La laïcité républicaine est nécessairement anti-chrétienne [Add.]
Bernard Antony : "C'est l’islamisation totalitaire de nos sociétés qui est le danger"

L'argument de la laïcité pour le burkini est un très mauvais argument

Extrait de l'interview de Patrice Rolland, professeur émérite de droit public à l’Université de Paris-Est Créteil :

Peut-on s’appuyer sur la laïcité pour interdire le burkini sur les plages ?

C’est un motif très mauvais parce que c’est l’Etat et le service public qui sont laïcs. Ce n’est pas l’espace public ni les habitants de France qui sont obligés d’être laïcs. L’espace public est un lieu de circulation, d’exercice de la liberté de se déplacer, de la liberté de montrer ses convictions. Une plage, une rue, n’est pas laïque en soi. Depuis 1901, alors que c’était interdit avant, l’Eglise catholique peut, par exemple, faire des processions. Il y a une dérive de considérer que l’espace public est soumis au principe de laïcité. Si c’était le cas, il faudrait alors déshabiller toutes les bonnes sœurs, tous les curés en col romain, les rabbins avec une kippa….

Le juge administratif n’a pas retenu l’atteinte au principe de laïcité mais plutôt le fait que  dans le contexte actuel, le burkini peut être interprété comme n’étant pas, "qu’un simple signe de religiosité". Qu’en pensez-vous ?

Ça me parait très circonstanciel parce que ça porte atteinte à une liberté fondamentale, la liberté de se vêtir. Est-ce que le risque d’attroupements et d’échauffourées est réel ? Le juge est sensible aux circonstances actuelles, mais pour un juriste, ce n’est pas un bon signe pour l’avenir des libertés. Pour moi, cette décision est un peu trop sensible aux circonstances actuelles. Quand vous avez une petite religieuse, qui vient évangéliser, en tenue de bonne sœur, sur une plage, personne ne dit rien. Ce n’est pas plus dans le contexte d’une plage, qu’une femme qui est habillée de la tête jusqu’aux pieds parce qu’elle veut se cacher. L’argument des circonstances est possible mais je trouve qu’il est maximisé.

En 2011, Carl Lang, président du Parti de la France, analysait parfaitement le piège dans lequel sont malheureusement tombés Florian Philippot et le FN :

8253438-12905468"Si nous acceptons la liberté de pratique des religions, on ne peut pas accepter le processus de colonisation islamique de la France et on ne peut pas accepter la construction de nouvelles mosquées dans notre pays (...) Cela n'est pas acceptable. La France et l'Europe ne sont pas terre d'Islam (...)

La laïcité, aujourd'hui, est le cheval de Troie de l'islamisation. En aucun cas, cela n'est une protection contre l'islamisation. Le discours du Parti Radical créé au début du XXème siècle était axé autour de cette idée de laïcité et de l'idéologie laïciste. Si cette laïcité est un instrument de déchristianisation de la France, bien sûr, ça a été une arme pour déchristianiser la France, cette laïcité n'est pas un bouclier contre l'islamisation puisque la laïcité affirme aujourd'hui le principe de neutralité de l'Etat, affirme le principe de pluralité des religions et affirme le principe d'égalité des religions. Les islamistes ont parfaitement compris qu'il fallait justement utiliser les notions de la laïcité et des valeurs de la république pour, au nom de la liberté, au nom de l'égalité,  au nom de la neutralité, pouvoir développer l'Islam tranquillement. Traiter de la même manière, en France, la religion chrétienne et l'Islam, c'est la laïcité. Renvoyer dos à dos l'Eglise et les mosquées, c'est la laïcité. Ce n'est pas conforme à la réalité historique, culturelle, sprirituelle de la France.

Se retrancher faussement derrière la laïcité, c'est finalement servir d'idiot utile aux islamistes qui s'appuient sur cette laïcité et les valeurs républicaines pour permettre justement l'islamisation progressive de la France et demain affirmer clairement les règles sociales, les règles civiles de l'Islam qui n'auront plus rien à voir avec les règles ni de la république ni de la France éternelle."

Commentaires

Jean Ferrand

Tiens ! Parfaitement exact. Il y a longtemps que je n'avais pas lu un article sensé sur le Salon Beige. Vous en venez au bon sens. Encore une fois la droite toutes tendances confondues (FN, Sarkozy et j'en passe...) s'est lourdement trompée. L'interdiction du Burkini est indéfendable, anticonstitutionnelle, absurde.

ODE

Bravo à tous ceux, dont vous relayez la parole sur ce blog, qui se battent sans relâche pour la vérité et pour la chrétienté. Personnellement, je suis plus souvent découragée de témoigner et d'écrire, qu'encouragée, tant le contexte intellectuel est déprimant. Tant il est fatigant de constater non seulement l'inculture, mais comme une volonté farouche de continuer à croire des mensonges, chez nos interlocuteurs, nos proches, nos collègues, nos chefs.
Je suis enseignante dans un établissement sous contrat catholique de province, et le niveau des professeurs, des directeurs, et même des curés locaux, est affligeant: ils découvrent des choses 10 ans après qu'elles ont été publiées sur ce blog. Ils se mettent des oeillères et vous traitent de fasciste (allez, ils disent "conservateur" ou "tradi") quand vous parlez de mettre en valeur la culture chrétienne dans les cours dispensés aux élèves. je ne parle évidemment pas des authentiques anticléricaux et athées militants qui militent dans l'enseignement catholique.

Ose

les "idiots utiles" de l'oligarchie savent ce qu'ils font. L'islamisation, à marche forcée de la France,leur permet d'aboutir à ce que la révolution dite française n'a pas su mener à terme, à savoir l'éradication du christianisme en Europe. Satanisme oblige !

em

Très bien vu !
Toutes les réglementations sont néfastes et ne servent que la laïcité anti catholique mais n'empêche pas l'islam de coloniser la France en se servant, très justement, de la laïcité.
Ils ont installé le Cheval de Troie...qu'y pouvons nous maintenant ?

Antoine

La France est passée d’une civilisation chrétienne à une civilisation maçonnique, où l’homme-dieu a pour principe ce que déjà déclarait clairement Jean-Pierre Michel « Ce qui est juste, c’est ce que dit la loi. Voilà, c’est tout. Et la loi ne se réfère pas à un ordre naturel. Elle se réfère à un rapport de force à un moment donné. Et point final. C’est le point de vue marxiste de la loi. »
https://www.dailymotion.com/video/xxk0ss_jean-pierre-michel-le-fondement-du-juste-c-est-le-rapport-de-force_news

On est retombé à des temps primitifs où c'était le plus fort qui gagnait. L'homme ne veut plus être fils de Dieu, mais tout simplement dieu. Il peut rayer d'un trait les 10 commandements si cela lui chante.

Tania

A Em

Tout à fait ! Lors du colloque Vauban du samedi 3 octobre 2015 qui faisait intervenir Maitre Jacques Trémolet de Villers, Hilaire de Crémiers et Xavier Lemoine, maire de Montfermeil, ce dernier cita la lettre envoyée par Charles de Foucauld en 1916 à Hervé Bazin :
http://www.libertepolitique.com/index.php/Actualite/Decryptage/Relire-Foucauld-Des-musulmans-peuvent-ils-devenir-francais

« Des musulmans peuvent-ils être vraiment français ? D’une manière générale, non. Plusieurs dogmes fondamentaux musulmans s’y opposent ; avec certains il y a des accommodements ; avec l’un, celui du medhi, il n’y en a pas : tout musulman, (je ne parle pas des libres-penseurs qui ont perdu la foi), croit qu’à l’approche du jugement dernier le medhi surviendra, déclarera la guerre sainte, et établira l’islam par toute la terre, après avoir exterminé ou subjugué tous les non musulmans. »

Le sachant, d'autres on conçut un plan, permettant de se débarrasser des medhistes en les mettant contre les chrétiens. Car eux ils attendent le Mashia, qui leur permettra de gouverner le monde, quand toutes les richesses seront entre leurs mains. Mais comme ils sont en nombre inférieur, pour prendre le pouvoir, ils n'ont qu'une seule solution, provoquer une troisième guerre mondiale pour dépeupler la terre.

Hilaire

La,république est en train de démontrer de façon éclatante que sans la béquille du christianisme toute laïcité reste bancale.

ohlala

la laïcité est le cheval de troie des islamistes, au nom de la liberté et de l'égalité ils imposent leur mode de vie!
on ne parle que de l'islam!
mais on tue au nom de l'islam et non du Christ!

Michael Jeaubelaux

Le problème ce n'est pas le burkini mais l'islamisme!

En effet cet arrêté qui fait référence "aux bonnes moeurs et à la laïcité" est ridicule! Et l'amalgame fait par Florian PHILIPPOT assez scandaleux...

Mais ce n'est pas une raison pour ne pas lutter contre les islamistes qui portent le burkini! Il ne s'agit pas d'un vêtement "religieux" mais juste un vêtement de provocation politicoreligieuse!

Il faut lire l'excellente interview de Catherine KINTZLER, spécialiste de la laïcité, dans le Figaro, avec laquelle je suis en parfait accord.

Elle y fait bien la distinction entre "la sphère publique" et la "l'espace commun"...et qui confirme que le port du burkini n'a strictement rien à voir avec la laïcité!

http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2016/08/26/31001-20160826ARTFIG00232-burkini-au-conseil-d-etat-le-probleme-n-est-pas-la-laicite-mais-l-islamisme.php

foxbat

Comment réagirait le conseil d'etat si des personnes se baladaient en uniforme SS dans la rue ? Liberte de se vêtir ?

Gisèle

En réalité, ce n'est pas le burkini qui est visé !
Encore moins l'islam !
C'est la religion catholique !
Encore un tour de passe - passe de satan !

EROUANI

Il est clair que le Conseil d'État à statué au vu du droit existant, lequel se trouve en décalage avec les faits.

EROUANI

Il est clair que le Conseil d'État à statué au vu droit positif actuel, lequel se trouve en décalage avec les faits.
C'est le droit qu'il faut changer par une réforme pensée et non par une loi de circonstances bâclée.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.