Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Présidentielle autrichienne : l'AFP montre son absence de déontologie
Education sexuelle dès la maternelle

Devoir de réserve des généraux : entre engagement courageux et prudence excessive et servile

Jean-Pax Méfret nous apprend que le général Cambournac n'a pas été réélu à la tête de L'Union national des Parachutistes (UNP) et que cela pourrait avoir un lien avec la désolidarisation que ce dernier avait eu à l'égard du général Piquemal :

"Le général Cambournac, président sortant et candidat à un nouveau mandat est battu. C'est la première fois en 53 ans d'UNP qu'un président sortant, à nouveau candidat, n'est pas réélu.  Contrairement au général Bruno Dary, ancien ComLe et ancien gouverneur militaire de Paris, Cambournac s'était totalement désolidarisé de l'action à Calais du général Piquemal, l'ancien patron de l'UNP. Et surtout, il n'avait pas protesté sur les conditions de son interpellation.

Le Salon beige avait souligné la frilosité de certains généraux ici et reproduit la tribune de maître Frédéric Pichon dénonçant le comportement du général Cambournac ici.

Sur Boulevard Voltaire, un ancien officier de gendarmerie s'en félicite :

"Souvenez-vous : après l’arrestation à Calais du général Piquemal, ancien président de l’UNP, le général Cambournac s’était fendu d’un communiqué rejetant toute proximité avec l’action du vieux général (...) Sa fermeté, c’est de ne pas en avoir, mais cela est-il étonnant ? Car Thierry Cambournac n’en est pas à son premier reniement (...)

Le tango, voilà une danse que notre para doit pratiquer souvent, surtout quand on ajoute la missive qu’il a adressée le 14 juillet 2014 concernant la présence du drapeau FLN : « La commémoration de la Première Guerre mondiale prendra la forme d’un tableau statique avec un carré de 64 nations, dont l’Algérie, avec chacune le drapeau national… Je réitère que l’UNP n’a pas vocation à s’exprimer et ne s’exprimera pas sur ce sujet. En conséquence, aucun de ses membres ne peut se prévaloir de sa qualité d’adhérent de l’UNP pour exprimer une position différente. » Je n’ai qu’une chose à vous dire, mon général : bon vent. Il n’y a aucun doute, votre prudence vous place dans la lignée des girouettes et des moulins à vent."

Commentaires

Olivier Monteil

L'UNP a vu immédiatement un grand nombre d'adhérents, très déçus par l'attitude de Cambourbac, rendre leur carte après l'arrestation du général de légion Piquemal et le manque de solidarité, voire l'attentisme purement politiquement correct, du général Cambournac.
Ceux qui sont restés ont compris la leçon: pas de prime aux lâches.
Le général Cambournac, alors même qu'il avait pris la succession du général Piquemal à la direction de l'Union Nationale des Parachutistes, n'avait même pas eu la décence de soutenir un tant soit peu son prédécesseur.
Les paras sont Dieu merci bien plus fidèles que ce général Cambournac et se sont souvenus à son bon souvenir...
Bon débarras! En espérant que son successeur aura un peu plus de c... que lui, mais ce ne sera pas bien difficile.

nemo

C'est le reflet de toute sa carrière ....

Michel

N'oublions pas que, de 1991 à 1994, le général Cambournac a été aide de camp de Mitterrand, ce qui en dit long sur ce personnage ...

René Clémenti

De UNP Paris:

Le Général Cambournac n'a pas obtenu un nombre de voix suffisant pour être ré-élu au conseil d'administration.

Suffrages exprimés environ 6000 voix, le Général Cambournac n'a obtenu qu'un peu plus de 2000 voix. Il y avait 10 candidats pour 9 postes d'administrateur, donc l'un d'entre eux devait être éliminé, ce fut Cambournac. Il a annoncé ce résultat et a immédiatement quitté la tribune.

C'est le Général Patrice Caille qui reprend provisoirement la Présidence de l'UNP, jusqu'au prochain conseil national qui aura lieu à la St-Michel.

Patrice Caille est un ancien para-colo, qui a commandé le 6 RPIMa, il a également été l'adjoint du GMP Dary.

Compte rendu plus détaillé lors de la prochaine mensuelle, mercredi 1er juin à Dupleix.


Irishman

Le drapeau algérien à Verdun ? Est ce que l'Algérie existait en tant qu'Etat souverain en 1916 ? Non ! Alors pas de drapeau algérien, s'il vous plaît...

Les soldats des troupes de l'Armée d'Afrique se sont battus sous nos trois couleurs, seul le drapeau tricolore français devrait avoir droit de cité pour ce genre de commémoration !

xenophon

ses faits d'arme:
interdire aux membres de l'unp de manifester contre la venue de soldats algériens avec le drapeau fln sur les champs élysées le 14 juillet 2014,
ne pas se montrer"officiellement" lors de l'inauguration de la rue "commandant Hélie Denoix de Saint Marc "à Béziers en 2015,
aux abonnés absents pour soutenir son prédécesseur à l'Unp,le général Piquemal

Beaucoup reprendront leur carte à l'Unp, débarrassée de ce mauvais serviteur probablement mis en place par un pouvoir prompt à faire chanter "Black M....."

JV

By, by, Cambour.
Ainsi périssent les vassaux du pouvoir illégitime !!

jib

bon débarras ! le bal des faux cul est fermé!

Le Forez

Un "bon" general républicain qui aurait pour tâche , en cas de conflit , de nous faire perdre la guerre ! Tout en décimant nos troupes inutilement ! C est à se poser la question suivante , tellement qu il est républicain , mouvance " pas de vague , pas d embrouille, pas de .ouilles " s il ne fleurterait pas avec certaines loges. On sait qu il y en a un paquet dans ces endroits nauséabonds et occultes...

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.