Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Puisse le pape François rencontrer réellement la France périphérique et l’écouter
Le maire d'Evry (PS) n'est pas Charlie

Un refus d'euthanasie au sein d'une maison de repos catholique jugé en Belgique

Lu ici :

"La direction d'une maison de repos catholique située à Diest (Brabant flamand) devra comparaître mercredi devant le tribunal civil de Louvain pour avoir refusé l'accès à un médecin venu pratiquer une euthanasie. C'est la première fois en Belgique que la justice se penche sur un tel cas. Il met en lumière le manque de clarté de la loi.

Mariette Buntjens, une femme de 74 ans en phase terminale d'un cancer métastasique à la maison de repos Sint-Augustinus, avait formulé sa demande d'euthanasie en 2011 et celle-ci était en ordre après une procédure longue de six mois. La maison de soins avait cependant refusé d'accueillir le médecin qui devait pratiquer l'acte dans ses murs. La patiente a dès lors dû être transportée à domicile afin de voir sa volonté exécutée. La famille a depuis lors attaqué l'établissement car sa décision a eu pour conséquence d'encore aggraver les souffrances physiques et psychiques de la patiente.

D'après la loi de 2002 relative à l'euthanasie, "aucun médecin" ni "aucune autre personne" ne sont tenus de pratiquer ou de participer à une euthanasie. Mais la question de savoir si une institution peut refuser une euthanasie n'est pas clairement envisagée. Le verdict du tribunal civil de Louvain devrait donc faire jurisprudence."

Commentaires

Tol

La peine de mort pour ceux qui refusent l'euthanasie.

aneto2015

Il est clair qu'une maison de repos ne devra jamais accepter ces actes!
Quand aux souffrances de la vieille dame, elle n'avait qu'à sortir de l'établissement à temps... et il y a tout ce qu'il le nécessaire en antalgiques.
Bravo à la directrice de l'établissement et de tout coeur avec elle.

Bragance

Culture de mort. Physique et sociale. Ce n'est qu'un commencement.

lève-toi

La seule jurisprudence est celle de DIEU.

Damien

Il y a 20 ans, les personnes pratiquants l'euthanasie ( tout comme les nazis) étaient condamnés (tout comme les nazis). Aujourd'hui, la morale s'est inversée, ce que nos élites condamnaient hier, ils l'embrassent aujourd'hui. Étrange comportement. Ma vie est déjà trop longue pour avoir vu défiler plusieurs générations de politiques déficients mentaux. Serions-nous face à des dégâts collatéraux de Mai 68. Encore toujours ce triste épisode ?

Hélène

La peine de mort pour ceux qui refusent l'euthanasie (rédigé par : Tol | 18 mai 2016 09:56:51)

Refuser de tuer quelqu'un, même s'il le désire, me semble tout ce qu'il y a de plus légitime et ceux qui refusent cette liberté de conscience aux médecins sont eux-mêmes des ennemis de la liberté !

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.