européen est bien connu notamment dans le Tarn pour avoir été le candidat du Front National à la mairie de Castres en 2001. [...]

Parmi les autres enseignants, Béatrice Parmentier en charge de l'histoire Biblique. Ancienne vice-présidente du Secours Catholique du département, cette diplômée d'HEC fut l'un des membres actifs sur le Tarn dans l'organisation des manifestations contre le mariage pour tous. [...]"

Bernard Antony réplique :

"À Castres, ville où j’ai longtemps travaillé et ensuite dirigé le Front National où je ne suis plus depuis plus de dix ans, une conseillère municipale communiste, la camarade Rouquette, vocifère dans la plus pure tradition de haine bolchévique contre la création d’une école libre, « le cours Sénevé » fondé par madame Marie-Geneviève Soleil, très compétent professeur agrégée de philosophie et par toute une équipe d’enseignants catholiques.

Il se trouve que Marie-Geneviève Soleil, mère de six enfants, est ma fille.

Je n’ai eu strictement aucun rôle dans l’élaboration de son projet et je n’y ai aucune responsabilité. Mais pour FR3 Midi-Pyrénées, il n’en faut pas plus, puisque « l’ombre de Bernard Antony » (sic !) plane toujours sur Castres, pour déclencher une  enquête dans la plus pure tradition inquisitoriale et de vigilance de la police de la pensée.

Le reportage commis par FR3 utilise sans vergogne toutes les techniques d’amalgame et de sidération. Parce que madame Soleil est ma fille et parce que, parmi bien d’autres, il y a dans l’équipe d’anciens militants du FN, telle que Françoise Cohen-Canac, voilà de quoi amplifier la campagne de haine de l’ultra-communiste Rouquette.

Parce qu’il y a dans l’équipe des personnes qui ont participé au mouvement de la Manif pour tous, voilà qui permet à FR3 de désigner cette école comme « ultra-catholique » ! (sic !) Pour les gauchistes de FR3, quiconque défend en effet le Credo catholique, la morale et la doctrine sociale chrétiennes est un ultra-catholique. Et l’on sait hélas combien à partir de pareille imputation on est passé dans l’histoire à des persécutions et à des exterminations. [...]

À Castres, Dieu merci, et merci à l’immense majorité des électeurs, les vociférations liberticides de la camarade Rouquette et des vieux dinosaures socialistes nostalgiques du Front Populaire qui l’approuvent, ne suscitent que mépris et indignation. Et tout autant certains journalistes qui déshonorent leur profession dans l’usage de pitoyable procédés d’insinuation et de délation.

Je n’ai certes aucun rôle ni influence sur l’école du Sénevé. Mais nul doute que finalement, grâce aux sectaires, son œuvre initialement au service d’enfants se développera. Car désormais pour l’immense majorité des Tarnais, l’attaquer, la diffamer, c’est attenter à la liberté."

Et l'école communique :

"Le Cours Le Sénevé est une œuvre d'enseignement et d'éducation qui n'a rien à voir avec un quelconque parti politique. Vous pouvez découvrir son projet sur ce site.

Les enseignants du Cours Le Sénevé et les membres de l'association de gestion, sont recrutés en fonction de leurs compétences et de leurs talents, nullement en fonction de leurs opinions politiques. Ces opinions, différentes et diverses, relèvent, quelles qu'elles soient, de leur liberté de citoyen et n'interfèrent en aucun cas dans leurs enseignements ou leurs fonctions."

Commentaires

DUPORT

Ce sont les techniques de propagande, on va essayer de salir par tous les moyens en pratiquant l'amalgame.
On trouvera quelque chose, au besoin dans le passé, voir même dans votre petite enfance, ou bien vos parents ou même grands parents, frères, sœurs, cousins, amis ou même amis d'amis etc.
Il n'y a pas d'argumentation, il s'agit uniquement de salir et de rendre suspect. Si votre grand père a serré la main d'un ami de la cousine par alliance d'Hitler vous êtes sûrement un nazi.

Et ceci est TOUJOURS pratiqué par la gauche, (extrême ou non c'est la même chose), responsable de tous les crimes contre l'humanité de la planète, du nazisme, du fascisme, du communisme, du terrorisme, des goulags de l'URSS, du Vietnam, de la Corée, du Laos, Cambodge, de la Chine...
La liste est interminable !
Et ces gens qui ne devraient même plus oser parler ni lever les yeux s'ils avaient une once d'un restant d'humanité ou même de conscience...
Ils OSENT encore ACCUSER !!
Ils investissent les médias, éructent leur haine à longueur de journée, mentent, trompent, truquent, falsifient, inversent tout et s'indignent de tout ce qu'ils provoquent eux mêmes.


estebe

on vit vraiment dans un monde de fous totalitaires ; cela me fait penser aux affaires des fichages des officiers catholiques pars les francs macons (sic) au début du siècle dernier.

la presse écrite ou non c'est de la bouillabaisse du politiquement correct. si cela continue comme cela, les écoles catholiques vont se tenir dans les catacombes.

cril17

Castres : les socialistes ne veulent pas d’une école catholique, ils (la) préfèrent sans doute coranique

http://resistancerepublicaine.eu/2015/castres-les-socialistes-ne-veulent-pas-dune-ecole-catholique-ils-preferent-sans-doute-coranique/comment-page-1/#comment-442684

MEIERS

Il faut comprendre que les prises de position de la camarade Rouquette se situent dans une démarche de responsabilité collective, qui était une caractéristique des totalitarismes soviétiques et nazis.Après la prise de pouvoir par Lénine, la Russie souffrait de pénuries alimentaires. Or les anciens membres de la bourgeoisie et de la noblesse et leurs enfants, dans la mesure où ils n'étaient pas déportés au Goulag, n'avaient droit qu'à des cartes de rationnement inférieures à celle des ouvriers et paysans(Et des membres du parti) et étaient donc condamnés à une mort lente. Pendant l'occupation nazie en France de 1940 à 1944 l'occupant exécuta également des otages jugés collectivement responsables des actes de résistance. La logique est simple: Marie-Geneviève Soleil est la fille de Bernard Antony; elle est donc responsable des opinions de son père. De même les parents d'élèves inscrivant leurs enfants à l'école du Senevé sont eux-aussi des sympatisants du Front National pour lesquels la liberté scolaire ne saurait valoir. Encore heureux qu'il n'y ait pas en France une pénurie alimentaire comme en Russie en 1919, sinon ces parents d'élèves et leurs enfants seraient condamnés à mourir de faim!

GILLES

N'hésitez pas à soutenir cette école en visitant leur site : http://cours-seneve.e-monsite.com et en faisant un don ! Ils en ont besoin !

TFP

"Parmi les autres enseignants, Béatrice Parmentier en charge de l'histoire Biblique"

Que ce guignol de journaliste commence par parler français, il pourra la ramener ensuite. Ne pas savoir cela encore en 2015 est un comble

On dit "chargé de" !!

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.