Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Les principes non négociables sont dans le projet de Jean-Frédéric Poisson
Où voir le film « La résurrection du Christ » ?

Une exposition associe Jeanne d'Arc aux terroristes islamistes du Bataclan

Les Occidentaux marchent sur la tête et fournissent la corde qui les pendra :

"Au Danemark, la ville de Copenhague va lancer une exposition du 26 mai au 10 juin, sur le thème du "martyre à travers l’histoire". L'organisatrice, Ida Grarup Nielsen, explique que l’objectif culturel est d‘élargir le concept de martyre, c’est-à-dire de mort pour une cause, à toutes ses formes possibles, et à le « représenter sous tous les angles ».

C'est dans cette optique que toute une partie de l’exposition sera consacrée au terrorisme, considéré comme un martyre au nom d’Allah. Au milieu de Socrate et de Jeanne d’Arc, morts pour l’amour de la vérité ou pour leur foi, se tiendra ainsi Foued Mohamed-Aggad, l’un des auteurs du massacre du Bataclan. A partir de sa biographie et de photos, ce jeune homme de 23 ans originaire de Strasbourg, et qui s'était fait exploser dans la salle de concert, sera montré comme l’exemple type du martyre musulman. Afin de mieux comprendre ce concept, les attentats de Paris seront présentés selon la vision du tueur.

Deux autres personnages symboliques des attentats de Bruxelles, les frères el-Barkraoul, seront également représentés à l’exposition par un portrait ainsi que des objets leur ayant appartenu. La présentation du terrorisme sera accompagnée de « sons et de lumières » d’après l’organisatrice, également présidente du collectif "The Other Eye of The Tiger" (...)"

Et pourquoi pas une attraction Bataclan au Puy du Fou ?

Commentaires

citoyen français

Déni de mémoire, déni de la douleur des familles des victimes, déni de réalité de ce qu'est le terrorisme, simulation de réflexions fausses posées sur des bases malsaines...
Quand le n'importe quoi rejoint la bêtise et le dénigrement, on perd Vérité et cohérence.

Exupéry

Dhimmitude jusqu'à la trahison, traduisant une reniement total des valeurs patrimoniales et finalement une profonde haine de soi et un désir d’auto-annihilation.
Une des facettes/conséquences de l'infernale et omniprésente culture de mort.

Pascal.P

Le but de ce genre d'exposition n'est pas de glorifier le terrorisme musulman mais d'assimiler les vrais martyrs (principalement chrétiens )à ces tueurs pour salir la civilisation judéo-chrétienne .
C'est de la pure idéologie socialiste à la sauce maçonnique : présenter le mal comme un bien et le bien comme une hypocrisie.

Irishman

Faut-il souhaiter à ces oies blanches scandinaves des attouchements agressifs comme l'ont subi les allemandes, ou même un attentat pour leur ouvrir les yeux et réveiller leurs cerveaux comateux ?

La bêtise caractéristique des nations occidentales a quelque chose de dramatique, jusqu'où faudra t-il descendre et subir avant que nos "zélites" ne se réveillent ?

Bastien

il faut faire enfermer les organisateurs d'urgence.

Annette

Aux fous!

Pol

En effet ce genre d'expo, de la même manière qu'un journal qui étudie du bout des doigts "les religions" en tant que fait social, comme on observe une grenouille disséquée à des fins d'étude, ne fait que réduire en cendres la portée et la profondeur des hommes et des femmes qui ont été tués A CAUSE de leur foi.

Les martyrs chrétiens n'ont, en cela, rien à voir avec les soit-disant "martyrs musulmans" qui eux tuent et se tuent pensant faire la volonté de Dieu. Ils n'ont pas d'autre qualificatif que celui d'imbéciles, en restant poli.

abu

Vous ne devriez même pas en parler
plus ce genre de choses passe inapercu mieux cela est
L ' inconscient des gens même les plus aguerris,s ' habitue à ces inepties , et la conscience de tous finit par s ' obscurcir

Sylvie


Comparer Jeanne d'Arc aux terroristes du BATACLAN, c'est du n'importe quoi.
Jeanne d'Arc ne portait pas à ce que je sache une ceinture d'explosifs quand elle a délivrée Orléans du joug anglais. Elle n'était pas cagoulée, ni manipulée mais une jeune fille venue de Lorraine pour délivrer la France de l'oppression ennemie. Quand on l'invoque dans nos prières ce n'est pas pour aller tuer de pauvres innocents mais pour nous sortir des mauvais pas dans laquelle est engagée la France.
Les terroristes du Bataclan sont de misérables bonshommes qui n'ont qu'une chose en eux : la haine de l'Occident, de tout ce qui est chrétien, juif ou autre. Ils ne pensent qu'à détruire, tuer, profaner et faire davantage de victimes avec leurs bombes et leurs kalachnikovs. Qu'ils aillent au Diable ! De plus, ce sont d'infâmes mahométans et qu'ils retournent chez eux en Syrie et nous foutent la paix ! ou bien on finira par les exécuter...

Clovis

Les victimes, leurs parents et leurs proches, apprécieront! Soren Kirkegaard aussi! Je croyais que la liberté d'une personne s'arrêtait là où commence celle de l'autre.

Antoine Amable

Il est à craindre que je n'apporte une voix discordante aux commentaires précédents. En soi, il n'est pas inintéressant qu'une exposition traite du martyre à travers les siècles et sous toutes ses formes ; il n'y a là rien de choquant. Par ailleurs, il est parfaitement exact que les musulmans considèrent comme martyr ''celui qui se fait tuer sur le chemin d'Allah'', les terroristes se réclamant du Coran entrant, semble-t-il, dans cette catégorie.
À partir de là, tout dépend de la manière dont l'exposition traite les différents ''types'' de martyrs, mais l'article ne permet pas vraiment de s'en faire une idée.
J'ajoute, car ce point me paraît essentiel dans notre Occident un peu trop axé sur le petit confort individuel, cette phrase du cardinal Daneels en 1998 : ''Les causes pour lesquelles personne ne veut mourir sont déjà mortes.'' Il me semble que, par les temps qui courent, il serait nécessaire que nous, en France, réfléchissions sur ''qui est prêt à mourir et pour quoi''.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.