Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



19 juin à Marlieux (01) : kermesse de l'école Saint Jean Bosco
Les propos personnels d'Henry de Lesquen n'ont rien à voir avec Radio courtoisie

Port-Marly : la guerre liturgique en train de se réveiller dans les Yvelines ?

En lien avec ce post de ce matin au sujet de Port-Marly, un message de Jean-Pierre Maugendre, suivi d'un message de Michel Valadier. Le temps presse, le rendez-vous est ce soir à 18h30 devant la mairie de Port-Marly nombreux, paisibles mais déterminés :

"Quatre faits apparaissent incontestables:

- la mairie de Port- Marly semble d'une bonne volonté moyenne. Exiger de choisir ses interlocuteurs lors d'une discussion ou d'une négociation est un procédé totalitaire, révélateur d'un manque d'ouverture et de réelle volonté de dialogue.
 
- il y a un grand absent de cet état des lieux c'est l'évêché de Versailles. Il faudrait être bien naïf pour croire que la mairie de Port-Marly agit sans être en liaison avec lui, ce qui ne veut pas dire que l'évêque de Versailles soutient la démarche de la mairie mais ce qui signifie qu'il ne s'y oppose pas vigoureusement.
 
- en cas de fermeture de l'église que vont devenir les 1 500 paroissiens de Port-Marly? S'ils sont là c'est parce qu'ils ne souhaitent pas participer aux agapes dominicales de leurs paroisses territoriales. Tous les lieux de culte où se célèbre la messe traditionnelle dans la région sont déjà saturés.
 
- la paroisse de Port- Marly bénéficie d'une déjà ancienne tradition de lutte pour la défense de ses droits à bénéficier de la liturgie selon la forme extraordinaire du rite romain. Les anciens sont toujours là. Leurs enfants sont présents, nombreux, peut-être un peu assoupis, croyant que la jouissance paisible de la messe dite traditionnelle leur est due.
 
On peut raisonnablement conjecturer que si la communauté paroissiale de Port-Marly ne peut pas rester dans ses murs pendant les travaux ou, au pire, se voir attribuer l'usage exclusif d'une paroisse pour sa vie sacramentelle et liturgique la mairie de Port-Marly et l'évêché de Versailles se préparent une période d'agitation populaire et médiatique qu'ils n'imaginent pas.
Laissez-les paroissiens de Port-Marly prier en paix selon le rite multi séculaire de la sainte Eglise et RDV ce soir à 18h30 devant la mairie de Port-Marly nombreux, paisibles mais déterminés...
Jean-Pierre Maugendre"
Index
"Chers amis,
Comme vous le savez sans doute, la question des travaux de rénovation de l’église prend un tour difficile...
Demain soir jeudi 9 juin, de 18 h 30 à 20 h 30, une réunion est prévue à la mairie du Port-Marly.
Madame le maire compte y présenter ses raisons pour lesquelles elle veut fermer l’église Saint-Louis, le temps des travaux qui devraient durer de 10 à 18 mois.
A sa demande, une liste des représentants de notre communauté lui a été envoyée à l’avance.
Or, nous avons appris ce soir que la moitié de cette délégation avait été récusée. Parmi les cinq personnes écartées, qui fréquentent tous l’église, figuraient trois marlyportains et deux conseillers techniques. Ces derniers voulaient expliquer pourquoi il n’est pas nécessaire de fermer notre église, alors qu’il s’agit de travaux qui concernent essentiellement la toiture et le clocher...
 
Cette décision est très grave, et nous plonge dans un grand désarroi. Nous nous donc devons de réagir immédiatement.
 
Nous sommes tous invités à venir manifester pacifiquement demain jeudi 9 juin dans la cour de la mairie de Port-Marly, 13 avenue Simon Vouet, de 18 h 30 à 20 h 30.
Par notre présence, soutenons la délégation qui sera reçue dans la mairie au même moment.
Nous pourrons aussi entendre l'avis des architectes récusés, ceux-ci nous diront pourquoi il n'y a pas de raisons sérieuses de fermer l'église pendant les travaux.
De plus, demain, il fera beau, nous pourrons donc pique-niquer sur place en famille et enfin prier aux intentions de notre communauté et de l’église.
 
Si nous nous mobilisons maintenant, grâce à notre détermination, nous obtiendrons la reconnaissance de notre bon droit.
 
Merci de faire suivre ce message s’il vous plait, nous devons être très nombreux demain devant la mairie de Port-Marly, de 18 h 30 à 20 h 30. Faisons l’effort de quitter plus tôt notre travail si nous le pouvons…
 
Très cordialement.
 
Michel Valadier"