Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



12 mars : Portes ouvertes de l'Institut Libre de Formation des Maîtres
La France sous Hollande, médaille d'argent... des pays les plus taxés.

Depuis 2000, deux millions de personnes sont devenues françaises...

Lu dans Minute :

Sans-titre"La fable, on la connaît – pour écrire comme Hollande parle. Elle consiste à dire et à répéter, statistiques à l’appui, que les chiffres de l’immigration sont stables. Dans son ouvrage monumental Immigration La Castastrophe, Que faire ? (éd. Via Romana), dont nous rendrons bientôt compte, Jean-Yves Le Gallou pulvérise cette thèse.

La transformation d’étrangers en français, par naturalisation, est un des moyens, et un moyen simple, de modifier la substance de la population française pendant que les statistiques permettent de clamer qu’il ne se passe rien. Par définition, un étranger qui devient français sort de la catégorie des étrangers. Or le rythme des naturalisations est effréné. L’acquisition de la nationalité française se fait principalement de trois manières : par naturalisation, par mariage et par déclaration anticipée (des jeunes qui, sans attendre d’avoir la majorité, font la démarche de devenir français).

Au total, les différents modes d’acquisition de la nationalité française font plus de 100 000 néo-Français chaque année (il y en eut même près de 170 000  en 2004 !). Depuis le début du siècle, soit depuis l’an 2000, ce sont environ 2 millions de personnes – oui, deux millions ! – qui sont devenues françaises ! En seize ans..."

Commentaires

C.B.

100 000 néo-français, et 200 000 avortements (rares probablement dans les familles "néo-francisables").
Donc déficit, donc nécessité d'accueillir encore plus de "migrants".
On connait la chanson.
Merci à M. Le Gallou de l'avoir mis noir sur blanc, et merci à l'éditeur courageux; gageons que cet ouvrage se vendra à plus de 500 exemplaires (score non atteint par M. Cambadélis).

Jean-Claude

Je serais d'accord pour ces naturalisations s'il s'agissait d'Européens (comme trois de mes arrière-grand-parents), voire de (vrais) Kabyles descendants des Vandales (comme l'un de mes beau-frères). Depuis des siècles la France en s'agrandissant en absorbe par centaines de milles en une fois (Artésiens, Niçois etc) sans problèmes. Mais les deux millions que vous citez sont quasiment tous des islamo-fascistes inassimilables.
HS comme il n'y a pas eu d'année zéro, le premier siècle a débuté le 1/1/1 et donc le vingt-et-unième a débuté le 1/1/2001.

verbatim

2 millions de personnes sur 60 en 16 ans.

Si ça ne s'appelle pas le grand remplacement comment cela s'appelle t il ?

D'autant que les chiffres sont certainement très sous évalués car il y a aussi tous les clandestins.

Et tout ce petit monde est principalement musulman.

L'UMPS depuis 40 ans nous prépare une sacré guerre civile.

Et c'est la même chose dans toute l'Europe.

Continent perdu.

Le salut ne peut venir que de la Russie même si l'Europe de l'Ouest ne la concerne guère.

lève-toi

Elles ne peuvent être que françaises de papier mâché , le peuple Français n'a pas été consulté, ce qui constitue un attentat à sa liberté de choix.
Or une majorité n'en veut pas, l'autre partie n'ose pas s'exprimer par crainte des menaces qui accompagnent toujours les ou la Dictature (s).

Myriam

Et l'avortement tue nos enfants! Dans le silence!
C'est un crime.

A.F

Rappelons que pendant le 19ème siècle tout entier, seulement 200 000 personnes ont été naturalisées Français, en tout !
Cela mesure bien l'abîme qui nous sépare de la situation actuelle.

Chantal de Thoury

Et pendant ce temps là 3 000 000 de bébés qui ne demandaient pas mieux que de devenir français ont été tués dans ventre de leur mère.
Nous assistons à un véritable génocide de notre peuple .

ouranos

dont une grande part française de papier - clientèle électorale de submersion

olrik

Cette entreprise de naturalisations massives a commencé en 1988 (gouvernement Michel Rocard).

grami

Dès 1975 Giscard a demandé de compter les morts-nés dans les naissances. En 1985, Mitterand a interdit sous peine de sanction administrative de dire la nationalité des naissances sur le sol. Les Caf dans la liste des demandes d'aides individuelles, ont fait disparaître les noms des demandeurs pour les remplacer par des numéros. On a répondu aux administrateurs : il ne faut pas qu'il y ait matière à discrimination. Ces acteurs de mensonges sont payer pour mettre la France chrétienne à genoux.

Jean Theis

il faut dire que les Français n'ont pas réagi quand il était temps encore.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.