Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Les frontières nationales reviendraient-elles à la mode ?
PMA « sans père » : tolérer serait synonyme d’autoriser

La rupture du jeûne dans l'église Saint Jean de Cachan est un sacrilège

Commentaire sans appel du père Michel Viot devant ce sacrilège :

Sans-titre"C’est de la rupture du jeûne du ramadan prévue le 2 juillet 2016 dans le sanctuaire qu’il est question, semblable à celle vécue à Molenbeek près de Bruxelles récemment. Comme pour les rencontres islamo-chrétiennes de la fête de l’Annonciation à Lyon, il ne s’agit pas d’une simple et anodine manifestation de rencontre inter religieuse entre catholiques et musulmans, mais de quelque chose de bien plus grave.

Je ne nie pas les bonnes intentions. Mais je me demande tout de même si cette rupture de jeûne musulman dans un lieu consacré au culte catholique ne va pas engendrer des ruptures lourdes de conséquences. Dans un autre endroit qu’un lieu consacré, je n’aurais rien dit. Non point que cela fût sans reproche ! Mais la rencontre dans une salle paroissiale, par exemple, n’aurait relevé que de la maladresse pédagogique en matière de dialogue inter religieux . J’eusse donc préféré un dialogue sur le sens du jeûne, en un lieu non sacré.

La « rupture » de Cachan va au-delà de la maladresse ! Je crains qu’elle ne relève d’un sacrilège enfantant trois ruptures.

Rupture pour les musulmans comme pour les chrétiens par rapport à leurs propres traditions : il me semble qu’un musulman ne peut, de par sa religion, entrer dans un lieu de culte qui n’est pas musulman. La sourate 6,68 du Coran dit : « Quand tu vois ceux qui pataugent dans des discussions à propos de nos versets [les chrétiens et leurs discours religieux] éloigne toi d’eux jusqu’à ce qu’ils entament une autre discussion » particulièrement une église (ce qui est interprété comme interdiction de participer à une cérémonie chrétienne). S’ils y entrent néanmoins, c’est alors pour le désapprouver dans le secret de leurs cœurs, comme le stipule cette parole de leur prophète, tenue pour authentique (rapportée par Muslim) : « Que celui d’entre vous qui voit un mal le change par sa main. S’il ne le peut pas, qu’il le dénonce verbalement. S’il ne le peut pas, qu’il le désapprouve dans son cœur ». Pour les catholiques, leur église consacrée dans les formes liturgiques précises par l’évêque, doit les empêcher d’y tolérer autre chose que le culte catholique. Ce qui devrait inciter à la prudence pour les activités non cultuelles.

Rupture de l’unité catholique : comme prêtre appelé à voyager de par mes fonctions, je me dois de dire que ce type de rassemblement inter religieux trouble de plus en plus les fidèles, toutes catégories confondues. Les gens se taisent le plus souvent mais sont exaspérés .Ils ont peur d’être montrés du doigt comme islamophobes; et le fait que la Mairie de Paris ait donné l’exemple en fêtant le ramadan ne les rassure pas du tout, bien au contraire ! Ils deviennent ensuite facilement irritables devant toute rencontre inter religieuse, allant même jusqu’à critiquer notre Saint Père pour avoir reçu l’imam d’al-Azhar. Et je remarque, non sans tristesse que nos islamo-enthousiastes se sont bien gardés d’expliquer le sens exact de cette rencontre. Bref, cette exaspération, quand elle se manifestera, comme dans d’autres domaines en France, provoquera un enchaînement de ruptures dont nul ne peut prédire le résultat final. Mais on voit bien ce qui l’aura initié !

Rupture de charité enfin ! Et c’est la pire, parce qu’elle se fait aux dépens de l’accueil de nos frères chrétiens, qu’ils soient des convertis venus de l’islam, souvent en butte à la persécution de leurs anciens coreligionnaires, ou nos frères d’Orient, persécutés aussi au nom de l’islam. Beaucoup de ces derniers ont tout perdu avec la venue des radicaux, perdu jusqu’à la possibilité d’une coexistence pacifique avec leurs voisins musulmans et donc l’espoir d’un retour lorsque ceux-ci, pourtant si paisibles, ont prêté la main à la persécution islamiste. Il ne faut donc pas s’y tromper! Même si pour certains musulmans de France, aujourd’hui paisibles, la cérémonie de Cachan apparaît comme un signe de Fraternité, pour beaucoup à l’extérieur, comme aussi hélas à l’intérieur, c’est une preuve de faiblesse: une fête musulmane est célébrée dans un sanctuaire chrétien, le Coran y est lu avec les prières qui vont avec, des imams y prennent la parole, le christianisme s’ouvre au message de l’islam ! Alors…. Faut-il couvrir le silence complice de nos politiques par les chants islamo-chrétiens de semblables fêtes ? Ne vont-ils pas sonner aux oreilles de nos frères qui souffrent, comme jadis les orgues hydrauliques des cirques romains quand les bêtes dévoraient les martyrs ? Puissent les chrétiens islamo compatibles, qui pensent faire œuvre utile en transformant leurs églises en maisons de tolérance religieuse, regarder en face l’engrenage de la rupture !"

Commentaires

mld

Merci au père Michel Viot pour son analyse si exacte des raisons de l'inquiétude et de l'exaspération comme il le dit à juste titre, des fidèles catholiques.

San Juan

L'enfer est pavé de bonnes intentions et celle là est à vomir : L'abomination de la désolation est entrée dans le sanctuaire, Satan qui se veut plus que Dieu vient maintenant Le narguer jusque dans Sa maison, les Judas grouillent dans l'Eglise.

Jean

Et, ajoutons, ce qui rejoint quelque peu le premier point, la rupture dans le devoir d'évangéliser. On n'évangélise plus, on parle de fraternité en confondant celle en humanité et celle en Christ (cf. Benoît XVI qui, à la suite de Jean Paul II, insistait sur la nouvelle évangélisation tandis que François a été jusqu'à demander aux musulmans de puiser dans leurs traditions religieuses). Certes, on ne saute pas sur les gens, mais y aller avec sagesse, comme Charles de Foucauld, c'est y aller... Non, là, on feint de chercher des points communs, comme si l'un ou l'autre petit point de rapprochement permettait de faire l'impasse sur le point essentiel : l'acceptation du Christ comme fils de Dieu et sauveur de qui se tourne vers lui.

Bien au-delà de certaines crispations tout à fait justifiées des chrétiens devant cette confusion de lieux, il y a une colère encore plus juste, celle de voir des pasteurs qui ne veulent plus annoncer l'Evangile... "Malheur à moi si je n'annonce pas l'Evangile !" disait l'apôtre Paul en 1 Corinthiens 9:16.

jejomau

Oui, enfin ,je ne veux pas être méchant mais on ne trouve JAMAIS ce genre de problèmes dans les paroisses tenues par des prêtres célébrant dans la forme extraordinaire du rit latin.

Y a-t-il une raison à cela ?

Yannh

Bravo mon père. Il n'y a pas à discuter avec l'islam. Je l'ai déjà dit : "Un oeil, les deux yeux ; une dent, toute la g....e".
Le dialogue avec l'islam, n'a jamais existé, n'existe pas et n'existera jamais. C'est une religion raciste, exclusive, haineuse, inventée par un guerrier sanguinaire,chamelier pédophile de surcroît. Les muzz n'ont rien à faire dans nos lieux saints. Alors dehors, fuera, out ....

em

Effectivement toute initiative de ce genre engendre animosité, exaspération et même désertion de ces lieux de cultes catholiques SOUILLES par ces cérémonies païennes POUR UN CATHOLIQUE qui respecte son Dieu.
Comment en est-on arrivé là ?
Tout simplement parce que la majorité des évêques, dans une grande confusion, veulent absolument faire admettre aux catholiques que l'islam est compatible avec le christianisme !
CE QUI EST FAUX, l'islam est comme l'ivraie semée dans les champs du Seigneur !
Qu'ils rencontrent les convertis de l'islam s'ils ne comprennent pas l'islam et fasse cesser ces cérémonies sacrilèges et blasphématoires dans les églises.

Elda

Dans la feuille hebdomadaire de ma paroisse, "on" nous balance toutes les infos sur les fêtes musulmanes en cours : fête de l'Aïd Al Fitr,(rupture du Ramadan,) Lailat Al Qadr (révélation du Coran) et autres.... on peut y lire l'invitation à aller prier à la mosquée du coin et écouter le prêche de l'imam (15mn en arabe et 15mn en français)."Ils" organisent même des covoiturages tellement ils pensent que c'est important... Fort bien... Ce sera sans moi !Je suis effectivement exaspérée. J'AI QUITTE CETTE PAROISSE. J'estime que confesser le Christ ne passe pas par la soumission aux croyances et aux rites de l'islam. Il y a bien mieux à faire, comme par exemple renforcer la foi des catholiques, inciter à prier pour les non-croyants, inviter à plus d'adoration et de confession...etc...La prière peut tout ! Inutile d'aller chercher "l'aventure" et le grand frisson en allant écouter l'imam prêcher. Pour moi c'est de la masturbation spirituelle. Je suis dégoûtée...

Hugues

Fascination pour l'islam et soumission chez les catholiques comme on le voit avec cette affaire (ou encore avec le retour du Pape de Grèce avec des familles réfugiées musulmanes)
Fascination pour l'islam et soumission chez les fonctionnaires de gauche comme on l'a vu avec l'affaire du Baccalauréat repoussé,
Je ne comprends pas, pour ma part, cette religion ne m'a jamais fasciné...

Papon

La première charité envers un musulman est de lui faire comprendre qu'il est dans l'erreur et de l'aider à se convertir à la vraie foi.

San Juan

Jejaumo a raison, chez les "intégristes", dont je ne suis pas, on ne pactise pas avec le Diable.

xenophon

Cristi!
que l'on chasse à coups de fouet ces infidèles! (sans oublier le pasteur dévoyé...)

Gisèle

Bonjour .
J ai retrouvé un extrait du livre écrit par l'Abbé Rigaux, confesseur de Mélanie de la Salette .
Si ces révélations sont vraies, ce qui va arriver à Paris sera terrible .
Pour l'instant, la France continue de descendre très bas, grâce à nos dirigeants . Ils pensent être gagnants ...c'est ce qu'ils pensent !

Gisèle

Nous avons le devoir de rester droits dans nos bottes dans le cœur de Jésus et de Marie .
Laissons les gesticulations à ceux qui sont dans leurs ténèbres .
Ce qui est primordial c'est la FIDELITE .
Ce qu'ils nous montrent n'a que l'odeur de charité, mais ce n'est pas de la charité .
Marthe Robin l'a bien dit .
La charité sans fidélité pourrit .

Tonton Jean

Il me semble avoir lu quelque part que lorsque des musulmans priaient dans un lieu autre que leur mosquée,ce lieu devenait automatiquement un lieu de culte musulman, c'est-à-dire une mosquée.

Gisèle

A quand une cérémonie chrétienne dans une mosquée ?
Ah ? c'est impossible ?
Alors vous voyez !
Satan sait s'habiller de lumière pour piéger ceux qui n'ont qu'une foi superficielle .
Il ne suffit pas d "assister " à la Messe chaque dimanche . Il faut participer au Saint Sacrifice de Jésus avec le cœur et vivre avec LUI à longueur de jour et de nuit . Tout remettre au Père des cieux . Sa Miséricorde, qui est JUSTICE ( la vraie ) en sortira la VERITE .

Robert Marchenoir

Une "rupture du jeûne", c'est, en termes familiers mais exacts, une grande bouffe. On organise des grandes bouffes dans des églises, maintenant ?

Le seul repas qui convienne à une église, il est symbolique et c'est la messe.

poulakia

Mais que leur as-ton enseigné au séminaire ? Le franc-maçonnisme ? Plutôt la lâcheté !

Sandrine

J'ai tout à fait tort, mais en ce moment je ne vais plus à la messe, et je pense que je ne suis pas la seule, car j'ai bien trop peur qu'on me parle de dialogue islamo-chrétien, d'accueil de migrants irrespectueux et violents, et j'ai peur de faire un scandale.
Je suis horrifiée par ces pseudos cérémonies, et je commence à croire que le diable existe et qu'il est très fort en ce moment...l'islam est satanique.
Quand je rentre dans une église ce n'est pas pour y rencontrer l'islam. Et les musulmans qui y entrent devraient y rencontrer...le Christ.
Il y a un texte qui blâme ceux qui sont cause de scandale. Honte à ces cathos, prêtres ou fidèles, qui apportent le scandale.

Arwen

@jejomau: he oui vous avez tout à fait raison. Les paroisses ou la Messe tridentine est dite ne connaissent pas ce genre de dérives parce qu elles ont généralement tout ce qui va avec. Certes le rit tridentin manifeste pour moi au mieux la louange, le respect et attire sur nous plus de grâces sanctifiantes mais ce n est que la parle visible de l iceberg si l on peut dire: doctrine solide, catéchisme vraiment catholique, groupes de prière sanctifiants, écoles saines, confessions régulières, vrai esprit d église et de famille. Bref tout le contraire du pseudo accueil de l autre et de s différence, du relativisme, du sacrilège (à Milenbeek je crois bien qu il y a carrément eu un repas dans l église!)

THEO

l'erreur fondamentale consiste à considérer l'islam comme une religion : ce n'est pas une religion,
- c'est une philosophie,
- c'est une idéologie guerrière et conquérante
- c'est une imposture,
le tout saupoudré de religiosité et de paroles empruntées principalement au christianisme POUR MIEUX TROMPER y compris leurs adeptes : taqqia partout et toujours !

lève-toi

San Juan

Pourquoi utiliser le mot '' intégriste'', les vrais Catholiques sont ceux qui ont suivi le chemin de la Vérité sans défaillir.
Saint Paul : Je vous ai fidèlement retransmis ce que j'ai reçu....ou encore ....Si un Ange ou nous-mêmes prêchions un autre Evangile, qu'il soit anathème.
La Vérité est persécutée par ce genre de mot très mal choisi par beaucoup de personnes mal informées.

Oh!

THEO,

le mahométisme n'est en tous cas pas une philosophie, le terme est bien trop grec et il s'accorder mal avec ce que ces gens professent, il est probable d'ailleurs qu'il ne l'accepte pas.

Sandrine,

Vous n'êtes pas la seule à ne pas aller à la Messe, mais vous avez grand tort. La Mese dominicale n'est est un commandement de Dieu, elle est l'occasion de reformer matériellement et mystiquement le corps de l'Eglise. Si vos curés fumigènes (expression d'André Frossard) vous dégoutent littéralement, je vous comprends fort bien, allez chercher ailleurs, loin s'il le faut (sans toutefois encourager le travail du dimanche pour autrui, ce serait contradictoire), C'est le dimanche qui est primordial dans le culte de Dieu, et ce dimanche n'est pas sanctifier sans le saint sacrifice.

battez-vous, je prie pour vous ce soir.

Oui, le diable existe, et alors ? de la Foi, de l'Espérance ! de la Foi ! priez le Rosaire, pas seulement le chapelet, étudiez la théologie dogmatique, les saints auteurs (l'Imitation, vous connaissez ?), et battez-vous, toutes les andouilles de la terre ne peuvent empêcher une âme de rejoindre le seul vrai Dieu, si cette âme croit en lui, plus que dans toutes les puissances de ce monde.

Vexila Regis Prodeunt !
vive saint pie V et que périsse le respect-humain et le monde !

Clovis

Et avec du chant grégorien! Des disques sans doute!

Sandrine

@Robert Marchenoir
NON ! Le repas de la messe n'est pas symbolique !...
C'est vraiment le corps et le sang du Christ que nous mangeons et buvons.
Relisez votre caté...

Semper Fidelis

Vox populi, vox Dei... Envoyons toutes ces bonnes, ces saintes réactions, même si elles ont des mots de colère, à tous nos évêques de France ! Et placardons les aux portes des églises !

ANNA

Dans les paroisses tradis on prie pour la conversion des musulmans c'est cela la vraie charité chrétienne .Ce n'est pas en les confortant dans leurs rites qu'on les aidera surtout quand on sait ou peut mener l'islam.Pauvre Eglise de France va t'elle s'enfoncer encore longtemps dans l'erreur!Merci père Viot pour votre courage.

Arwen

@Theo: merci de rappeler qu en effet l islam est un mauvais pot pourri de judaïsme, christianisme plus qq vieilles hérésies des premiers siècles.
Bref, l islam est bien satanique, même si le mot peut sembler fort à certains car il copie le vrai culte de Dieu en y semant n errer et en le pervertissant pour éloigner le plus d âmes possibles de NSJC.
Bien sûr les musulmans ne sont pas satanistes car ils ne servent pas Satan sciemment, volontairement mais l islam est bien d inspiration satanique et il faut tacher de le faire comprendre à ces gentils cathos progressistes qui pensent que toutes les religions se valent. Même si ca les fait pousser des cris d orfraie ...

Philippe

Mgr Santier et encore plus Mgr Vingt Trois sont-ils partie prenante dans cette décision
... n'ont-ils pas été sacrés pour veiller sur leur diocèse et archidiocèse et écarter l'infidélité à la Parole du Christ et de ses apôtres?

"Non pas qu'il y ait un autre Evangile, mais il y a des gens qui vous troublent, et qui veulent renverser l'Evangile de Christ. Nous l'avons dit précédemment, et je le répète à cette heure: si quelqu'un vous annonce un autre Evangile que celui que vous avez reçu, qu'il soit anathème!"
Galates 1,7-9

charigny

Jésus a dit: "Malheur à celui par qui le scandale arrive !"
Jésus Christ dit: "Je suis l'Alpha et l'Oméga" envoyé par le Dieu unique pour sauver le monde, il ne peut exister d'autres "prophètes" après Lui.

Ces "curés" sont des criminels, des sacrilèges et des apostats. Malheur à ceux qui mènent le troupeau sur les chemins de l'erreur!

Jean Theis

Arwen: L'islam est sataniste en ce qu'ils adorent Satan qui se cache sous le nom d'Allah.

Je n'invente rien, lire l'abbé Pagès.

Certes la majorité n'en n'est pas consciente, mais c'est un fait avéré. Ils sont donc imprégnés par le Mal, d'où ces appels aux meurtres, etc. qui n'existent pas dans les livres sacrés des autres religions.

A.Fumey

Une réponse testée pour tous les lecteurs agacés par ce type de compromission.

Les faits: une salle dans une commune périphérique d'une grande agglomération.
Cadre: une série de "rencontres" pour favoriser le "vivre ensemble" et le dialogue interreligieux.

Première rencontre: un véritable catéchisme islamique, clairement incompatible avec la foi chrétienne, pour une assemblée presque exclusivement catholique, par un musulman pas vraiment représentatif - choisi par le prêtre doyen.
Bilan: une certaine perplexité de l'auditoire, voire un certain agacement, sauf peut-être pour ceux qui n'ont pas une foi très réfléchie.

Temps intermédiaire: courte lettre, respectueuse, au responsable catholique de la rencontre, exposant l'incompréhension et le rappel du centre de la foi chrétienne, "mort et résurrection du christ"; et demandant quelle contrepartie musulmane.

Deuxième rencontre: en début de séance, une simple question posée clairement et posément, "quand est-il prévu une rencontre symétrique, où un prêtre catholique viendra exposer la doctrine chrétienne à l'auditoire musulman rassemblé par le conférencier?"
Réponse embarrassée, négative, dévoilant sans fard la tromperie; et sortie de salle.

Marquette

Hélas nos prêtre perdent toute crédibilité en jouant "les idiots utiles" Greg

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.