Nouveau site >> www.lesalonbeige.fr



Vers la guerre pour la Crimée ?
Guignols

Malgré l'annulation, les motards sont venus à Porcaro pour la Madone

Porcaro (Morbihan) est le village des motards, où ils viennent assister aux cérémonies religieuses ou se retrouver entre passionnés. Porcaro a connu un ballet incessant de motards. Tous viennent pour la 38e Madone des motards, bien que la manifestation ait été annulée par la préfecture du Morbihan pour des raisons de sécurité. Cela ne fait pas reculer les motards :

« À peine la moto sur sa béquille, le casque tout juste ôté, j’apprends, comme mes potes, que toutes les cérémonies de la Madone sont annulées et surtout la bénédiction ».

« Nous n’allons pas repartir et faire bénir sur nos machines ».

« Moi, cela fait trente ans que je viens et cette interdiction ne changera rien. Je repartirais après la bénédiction du prêtre ».

"C'est nul, cette interdiction de dernière minute est incompréhensible. À travers cette décision tous les motards sont visés croyants ou non croyants. Il y avait autant de danger au Festival Interceltique de Lorient. Autant tout interdire ! ».

L'abbé signale :

« Je peux les comprendre. Mais hélas, je confirme qu’il n’y aura pas un lieu commun pour la bénédiction. Avec mes amis prêtres, nous irons à la rencontre des motards sur leurs lieux de regroupement et d’hébergement ».

La traditionnelle procession aux flambeaux a été remplacée par une veillée dans l'église.

« Pour nous, motards, la solidarité n’est pas un vain mot. La Madone c’est notre pèlerinage », glisse Françoise, de Paris.