300 000 signatures demandent l’interdiction de l’avortement
Hervé Mariton : "Je ne suis pas le catho de service"

Scandale : le manuel de bioéthique de la Fondation Lejeune distribué dans un lycée catholique

Mais dans quelle société vit-on ? Où sont nos évêques et nos directeurs diocésains de l'enseignement catholique s'il n'est même plus possible de distribuer dans un lycée privé catholique un manuel de bioéthique de la Fondation Jérôme Lejeune ?

"Elle se dit «sidérée» qu’un tel document puisse être mis à disposition dans son lycée. Ce mardi, Pauline (le prénom a été changé) se rend à la vie scolaire de son établissement privé catholique de l’académie de Montpellier, où se trouvent notamment les bureaux de l’administration et de la direction, avec une camarade. Sur un présentoir, les deux élèves de première tombent nez à nez avec un fascicule, un «Manuel bioéthique», édité par la fondation Jérôme Lejeune. Sur la couverture, un foetus explique qu’il est bien «vivant». «Près de 9 millions d’avortements ont été pratiqués [en France] depuis 1975. Ce sont 9 millions d’enfants uniques, irremplaçables», peut-on notamment lire à l’intérieur de la brochure, ouvertement anti-IVG. «On s’est demandé ce que ça faisait ici», raconte Pauline, contactée par Libération. Tous les camarades à qui elle montre le document sont également «choqués». [Source]

  945989-manuelbioethique2

Jean-Paul-II-sur-la-tombe-du-Prof-Lejeune"Du côté de la fondation, on assure «ne pas être dupe» de «ce coup artificiel bien monté en cette journée du droit à l’avortement voulue par le gouvernement, alors que le manuel a été diffusé à plus de 500 000 exemplaires en plus de dix ans et n’a jamais fait polémique auparavant». Le service de presse explique que le document est disponible sur commande et que la fondation ne distribue pas d’elle-même le manuel, mais ne voit pas de problème à ce que ses publications soient diffusées dans des lycées privés catholiques.

«Nous sommes même plutôt fiers que ce manuel se retrouve dans des lycées privés. Notre position place dans la droite ligne de celle de l’Eglise, quoi d’anormal à ce que ce document soit donc disponible dans un lycée catholique? Peut-on vraiment en être choqué?», s’interroge la fondation, qui conclut en insistant sur le fait qu’il ne s’agit en aucun cas d’un délit d’entrave. «Nous ne faisons qu’exposer notre vision de la vie, nous n’avons aucun rôle dans l’accompagnement de femmes et n’essayons pas de nous dissimuler - la position de la fondation Jérôme Lejeune est connue de tous». [Source]

La photo ci-dessus est bien connue : il s'agit de Jean-Paul II se recueillant sur la tombe du professeur Jérôme Lejeune le 22 août 1997, lors des JMJ à Paris...

Et merci à Mgr Ginoux, évêque de Montauban :

Commentaires

Arwen

Un peu grosse la ficelle.... Mais cela dit, il y a réellement des élèves et, surtout, des professeurs et directeurs d Ecole catholiques qui sont choqués par les positions de la fondation Lejeune, cad la par la doctrine de l église. Cela en dit long sur le niveau de déchristianisation de ces écoles...

Cosaque


Bon coup de pub finalement pour ce manuel ! Yes !

Le verrou de l'avortement ne serait-il pas en train de tomber ?
St Michel avec nous ! ( Et bonne fête à notre rédacteur... préféré ;-) )

Rivarol

Pourquoi attaquer les évêques et l'enseignement catholique en début d'article ? Ce sont les médias, le lobby pro IVG et les gauchistes de tout poil qui lancent cette fausse polémique. Et c'est bien parce les brochures de la Fondation Lejeune circulent dans de nombreux établissements catholiques (même si pas assez) qu'ils crient au scandale. Alors de grâce, ne nous trompons pas d'adversaire.

C.B.

Merci au site qui, sans s'en rendre compte, contribue à fissurer l'omerta.
Merci d'avoir souligné les arguments à développer, parce qu'il s'agit simplement de FAITS.
Merci de nous fournir sur un plateau d'argent les phrases sur lesquelles faire "jouer les variables de situation"; exemple
«ce qui est légal n’est pas forcément moral»
S'il s'agit de la déportation des juifs pendant l'occupation, c'est vrai; s'il s'agit de homicide volontaire avec préméditation que constitue un avortement, c'est faux.

ODE

@Rivarol: pour l'avoir expérimenté, je peux vous assurer que beaucoup de diocèses et d'établissements "privés sous contrat" n'en ont rien à cirer de la doctrine sociale de l'Eglise (rien que le mot "doctrine" les fait hurler), et que les diocèses en effet font beaucoup plus de mal que de bien.


Ajoutons qu'il n'y a déjà plus de professeurs, ça ne se bouscule pas au portillon, alors trouver un professeur catholique c'est aussi difficile que de trouver une aiguille dans une botte de foin.


Dans le dernier lycée où j'ai travaillé nous étions dirigés par un catholique "de gauche" qui trouve que les familles catholiques attachées aux traditions et à la doctrine de l'Eglise sont extrémistes, mais manque de bol, il en a besoin pour faire tourner l'école: ce sont ces familles et pas les autres qui prennent en charge l'aumônerie, l'association de parents, etc. Alors d'un côté il les ménage, d'un autre côté il les traite d'extrémistes et maintient coûte que coûte des séance d'"éducation sexuelle et affective" qui consistent finalement à apprendre à 75% des garçons de 6e, ceux qui sont encore innocents, tout l'art de la pornographie. Il a ainsi l'impression de faire le bien face à l'extrémisme des parents catholiques qui proposent pourtant toutes sortes d'autres méthodes.


Et tout à l'avenant.


Mais encore une fois: personne ne se bouscule au portillon, ni pour être professeur, ni pour être directeur. En même temps ça se comprend. Et peu à peu, tout doucement, lesdites familles catholiques quittent le sous contrat pour le hors contrat, où l'enseignement est fait correctement, une certaine tenue est exigée des élèves, le professeur est respecté dans son métier (pour tout vous avouer dans le "sous contrat" beaucoup ont le sentiment qu'ils sont là pour remplir les heures devant les enfants, tant tout le monde se fout totalement du contenu des cours), et où on laisse les enfants grandir sereinement.

Choveton Caillat

D'accord avec les commentaires ci dessus!Ce gouvernement et toute cette clique hystérique sont dans L'ACHARNEMENT ENRAGÉ de destruction de la vie!!Seraient ils aux Ordres d'une certaine OLIGARCHIE mondiale dont l'objectif est de réduire la population mondiale à 500 millions d'êtres humains ce qui SUFFIRAIT à servir leurs ambitions!!Pour plus de renseignements lire le livre de Claire Sévérac:La Guerre Secrète Contre les Peuples!!

SD-vintage

"Pauline" et ses camarades "choqués" devraient surtout quitter l'enseignement catholique au plus tôt, cela laissera de la place pour d'autres.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.