Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Face aux attaques, des réponses judiciaires de SOS Chrétiens d'Orient deviendront nécessaires
Attaque dans le 18e : l'assaillant faisait l'objet d'une obligation de quitter le territoire

La Belgique soumet ses investissements au Burkina Faso à une avancée des "droits reproductifs" et du planning familial

Arton68986Une délégation conduite par le Vice-Premier ministre de Belgique, Alexander Decroo, a été reçue par le nouveau président du Burkina Faso, Roch Marc Christian Kaboré, dans le cadre du renouvellement d'un partenariat entre les deux pays. La Belgique a décidé de focaliser son aide au développement sur les pays les plus pauvres et non plus émergents (retrait d’Asie et d’Amérique latine notamment). 12 pays ont été déclarés prioritaires en Afrique dont le Burkina Faso. Le Vice-Premier ministre belge, Decroo :


« Quand il y a un développement démocratique, je pense qu’on doit s’impliquer et c’est ce que la Belgique veut faire  », a-t-il poursuivi avant de révéler que son pays intervient au Burkina à travers trois domaines. Il s’agit de l’accès à l’eau potable, la démographie (planning familial, santé de la reproduction, violentes faites aux femmes etc.,) et enfin, la sécurité alimentaire à travers le développement agricole.
« L’idée est que pour l’été de cette année-ci, il y aura déjà les premiers projets sur le terrain », a-t-il dit avant de réitérer la volonté des entreprises à investir au Burkina. Et pour preuve, de nombreux chefs d’entreprises étaient de la délégation et pour le ministre du Commerce extérieur, Peter De Crem « beaucoup d’entreprises belges sont venues avec une volonté sérieuse de faire des investissements, des investissements stables et dans lesquels l’ancrage local est très important. Nous avons des entreprises qui ont beaucoup d’expériences dans les pays africains mais aussi dans des secteurs nouveaux tels que l’informatisation, le recensement pour pouvoir participer à la réalisation d’une partie considérable de la politique de ce pays »."

Le chantage à peine masqué n'échappera à personne : investissement des entreprises belges en contrepartie d'une avancée dans les domaines - entre autres - du planning familial et de la "santé de la reproduction". Quand on sait comment les Belges gèrent ces domaines dans leur pays (tout comme nous en France d'ailleurs), on ne peut que frémir d'inquiétude sur ce qui attend le Burkina. Espérons juste que le nouveau président préfèrera la santé morale de sa population aux capitaux belges...

Commentaires

Thierry Peltier

Ouais, "les" Belges. C'est bien connu, tous les Belges, sans exception, sont pour l'avortement et l'euthanasie ! Tous ! [Je prends cela pour une plaisanterie; vous devez bien savoir que beaucoup de Belges sont opposés à la culture de mort, mais n'ont pas plus voix au chapitre que les militants pro-vie français n'en ont en France. Pour l'instant. MB]

Semper Fidelis

Cette manie qu'ont les pays occidentaux de vouloir imposer aux africains (ou autres) notre société de destruction de l'Homme !

J'espère que des responsables africains, politiques ou religieux, vont réagir haut et fort face à cette nouvelle "colonisation idéologique", d'ailleurs de hautes statures morales ont heureusement commencé : j'apprécie beaucoup le courageux Cardinal Sara qui nous rappelle à nos devoirs élémentaires... devoirs que nos clergés occidentaux osent à peine aborder !

Il faut absolument réagir, nous avons laissé depuis trop de temps les domaines de l'éducation et des médias aux mains des soixante-huitards et de leurs héritiers bobos, et l'esprit du lucre par tous les moyens envahir le monde de l'économie...

Nous en voyons les lamentables résultats.

jef

Chantage à la contraception, typique du néocolonialisme moderne. [A la contraception, à l'avortement, à l'idéologie mortifère du gender : ils vont tout mettre en place, l'argent est si puissant dans ces pays pauvres, et leurs "élites" sont si vénales... MB]

René Clémenti

Que va-t-il se passer? Eh bien, c'est tout simple, le Burkina va dire m... à l'Europe et aller frapper à la porte de Poutine, et il aura raison.

Machin

Pour éduquer les "bons sauvages" aux bienfaits de la culture de mort de l'UE décadente ?
On se croirait aux plus belles heures de la république coloniale du XIXe... avec pour auteurs ceux-là mêmes qui fustigent aujourd'hui cet horrible colonialisme.
Tartuffe pas mort !

Emmanuel

Pire encore que le mercantilisme: voilà le côté contre-nature, révélé au grand jour une fois de plus, des noces incestueuses entre la politique et l'économie. Un autre aspect du capitalisme de connivence.

Pour une incomparablement meilleure façon d'aborder le sujet, c'est par ici: http://www.povertycure.org/what-we-believe/

Faustine

Les Belges sont, je crois, pires que les Français (parce qu'encore plus bêtes ?)
Ainsi, sous la révolution, pour montrer leur zèle à leurs cousins d'outre-Meuse, ils ont été jusqu'à raser la cathédrale de Liège !
En France, reconnaissons-le, aucune cathédrale n'a été rasée, malgré les déchaînements de haine anti-chrétienne... [Tant pis pour nos amis Belges qui nous lisent régulièrement, et souffrent tout comme nous de la décadence de leur pays ;) MB]

caïus

le pouvoir politique belge est gangréné par la franc-maçonnerie... et le roi n'a aucun pouvoir. pauvres belges !

C.B.

Visiblement, le passé colonial de la Belgique est en passe de refaire surface?

Clovis

Il y a de tout évidence un consensus de l'oligarchie mondiale pour limiter les populations pauvres sous toutes sortes de prétextes. Le chantage au développement, la lutte contre le CO², l'aide médicale, etc....Tout ce qui est fait dans ces domaines par les instances officielles non élues telles que l'ONU, l'UE, les ONG, les fondations ( eg Fondation Bill Gates etc...) concourent au même but cynique: réduire les populations pauvres, pour " sauver la planète", leur apprendre à "vivre mieux", réduire la violence etc..... Mensonges diaboliques! Ce que fait la Belgique n'est rien d'autre qu'un alignement sur cette nouvelle et diabolique pensée unique hypocritement masquée. J'espère que les peuples vont réagir quand ils s'en apercevront.

Thierry Peltier

Pour MB : Je suis Belge, catholique et donc opposé à l'euthanasie et à l'avortement Jamais je n'ai dû me taire . J'ai toujours pu dire mon avis et expliquer mon comportement.

Ego

Alexander De Croo: libéral; Pieter De Crem: démocrate-chrétien

mb

Colonisation idéologique dénoncée par le Cardinal R. Sarah !

DUPORT

C'est une guerre !!!
Il faut écrire que la Belgique mène une offensive contre le Burkina Faso.
C'est cela la réalité.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.