Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Persécution anti-chrétienne et assassinat dans le camp de Grande-Synthe
Marche pour la vie aux Etats-Unis

Hygiène norvégienne et égalité des sexes

569eb7e2c361889c1a8b45f2En Norvège, une fille = un garçon, on ne rigole pas avec l'égalité des sexes, dans l'armée comme ailleurs. Après tout, elles l'ont voulue cette égalité, elles sont militaires, partagent les chambrées et les corvées de leurs petits camarades masculins, et comme eux, doivent donc se baigner nues dans les lacs de montagne lorsque l'exercice et la propreté le commandent. Cette dernière exigence hygiéniste n'a pas plu à une jeune soldat (au fait, on dit une soldat et pas une soldate ? Pas très égal, ça). Laquelle a refusé de se plier à l'exercice au prétexte que "l’ordre dépassait les limites de son intimité". Peu impressionné, le chef lui a donné l'ordre d'obéir et "la soldat" a dû s'exécuter, pas de chichis, on est dans l'armée ici, pas au ballet d'Oslo.

"Cette affaire avait immédiatement fait éclore des polémiques, afin de savoir si des traitements spéciaux devaient être introduit afin d’accomoder l’arrivée de femmes dans les forces armées. L’officier avait, à la base, été réprimandé, mais avait fait appel, voyant finalement sa sanction levée.

Interrogé par NRK, le brigadier Trond Kotte, de la division personnelle de l’armée, a estimé qu’il ne fallait pas changer les règles «en se basant sur un seul épisode». Il a précisé que, dorénavant, les officiers ne seraient pas sanctionnés s’ils traitaient tous les soldats sur un pied d’égalité, et ce même lorsqu’il s’agit de se baigner à l’extérieur.

Il a également insisté sur le fait que cet incident pris «très au sérieux» devrait «faire prendre conscience» des questions de genre qui se posent au sein de l’armée. «Le cas de la baignade nue nous a rendu plus conscient de la nécessité d’adopter de bonnes attitudes et de bonnes solutions», a-t-il déclaré."

En même temps, un tout petit maillot de bain, plié en minuscule dans une poche du paquetage, est-il contraire à l'égalité des sexes et à l'hygiène norvégienne ?

Commentaires

stephe

Comment en est on arrivé là !!! c'est une réflexion qui risque d'être récurrente devant tant de bêtises !!! Qu'une séance de baignade "hygiénique" nu et imposée en raison d'allégeance au "gender" militarisé devienne une affaire d'état inepte parce que l'on a mis par idéologie la société cul par dessus tête est tout simplement intolérable ! il faudra bien que tout ceux qui ont déconstruit nos sociétés rendent des comptes.

Bruno Larebière

On ne peut que regretter la photo choisie par Le Salon beige pour illustrer cette scène… [En même temps, si le SB se mettait à publier des photos olé-olé, ce serait la fin du monde ;) Je me doutais que je prendrais cher avec cet article, je suis rassurée : les lecteurs vont bien ! MB]

oh lala

n'est ce pas tout simplement un moyen pour dissuader les femmes d'entrer dans l'armée?

flore

Ce n'est pas un problème de maillot de bain.

C'est un problème de lucidité voire de schizophrénie sociale. Des femmes soldats, c'est idiot, inefficace, purement idéologique et anti-civilisationnel. Qu'elles se baignent nues ou en tenue de ski. La réalité est que les fonctions fondamentales masculines et féminines ne sont pas interchangeables.

Si ces idiotes qui jouent au mec ont peur de leurs homologues masculins quand il s'agit d'un bain, imaginez-les en face d'un ennemi réel quand il s'agira de se battre...

Tonio

Il n'y a pas à dire mais il y a des différences entre XX et XY et le port du fusil d'une grâce et d'une féminité sans pareil n'arrive pas à gommer cette désolante différence génotypique et phénotypique...

Nabulione

Parfaitement. Puisque les sexes sont égaux, ils doivent se plier dans les professions concernées aux mêmes règles et aux mêmes critères de sélection !

clemsius

En Français la fonction est neutre réminiscence de la déclinaison du neutre en latin mais qui a été remplacé par le masculin. Donc il n'y a pas de féminin dans la fonction...Il faut mettre le genre avant. Madame ou Mademoiselle... LE...Point final!!!
Madame ou Mademoiselle le juge, le policier, le gendarme, l'avocat, le crémier, le boulanger, le coiffeur etc. etc.
Alors la coiffeuse, la boulangère, l'avocate, la doctoresse et j'en passe et des meilleurs CE N'EST PAS FRANÇAIS n'en déplaise à Robert et toute sa clique qui nous changent les évènements en événements.

C

Ce n’est pas forcément l’officier qui est le plus fautif dans cette affaire de baignade mais les politiques au sens large qui ont forcé à cet égalitarisme à outrance qui bafoue le respect mutuel des différences que permettait globalement (et avec l’imperfection humaine) l’Occident chrétien et en plus encore catholique : la meilleure personne au meilleur endroit et comme disait le dicton populaire d’antan, chacun à sa place et les vaches seront bien gardées, et qui a permis le développement extraordinaire de l’Europe par rapport aux autres continents. Même si dans des circonstances exceptionnelles, il pouvait y avoir des dérogations d’exceptions, et notre Jeanne d’Arc, en a été notamment l’exemple parfait.
Cette affaire d’armée norvégienne qui est évidemment anecdotique est la conséquence de l’égalité professionnelle à outrances, une égalité utopie donc totalitaire et folle qui ne profite ni à l’homme ni à la femme, car une femme n’est pas comme un homme et un homme n’est pas comme une femme. Étonnant aussi que l’on exige de plus en plus de mixité et d’égalité de traitements pour des raisons idéologiques d’un côté mais que cela ne soit pas valable dans le domaine des épreuves sportives ! Et la parité dans certaines professions où les femmes sont plus que majoritaires ou en passe de l’être comme dans la magistrature, l’enseignement, la médecine de plus en plus, etc. Parfois même la féminisation est un recul du respect humain ; est ce vraiment l’idéal que des gardiennes de prison soient dans des prisons d’hommes…ajouter de la frustration à la frustration d’un côté, et de la difficulté au métier de l’autre (même réflexion pour des hommes gardant des femmes si cela existe ?).

Ce principe de l’égalité, mis en avant, a aussi permis de cacher la dénatalité suicidaire liée à la pilule et à l’avortement en faisant face à un manque d’hommes d’un côté. Le système à court terme était intéressant, d’autant que les femmes sans enfant ou à grossesse tardive semblaient devenir de consommatrices avec un bon pouvoir d’achat. Mais évidemment le cercle vicieux s’installer, toujours plus de femmes au travail, toujours moins d’enfants.
Bientôt sans doute, si nous continuons à nous faire abuser par des principes destructeurs, l’on passera à la vitesse supérieure avec le clonage des masses laborieuses et de la soldatesque, tandis que les «élites » se feront faire des enfants « parfaits » via les différents moyens artificiels déjà en vigueur. Au final, belle libération de la femme et esclavage accru de l’homme car quand il n’y a plus reconnaissance de cette complémentarité conçue et voulue par notre Dieu créateur, il y a déshumanisation de l’être humain. Revenons aux principes de base donner par les titres de deux ouvrages italiens qui ont horrifiés les tenants du système notamment en Espagne, avant qu’ils arrivent en France : Femme, sois soumise à ton mari, Homme, meurs pour elle.

@Flore : le fait de ne pas vouloir se mettre nue devant son copain de chambrée ou de bain quand on est une femme soldat ce n'est pas avoir peur mais c'est aussi avoir du respect pour un compagnon d'armes (et l'inverse vaut dans l'autre sens). Quant au courage dans l'action, ce n'est pas aussi si simple que cela à déterminer. Mais je comprends ce que vous voulez dire sur cette pseudo égalité devenue dogme.

tournage

Il faut savoir ce que l'on veut.

Si il s'agit d'égalité, il n'y a aucune différence à faire entre les sexes. La règle est la même pour tous.

Si il s'agit de civilisation, cette différence existe et doit être respectée.

Une fois de plus et la Norvège en particulier, les pays scandinaves montrent qu'ils sont plus barbares que civilisés comme les valeurs de la république sont plus barbares que civilisées.

Cette région du monde est un égout moral, les valeurs de la république également.

perchè_no

eh bain !
De toute façon, ils/elles peuvent se baigner ensemble, plus personne n'a de c...

PK

Je suis pour l'égalité à l'armée. À condition que le barème de sélection soit identique : même charge à porter, même temps de sélection, etc.

Avec ce genre d'égalité, on n'aurait pas de femmes dans les unités combattantes d'infanterie. Cela ne veut pas dire qu'on ne pourrait pas en trouver ailleurs... même si je suis d'avis personnellement qu'elle n'ont pas leur place à un endroit où l'on peut tuer : une femme est par nature créée pour donner la vie : pas pour l'ôter...

Enfin, j'ai une longue expérience des femmes dans le milieu des sapeurs pompiers. À l'origine, j'étais à fond pour cette idée. J'y voyais souvent un avantage, notamment pour son approche par rapport à la victime. C'est effectivement un avantage ; l'attitude d'une femme sera toujours supérieure à un homme pour s'occuper d'une victime. Oui mais comme dans la bif, on a parfois besoin de muscles dans les SP et il faut pouvoir compter aveuglement sur son binôme dans certaines conditions (au feu par exemple...) et là, le bâts blesse cruellement... Aucune femme de 50 kg ne peut sortir un collègue d'un quintal HS...

La place de la femme dans certaines activités posent de vrais problèmes. Au nom de l'égalitarisme à tout crin, on impose des règles d'engagement ineptes qui vont coûter des vies... Ce n'est pas très grave : les pompiers comme les soldats sont remplaçables...

aneto2015

Elle peut peut être s'éloigner un peu des messieurs!!

senex

Se baigner nu(e) dans les lacs de montagne en Norvège.... pour qui sonne le glagla?

CVV

Perception du maillot de bain... disait antan mon adjudant !

C

@tournage "Si il s'agit d'égalité, il n'y a aucune différence à faire entre les sexes. La règle est la même pour tous" : la règle est donc injuste car l'on impose plus à l'un et moins à l'autre selon les actes à effectuer et les actions à mener, ou dit autrement l'on oblige une femme à être comme un homme et un homme à être plus tout à fait un homme...comme le dit si bien perchè_no. Or l'un ne va pas sans l'autre et l'égalité n'existe pas, c'est une erreur de langage, celui de l'ennemi d'ailleurs, qui a poursuite son combat avec celui du genre et ce n'est pas par hasard. Pas de doute qu'une "civilisation de l'égalité", c'est à dire celle de la barbarie n'aura aucune chance de gagner contre une autre civilisation de la barbarie qui elle ne reconnaît pas la complémentarité respectueuse entre l'homme et la femme.
Donc pourquoi alors une armée, la guerre est morale et psychologique est déjà perdue, la victoire de armes ne sera que temporaire voire illusoire;

gerard

Ils iront si loin avec leurs dénaturation et le non respect de l’être humain ,qu'ils finiront par nous amener les foudres du ciel comme le déluge voir pire , la patience du Créateur a des limites.

mp

Avec un peu de jugeotte on peut régler le problème. Les hommes se baignent en premier les femmes après ou inversement.
A mon avis, ce chef est un imbécile de ne pas avoir pensé que la femme a une hygiène mensuelle à respecter, cette soldat était peut-être dans cette période, pas facile de se montrer ainsi...
Cela dit, Dieu les créa Homme et Femme avec chacun son rôle précis, respectons cela.

Xavier

Cela m'a toujours étonné de voir des femmes éprouver le besoin de servir comme les hommes de chair à canons ! Savent-elles que les guerres sont faites pour le plus grand profit des financiers et non pour le bien d'autrui ?

Après tout, pourquoi l'homme serait-il le seul à devoir mourir ou être handicapé à vie pour quelques milliardaires ? L'homme n'a pas le monopole de la bêtise !

Quand je pense qu'il y a quelques années, certains travaux durs, sales, dangereux n'étaient donnés qu'aux hommes ! On allait même à l'encontre de cette idée de mettre la femme à travailler à l'usine toute la journée, sous prétexte qu'elle avait des enfants.

Heureusement ces temps sont révolus ! Aujourd'hui elle a comme les hommes des problèmes d'alcoolisme, de cancer du poumon du au tabac etc.... Les féministes ont raison ! La femme ne portait pas assez de fardeau sur les épaules.

vu de sirius

Nullement pudibond, je m'interroge tout de même en quoi la baignade nue a plus d'intérêt militaire que la baignade en maillot de bain. Si du moins il s'agit bien de tester l'endurance du militaire norvégien à l'eau glacée, et pas d'autre chose...

ocelot

vu de sirius

Se mettre dans le plus simple appareil est une manie scandinave et germanique, un héritage des temps barbares.

Ils appellent cela FKK (frei korper kultur).

Leurs valeurs et les nôtres sont aux antipodes.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.