Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



C’est arrivé un 28 juin…
La Commission européenne déteste la démocratie

Le gouvernement s'attaque à l'assurance-vie, placement préféré des Français

Le gouvernement souhaite contraindre les assureurs à baisser sensiblement la rémunération de l'assurance vie en euros et donner, pour cela, plus de pouvoirs au Haut Conseil de Stabilité Financière (HCSF) :

"Quatre mauvaises nouvelles sont récemment venues ternir l'avenir de l'assurance vie garantie, placement chéri des Français. Dans un contexte où les obligations, matière première des fonds en euros, ne rapportent plus rien, les épargnants voient le rendement de ce placement baisser inéluctablement depuis quelques années. Les contrats les plus mal rémunérés sont déjà tombés sous les 2 % pour l'année 2015 (...)

Mais la baisse des taux des fonds en euros n'est pas assez rapide au goût des autorités, qui appellent les assureurs à la prudence depuis des années . En cause : la crainte d'une fragilisation financière des compagnies d'assurances en cas de variation des taux sur le marché.  

Officieusement, l'occasion est trop belle pour les autorités - qui souhaitent orienter l'épargne des Français vers les actions - de saper l'attractivité de l'assurance vie garantie.  

Le législateur vient de doter le Haut Conseil de stabilité financière du pouvoir d'imposer à un assureur un taux plus bas que celui qu'il a fixé sur son fonds en euros. Selon un amendement parlementaire au projet de loi Sapin 2, adopté en première lecture par l'Assemblée nationale (article 21 bis), le HCSF pourra "moduler" la faculté de l'assureur de piocher dans les réserves de plus-values du fonds pour booster le rendement servi ! Bref, servir un taux supérieur à la moyenne va devenir difficile. C'est la fin du principe des taux librement fixés par les assureurs ! 

Le HCSF, en vertu du même article 21 bis de la loi Sapin 2, pourra aussi décider de suspendre sur tous les contrats la possibilité de faire des retraits sur les fonds en euros ou de les limiter en cas de grosse fluctuation des taux obligataires. C'est la fin de la liquidité garantie ! 

Le capital versé sur le fonds en euros d'une assurance vie est garanti en permanence, une des principales raisons du succès de ces fonds. Il faut désormais s'attendre à voir cette garantie écornée chaque année par les frais de gestion prévus au contrat. Exemple : avec des frais d'entrée de 3 % et des frais de gestion annuelle de 0.75 %, la garantie aura fondu, au bout de 8 ans, à 91 330 euros sur un versement initial de 100 000 euros (...)"

Le gouvernement aurait-il peur d'une crise économique et financière majeure ? Et nous qui pensions que l'euro apporterait la prospérité économique...

Commentaires

stephe

Nous appauvrir pour mieux nous dominer, c'est un jeu dangereux. Pendant ce temps là le gaspillage par l'État progresse chaque jour.

A.F

nous sommes de plus en plus dans une économie soviétoïde, où les acteurs économiques (compétents) n'ont plus le pouvoir de décider ce qui est bon pour eux (et leurs clients).
C'est gravissime.

Meltoisan

Je sens qu'il y en a qui, dans quelques mois, quand les bureaucrates auront épuisé tous les moyens de l'attaquer, quand elle sera au plus bas, vont convertir une partie de leurs menues épargnes de fonds en € vers des placements en £ !

toto

Le gouvernement n'a pas peur d'une crise financière. A la demande des mondialistes, il va en provoquer une pour mater ce peuple de salauds qui ne veut pas accepter l'esclavage mondial.
Comme celle de 1929, en préparation de la 2e guerre mondiale.

Yannh

Je suis d'accord avec Meltoisan. Je viens d'y passer. Restitution du capital à rendement zéro et déduction des frais d'entrée. Je me demande effectivement si je ne vais pas mettre mes 4 sous d'économie sur des placements en £, et ce d'autant que sa chute savamment orchestrée par la finance internationale ne pourra s'avérer que bénéfique dans quelques temps.

Isabelle

Il faut être fou pour laisser de l'argent dans une banque par les temps qui courent.

Il y a des groupes dans le monde qui ne cherchent qu'à s"approprier toutes les richesses de la planète. Ils se disent pourtant travailler pour dieu. Qui ? Lloyd Blankfein par exemple, le P.D.G de Goldman Sachs. Il veut rétablir le roi Salomon qui recevait des autres états 666 talents d'or. (Son peuple n'avait plus besoin de travailler, il vivait grâce au labeur des autres.) Ainsi leurs prédictions seront accomplis (lire le talmud).

Ce courant sioniste est pourtant pour les vrais juifs bien mécréant (selon la torah) :
https://www.youtube.com/watch?v=GGt9RBtwBpo

Certes, au nom de dieu, les dirigeants de Goldman Sachs ne font pas couler directement le sang de leurs victimes (contrairement à Daesh), ils se contentent de les mettre à genoux, économiquement et moralement.
http://lelahelle.blog.lemonde.fr/2012/09/05/le-p-d-g-de-goldman-sachs-fait-le-travail-de-dieu-un-documentaire-a-voir-absolument-sur-arte/

En endettant les états artificiellement (subprimes), on faisait porter sur chaque habitant la dette de son pays. Ainsi un Français qui nait a aujourd'hui une dette de plus de 30 000 euros. Dans peu de temps, les biens de sa famille seront pris, il ne sera plus qu'un locataire, soumis au bon vouloir de la nouvelle nomenklatura. L'argent lui sera confisqué puisqu'il n 'y aura plus de monnaie. Tout sera numérique. Celui qui se rebellera, verra son compte supprimé. Il ne pourra rien acheter, rien vendre. C'est notre malheureuse destinée à tous, si on se laisse faire.

gaudete

il est plus que temps de se réveiller et de bouter hors du royaume ces sans Dieu et je pense qu'il faudra lorgner vers l'Angleterre

Atlas

Isabelle, une chose est certaine, tous les pays sont endettés à plus ou moins 100% de leur PIB, c'est à dire de la production économique du pays pendant un an. Cet argent est parti dans quelle poche ? Et encore une sacré grande poche qui doit pouvoir contenir des milliers de milliers de milliards de dollars. D'autre part, pourquoi ne rend-on pas l'or des Allemands, on pique celui du Venezuela, de la Libye, de l'Ukraine etc.... Pourquoi Nicolas Sarkozy s'est-il mis à vendre l'or français pour une poignée de cacahuètes ?

Godefroid de Couillons

Si j'ai un conseil à donner à ceux qui détiennent des placements en assurance vie, c'est de s'en débarrasser pendant qu'il est encore temps.

lève-toi

Au final leur bilan s'écrit en quelques mots : Ils passent leur temps à emmerder le monde...

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.