Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



14 mai : Concert de l'Académie Musicale de Liesse à la Cathédrale de Soissons
La république des copains

L'Europe rêvée par le Pape François

L'Europe rêvée par le Pape François, c'est une Europe jeune de tous les enfants qu'elle aura accueillis au lieu de les assassiner dans le ventre de leur mère. Le 6 mai, le pape recevait au Vatican le Prix Charlemagne pour son engagement européen et exhortait dans son discours l'Europe à changer de modèle :

"Je rêve d'une Europe jeune, capable d'être encore mère: une mère qui ait de la vie, parce qu'elle respecte la vie et offre l'espérance de vie. Je rêve d'une Europe qui prend soin de l'enfant, qui secourt comme un frère le pauvre et celui qui arrive en recherche d'accueil parce qu'il n'a plus rien et demande un refuge. Je rêve d'une Europe qui écoute et valorise les personnes malades et âgées, pour qu'elles ne soient pas réduites à des objets de rejet improductifs. Je rêve d'une Europe où être migrant ne soit pas un délit mais plutôt une invitation à un plus grand engagement dans la dignité de l'être humain tout entier. Je rêve d'une Europe où les jeunes respirent l'air pur de l'honnêteté, aiment la beauté de la culture et d'une vie simple, non polluée par les besoins infinis du consumérisme ; où se marier et avoir des enfants sont une responsabilité et une grande joie, non un problème du fait du manque d'un travail suffisamment stable. Je rêve d'une Europe des familles, avec des politiques vraiment effectives, centrées sur les visages plus que sur les chiffres, sur les naissances d'enfants plus que sur l'augmentation des biens. Je rêve d'une Europe qui promeut et défend les droits de chacun, sans oublier les devoirs envers tous. Je rêve d'une Europe dont on ne puisse pas dire que son engagement pour les droits humains a été sa dernière utopie."