Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Nicolas Sarkozy au repos forcé entre les deux tours
Un médecin appelle au viol des sympathisantes FN

L’initiative du comité Mum, Dad & Kids enregistrée à la Commission européenne

D'Antoine Pasquier sur Famille chrétienne :

"La commission européenne a enregistré le 9 décembre l’initiative du comité Mum, Dad & Kids comme initiative citoyenne européenne (ICE). Lancé le 20 octobre à Rome, ce comité demande à l’Union européenne d’adopter une définition du mariage et de la famille unique pour toute la législation communautaire.

Concrètement, une fois l’accord de la commission obtenu officiellement le 15 décembre, le comité disposera de douze mois pour recueillir au moins un million de signatures dans au moins un quart des pays membres de l’Union européenne."

Addendum. Selon l'organisation :

0"La nécessité de cette définition, qui représente un fondement commun sur lequel tous les Etats membres peuvent s’accorder, est devenu visible la semaine dernière lorsqu’une proposition de la Commission sur la juridiction compétente, la loi applicable et la reconnaissance et l’application des décisions concernant les régimes matrimoniaux a été rejetée par les Etats membres qui craignaient que la mesure proposée ne les force à donner un effet juridique à un concept de “mariage” qui est en contradiction totale avec leur ordre public interne. l’Initiative citoyenne européenne « Mum, Dad & Kids » permets enfin aux citoyens européens d’avoir leur mot à dire sur un sujet qui leur tient à coeur. La loi doit se conformer à une réalité humaine universelle : le mariage et la famille créent un environnement stable et sécurisé dans lequel les enfants peuvent grandir avec leur père et leur mère. C’est ce qui est le mieux pour eux, comme l’a reconnu la Convention Internationale sur les Droits de l’Enfant, et par conséquent c’est ce qui est le mieux pour la société. L’Initiative ne peut pas encore être signée car le système de signature en ligne n’est pas encore prêt. Le comité des citoyens travaille actuellement avec la Commission, qui a offert de conserver les signatures collectées sur son serveur internet, afin d’assurer un début de la collecte des signatures dans les délais requis. Elle informera le publique dès que la collecte des signatures pourra commencer."