Et pendant ce temps chez Terra Nova
Pour gouverner vraiment, un président doit se libérer des contre-pouvoirs

Robert Ménard : "Je peux être méchant avec les journalistes deux minutes?"

Robert Ménard sur RMC ce matin :

"Je peux être méchant avec les journalistes deux minutes ? Il n’y a pas que l’Etat ou les grands patrons qui empêchent les journalistes de travailler. Souvent, les journalistes sont les pires ennemis de la liberté d’expression. Il se pratique dans les médias une espèce d’autocensure, dans les invités qu’on reçoit, dans le discours qu’on tient, dans les points de vue qu’on défend. C’est un espèce de son de cloche qui est le même partout.

Ce que je fais, je ne donne plus un centime d’argent public à aucun média. Je leur dis : "vous êtes pour la liberté ?" Je le fais pour les journalistes. Vous connaissez mon attachement à la liberté d’expression. Je suis pour la liberté, donc j’arrête tout. Et maintenant vous êtes libres. Ils n’auront plus ce fil à la patte qui relie à l’Etat."

Pour info, le Salon beige ne touche aucune subvention de l'Etat... Etonnant, non ?

Commentaires

Arwen

Il a bien raison. Ce n est pas de la méchanceté mais de la lucidité. Les journalistes servent (pour la plupart, je ne veux pas généraliser) ceux qui les subventionnent. Logique.

Alpin


De Gaulle et les journalistes !!!


http://ripostelaique.com/Ce-que-disait-De-Gaulle-sur-les.html


"Le travail du journaliste consiste à détruire la vérité ,à mentir sans réserve,à pervertir les faits,à avilir,à ramper aux pieds de Mammon et à VENDRE SON PAYS ET SA RACE pour gagner son pain quotidien ou ce qui revient au mêm son salaire.
Vous le savez comme je le sais ,alors qui peut parler de presse indépendante,
Nous sommes les pantins et les vassaux des hommes riches qui se cachent derrière la scène.
Ils tirent les ficelles et nous dansons.
Notre temps,nos talents et nos vies sont la propriété de ces hommes.
Nous sommes des prostituées intellectuelles"


John Swinton ,journaliste ,à propos de la liberté de la presse ,lors de son discours d'adieu au New York times


" Nous sommes reconnaissants au Washington post,au Nex York Times ,au magazine Time ,et aux autres publications dont les directeurs ont assisté à nos réunions
ET RESPECTE LEURS PROMESSES DE DISCRETION DEPUIS PRESQUE 40 ANS.
il aurait été pour nous impossible de développer notre projet pour le monde si nous avions été exposés aux lumières de la publicité durant ces années.
Mais le monde est aujourd'hui plus sophistiqué et préparé à l'entrée DANS UN GOUVERNEMENT MONDIAL.
LA SOUVERAINETE SUPRANATIONALE D UNE ELITE INTELLECTUELLE ET DE BANQUIERS MONDIAUX EST ASSUREMENT PREFERABLE A L AUTODETERMINATIION NATIONALE DES SIECLES PASEES."

David Rockefeller
Commission trilatérale ,1991

Source : demain la gouvernance mondiale ou la révolte des nation.

l'écrasante majorité des journalistes pourrait faire sienne cet énonçé :

"mon rôle consiste à vous mentir ,le vôtre de nous croire "

Semper Fidelis

C'est le bon sens même ! Et on devrait faire de même avec les artistes et autres cinéastes qui émargent à longueur de temps au ministère de la culture, pardon je voulais dire, le ministère des subventions pour les artistes...

Hormis bien sûr le cas d'une commande officielle de l'Etat ou d'une collectivité locale (encore qu'elles ont des choses plus importantes à s'occuper !), les artistes ou cinéastes ne devraient vivre que de leur art, c'est à dire le public qui les apprécient, et non des fonds publics, c'est à dire nos impôts...

Marino

" les journalistes sont les pires ennemis de la liberté d’expression"

La preuve l'"OMERTA" sur le crash d'un avion d'EgyptAir qui effectuait la liaison Paris-Le Caire.

Aucune hypothèse n'est écartée, aucune n'est privilégiée», a assuré ce midi François Hollande. L'Egypte n’exclut de son côté «ni l’acte terroriste ».

* On attend la suite pour savoir si l'État français est responsable, malgré : "Les mesures de sécurité ont été renforcées à l'aéroport de Roissy et d'Orly avait annoncé une source aéroportuaire. Le premier ministre Manuel Valls, le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve, et Jean-Yves Le Drian s'étaient réunis à l'Elysée pour une réunion avec François Hollande."

Mais ça c'était avant ...

olivier

« A cela se rattache la liberté de la presse, liberté la plus funeste, liberté exécrable, pour laquelle on n’aura jamais assez d’horreur et que certains hommes osent avec tant de bruit et tant d’insistance, demander et étendre partout. Nous frémissons, vénérables Frères, en considérant de quels monstres de doctrines, ou plutôt de quels prodiges d’erreurs nous sommes accablés ; erreurs disséminées au loin et de tous côtés par une multitude immense de livres, de brochures, et d’autres écrits, petits, il est vrai, en volume, mais énormes en perversité, d’où sort la malédiction qui couvre la face de la terre et fait couler nos larmes. Il est cependant des hommes emportés par un tel excès d’impudence, qu’ils ne craignent pas de soutenir opiniâtrement que le déluge d’erreurs qui découle de là est assez abondamment compensé par la publication de quelques livres imprimés pour défendre, au milieu de cet amas d’iniquités, la vérité de la religion ». S.S. le pape Grégoire XVI

Olivier Monteil

Pour info au Salon Beige, la Dépêche du Midi, qui crache sur le FN et traite les frontistes de "clique" dans mon département, touche plus de 4 millions d'euros annuels de subventions du ministère de la Culture...sans compter les largesses de notre chère Région.
Robert Ménard, avec lequel je ne suis pas d'accord sur tout, a pleinement raison sur ce point.
Bravo monsieur le maire! Les Biterrois vous apprécient beaucoup, on l'entend tous les jours!

Line

A Marino

Il existe maintenant un logiciel qui permet de commander de l’extérieur un avion ! Et cela depuis déjà une vingtaine d'années.

Il ne faut pas écarter d'emblée l'utilisation de cette technologie, pour supprimer une personne qui se trouve être un obstacle politique. Plusieurs fois déjà les Américains l'ont fait, en mettant leur forfait sur le dos de quelqu'un d'autre.

A lire le livre de Rebekah Roth « Methodical Illusion » : Elle parle d’un système d’Interruption de vol vendu par la Cie SPC (System Planning Corporation) dont le directeur général est un rabbin Dov Zakheim (ancien contrôleur général des Finances du Pentagone). Si des pirates prennent le contrôle du cockpit d’un avion, on peut arriver à le faire atterrir à distance. Mais quand ce système est mis en marche, le transpondeur disparait des radars et le pilote perd toute communication.
https://www.youtube.com/watch?v=4Dkh_YTt9GM

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.