Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



La dictature européenne veut sanctionner la Pologne
L'Armée au secours des naufragés de l'A10

Nos données personnelles de santé accessibles aux assurances et laboratoires

Unknown-21À chaque fois que vous allez chez votre médecin, à la pharmacie ou à l'hôpital, toutes les informations vous concernant sont enregistrées et stockées au sein du Sniiram (Système national d'information inter-régimes de l'Assurance-maladie). Cette base de données voit transiter chaque année 1,2 milliard de feuilles de soins, 500 millions d'actes médicaux et 11 millions de séjours hospitaliers. 

Jusque-là, si l'accès aux données personnelles était partiellement ouvert aux organismes de recherche publique, un arrêté du ministère de la Santé basé sur une loi de 2013 en interdisait l'accès aux organismes à but lucratif (compagnie d'assurances, laboratoire pharmaceutique…). Mais le 20 mai, le Conseil d'État a demandé son annulation sous quatre mois au ministère de la Santé. Cette décision intervient précisément au moment où une nouvelle loi santé, qui prévoit un accès très contrôlé à ces données, est en train d'être mise en place.

À quoi pourraient bien servir ces données à caractère personnel ? Evaluation des politiques de santé, amélioration de l'offre de soin, étude des maladies et de l'efficacité des traitements… En 2013, la base de données du Sniiram a permis d'étudier le risque d'AVC et d'infarctus du myocarde chez les femmes sous pilules de 3e génération. L'analyse des données de plus de 4 millions de femmes a notamment permis d'identifier que le risque d'embolie pulmonaire était deux fois supérieur chez les femmes sous pilule de 3e génération que chez celles sous 2e génération.

L'exploitation des données du SNIRAM pourrait permettre de faire ressortir des signaux faibles liés aux effets secondaires des médicaments, mais encore faut-il que ces données soient utilisées et laissées à l'utilisation de personnes morales accréditées et responsables. Dans le cas contraire, le risque de ré-identification avec les technologies de traitement des méga-données est avéré, et avec lui les conséquences discriminantes qui pourraient être le fruit de segmentations pratiquées par des organismes a but lucratif. Ceci ne sera qu'une entrée en bouche, puisque la prise de participation de ces mêmes organismes (déjà en route aux Etats-Unis) dans la chaîne de soin, pourrait évidemment à l'avenir avoir pour conséquence un profilage des traitements proposés en fonction des segments établis. Il ne fait nul doute pour certains segments, compte-tenus d'hypothèses économiques savamment calculées, que le pire soit à craindre...

Commentaires

clemsius

Apocalypse 13 16-18
16Et elle fit que tous, petits et grands, riches et pauvres, libres et esclaves, reçussent une marque sur leur main droite ou sur leur front, 17et que personne ne pût acheter ni vendre, sans avoir la marque, le nom de la bête ou le nombre de son nom. 18C'est ici la sagesse. Que celui qui a de l'intelligence calcule le nombre de la bête. Car c'est un nombre d'homme, et son nombre est six cent soixante-six.
Tout est dit...

Tol

C'est en totale contradiction avec le secret médical.

Sophie

Nos numéros de téléphones sont vendus à des organismes pour que des sociétés puissent nous démarcher.

On ne compte plus le nombre d'appels à deux coups pour nous obliger à les rappeler. Une fois sur deux, le numéro est surtaxé.

L'état a mis en place un système pour éviter ces inconvénients. Il est gratuit :
https://conso.bloctel.fr/

Florian

Puisqu'on parle d'Assurance-maladie, il est peut être bon de signaler que la Mutuelle Générale de Santé est en grande difficulté.

La MGS avait déjà augmenté ses tarifs de 25% en 2015, voilà qu'en 2016 des nouvelles hausses vont être appliquées: de 50 à 80% plus cher selon le Parisien, hausse que 60.000 assurés vont devoir payer à partir du 1er juin.
http://www.leparisien.fr/laparisienne/sante/la-mutuelle-generale-sante-fait-exploser-ses-tarifs-28-05-2016-5836473.php#xtref=http%3A%2F%2Fwww.jovanovic.com%2Fblog.htm

Deuxième groupe de protection sociale, cinquième acteur en complémentaire santé, Malakoff Médéric (frère de Sarkozy)échoue dans son projet de fusion avec La Mutuelle Générale.
http://www.latribune.fr/entreprises-finance/banques-finance/assurance/pas-de-fusion-entre-malakoff-mederic-et-la-mutuelle-generale-570474.html

Otho

A Clemsius

666 est le nombre de talents que le roi Salomon recevait chaque année de ses vassaux.

Il indique à la fin des temps qu'un leader mondial réclamera à tous les pays un impôt. Ce dernier est exorbitant puisqu'il représente en général, les intérêts d'un prêt de 100% du PIB d'un état.

La monnaie sonnante et trébuchante doit disparaître au profit d'une exclusivement digitale. Pour accéder à son compte, il faudra s'être injecté une puce. Mais celle-ci aura la particularité (notamment avec les compteurs linky par exemple) d'influencer le comportement de son porteur, jusqu'à le rendre tel un zombie.

Cette démonétisation va se faire avec la mise en place du système blockchain. C'est Blythe Masters qui en est chargée. Elle avait déjà été responsable de la vente des CDS (Credit default swap). C'est à dire ces couvertures de défaillance de prêts pourris qui ont mis en faillite la plupart des banques.
https://www.youtube.com/watch?v=59H8OlmICT0

A noter que la Chine tient aussi à mettre en place une monnaie digitale. Comme quoi elle partenaire de cette mondialisation dictatoriale.
http://marketingtochina.com/what-you-should-know-about-digital-marketing-in-china/

du schnoque

Pour éviter les inconvénients du fichage, faite vous ficher.
donc on se fiche de nous, non ?

lève-toi

C'est par une masse de persécutions que les socialistes (peste actuelle) essaient d'installer toutes les dictatures possibles, ainsi les voiture équipées hélas d'ordinateurs pourront être contrôlées par les forces dites de l'ordre d'après les données inscrites sur cet appareil, vous pourrez dès lors avoir des amendes selon la fantaisie des contrôle routiers, les dits ordinateurs auront enregistrés tous vos actes dans le détail et gare aux amendes reçues à domicile.
D'autre part ne manquer pas de rgarder une vidéo de Boris La lay :
Boris Le Lay appelle les Français à la révolte contre le gouvernement socialiste
(il est clair que l'effondrement de la peste socialiste tenue par une minorité quasi microscopique d'individus contre des millions de Français les poussent à accélérer les mesures de répression tous azimuths, ne les laissons pas agir, il faut les neutraliser sans tarder)Ils sont affolés, c'est une action forte qu'il gaut pour les rejeter à jamais.
vidéo :Boris Le Lay appelle les Français à la révolte contre le gouvernement socialiste

C.B.

À l'attention de "Sophie | 1 juin 2016 22:14:30" et d'autres passants
Il y avait autrefois une règle simple: quand un appel téléphonique est interrompu ou n'aboutit pas, c'est l'appelant qui doit rappeler; pas l'appelé, qui doit se contenter au contraire de libérer sa ligne pour pouvoir être rappelé.

JEJ

Et on finira par découvrir que les labos et mutuelles paient pour accéder à ces données.

Gisèle

C'est pour cela que les relances reçues pour des " tests " de dépistage du cancer colorectal, vont directement à la poubelle .
@lève toi ...la peste est franc maçonne !
Droite et gauche ..c'est le même panier de crabe !

Gisèle

L'euthanasie des grands malades sera bientôt obligatoire à cause du prix prohibitif des traitements du cancer .
La dénonciation de ces abus n'est qu'une comédie-parapluie !

Gisèle

La Swiss Life est un agent du N.O.M .
N'y adhérez surtout pas .

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.