Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Le maire prononce ses voeux dans l'église
Le film "Made in France" ne sortira pas en salle

FN : pas de liberté d'expression pour les responsables religieux ?

Dans une note destinée aux cadres du FN, rédigée par Joffrey Bollée, directeur de cabinet de Florian Philippot, Vice-président chargé de la Stratégie et la Communication, on lit ces éléments de langage suite à la dernière couverture de Charlie hebdo :

"Une de Charlie Hebdo : la liberté d’expression avant tout

Une nouvelle fois, à l’occasion de la sortie du numéro « anniversaire » des attentats du 7 janviers 2015, la Une de Charlie Hebdo fait polémique. Si chacun est libre d’avoir dessus son propre avis, il convient dans son discours public de défendre d’abord la liberté d’expression, dans les limites définies par loi.

Inutile de crier avec les responsables religieux prompts à s’indigner pour un rien et contribuant, par là, à tendre le débat public au lieu de l’apaiser.

De manière générale, l’intervention devenue quasi systématique d’un certain nombre de responsables religieux dans le débat public, que ce soit pour condamner les Unes de Charlie Hebdo ou d’autres publications, ou pour commenter l’actualité, commence à poser problème. L'incitation au communautarisme religieux devient évidente et nuit de fait à l’unité nationale."

La formule "commence à poser problème" rappelle celle d'Alain Juppé à propos de Benoît XVI. Selon le FN, ce qui est permis à Charlie Hebdo ne le serait pas aux responsables religieux ? L'Eglise devrait-elle se taire ?