25 août : diffusion à Carnac de La Résurrection du Christ
L'assassin du père Hamel "terroriste qui n'avait rien à voir avec l'Islam" enterré dans un carré musulman

Séparation totale de l’Eglise et de l’Etat au Luxembourg

Lu sur Proliturgia :

"En juillet dernier, le Luxembourg a voté la séparation totale de l’Eglise et de l’Etat en modifiant sa constitution.

Le financement du culte catholique deviendra proportionnel au nombre des fidèles et passera de 23 millions à 8 millions d’euros. Par contre un financement d'un demi-million d’euros sera prévu pour l’islam qui n’était pas subsidié jusqu'ici.

Les cours de religion sont supprimés dans les écoles et remplacés par un cours d’enseignement des “valeurs” (probablement le “vivre ensemble” et le relativisme). L’archevêché va devoir organiser l’enseignement de la religion lui-même sur fonds propres.

En outre, le gouvernement a décidé d'interdire aux communes de financer les travaux de réparation des églises. Le projet de loi sur la gestion des édifices religieux prévoit de dissoudre les fabriques d’église qui géraient jusqu’à présent, sur un plan local, une partie du patrimoine de l’archevêché dont les églises. Les avoirs des 285 fabriques d’église du pays seront transférés dans une caisse gérée par l’archevêché."

Une lettre adressée au Vatican fait part du mécontentement des croyants au sujet des négociations au sujet de la séparation de l'Eglise et de l'Etat au Luxembourg.