Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



10 au 15 janvier : sessions à Bayonne pour les parents et adultes
La garde biterroise non, la garde musulmane oui : merci la cohérence

L'Osservatore romano n'a pas aimé Star wars

Moi non plus (source) :

"Le Saint-Siège ne considère pas ce septième épisode comme une véritable suite. « Le Réveil de la Force ressemble plus un redémarrage qu'à une suite. Pas un redémarrage de classe comme pouvait l'être le Batman de Christopher Nolan, mais une mise à jour qui s'est pliée à la mode du moment, pour un public plus habitué à l'écran d'ordinateur qu'aux salles de cinéma. »

Selon le journaliste, le problème majeur de ce nouvel épisode réside dans la représentation du mal et la conception des personnages négatifs. « Dark Vador et Palpatine étaient deux des méchants les plus efficaces des films américains, capables de transmettre un véritable sens du mal. Une valeur qui manquait déjà dans la trilogie précédente. Mais, cette fois, le film veut aller plus loin et en faire trop dans l'obscurité. Le résultat est mauvais. » Le quotidien qualifie Kylo Ren, le nouveau méchant, d'« insipide » et le chef suprême Snoke de « plus grave défaut du film ».

Commentaires

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.