Saint Thomas d'Aquin voterait... François Fillon
Un candidat à la présidentielle fait un clip de campagne sur une canonisation

"Celui qui n’est pas encore né est le plus faible, le plus petit, le plus misérable"

Cq5dam.web.800.800Extrait de l'homélie du pape François lors de la messe de canonisation de Mère Térésa ce matin :

"Mère Teresa, tout au long de son existence, a été une généreuse dispensatrice de la miséricorde divine, en se rendant disponible à travers l’accueil et la défense de la vie humaine, la vie dans le sein maternel comme la vie abandonnée et rejetée. Elle s’est dépensée dans la défense de la vie, en proclamant sans relâche que « celui qui n’est pas encore né est le plus faible, le plus petit, le plus misérable ». Elle s’est penchée sur les personnes abattues qu’on laisse mourir au bord des routes, en reconnaissant la dignité que Dieu leur a donnée ; elle a fait entendre sa voix aux puissants de la terre, afin qu’ils reconnaissent leurs fautes face aux crimes – face aux crimes - de la pauvreté qu’ils ont créée eux-mêmes. La miséricorde a été pour elle le ‘‘sel’’ qui donnait de la saveur à chacune de ses œuvres, et la ‘‘lumière’’ qui éclairait les ténèbres de ceux qui n’avaient même plus de larmes pour pleurer leur pauvreté et leur souffrance."

Le site "Adoptons les enfants avortés" écrit :

"Les media vont temporairement nous parler de Mère Teresa de Calcutta et de son oeuvre. La plupart seront sans doute bienveillants sur son oeuvre de charité le temps d'un jour et nous aurons certainement droit également aux soupçons sur l'authenticité des miracles, son prosélytisme supposé, l'inefficacité prétendue de ses soins... NE NOUS LAISSONS PAS VOLER NOTRE ESPERANCE par les spécialistes de la désespérance. Changeons de chaine et regardons du côté de la réinfosphère !

​S'il est un sujet sur lequel Ste Teresa a courageusement attiré l'attention des nations riches, c'est celui de l'avortement. Plus d'un a été frappé par ses interpellations telles que celle lors de la réception de son prix Nobel de la paix en 1979 : "Le plus grand destructeur de la paix, aujourd'hui, est le crime commis contre l'innocent enfant à naître. Si une mère peut tuer son propre enfant, dans son propre sein, qu'est-ce qui nous empêche, à vous et à moi, de nous entretuer les uns les autres ?" 

Si son appel ne semble pas avoir modifié les lois permissives et meurtrières des principales nations occidentales, il a poussé à l'action plus d'un chrétien sur plusieurs fronts dont le front de la prière de soutien avec Mère de Miséricorde http://www.meredemisericorde.org/, le front du happening avec les survivants http://lessurvivants.com/. Enfin AdoptonsLesEnfantsAvortés http://www.adoptonslesenfantsavortes.fr/ a reçu le soutien de Mgr Sarah et propose d'adopter spirituellement des enfants avortés pour leur demander pardon au nom de leurs parents, puis de prier avec eux pour la guérison de leurs géniteurs. Gageons que cette floraison d'initiatives finira par inverser le mouvement. Avec la grâce de Dieu."