Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Conférence Billings en Croatie en mai 2016
Sept leçons du deuxième tour des régionales

Paris : la construction du centre spirituel et culturel orthodoxe russe avance

Ce projet ambitieux, d'un coût évalué à 100 millions d'euros, a été commandé par l'État russe à l'architecte français Jean-Michel Wilmotte. Quai Branly, le long de la rive gauche de la Seine, sur un terrain de 4 600 m2 où était érigé auparavant le siège de Météo France, cinq bulbes couronneront la cathédrale orthodoxe au coeur d'un vaste centre culturel, avec notamment une école primaire franco-russe, une librairie, des salles d'exposition, un café et un centre paroissial avec un auditorium. C'est le chantier naval vannerais Multiplast, qui réalise les cinq dômes dorés à l'or fin qui, l'an prochain, couronneront l'édifice orthodoxe en cours de construction près de la Tour Eiffel.

En plus du dôme principal, quatre autres bulbes identiques aux dimensions moindres, d'une hauteur et d'un diamètre de 6 m, sont construits.

« Deux sont déjà totalement dorés à l'or fin. C'est une technique très particulière menée par deux salariées des ateliers parisiens Robert Gohard, qui ont ainsi travaillé sur le dôme de l'Hôtel des Invalides et la place de la Concorde à Paris, ou encore la statue de la Liberté à New York. Il faut une semaine pour dorer un petit dôme et deux pour le plus grand. Au total, ces deux femmes vont placer 90 000 feuilles d'or, larges de 8 cm sur 8 cm, sur une surface de 600 m2 », précise Guillaume Kemlin.