Censure de l’information sur l'avortement: la Fondation Jérôme Lejeune interpelle
Primaire : l'analyse d'Eric Zemmour

Alain Juppé n'a jamais lu le catéchisme de l'Eglise catholique

On  se souvient tous avec honte des insultes professées par Alain Juppé à l'encontre du pape Benoit XVI en déclarant en 2011 que "ce pape commence à poser un vrai problème", car vivant "dans une situation d'autisme total". 

Alain Juppé, malgré ses ridicules appels du pied aux catholiques, vient de se ridiculiser en direct ce matin en montrant sa méconnaissance totale du Magistère de l'Eglise catholique à propos de l'avortement en déclarant :

"je voudrais aussi me réjouir, moi qui suis catholique, de l'évolution de l'église catholique sur ce point, du Pape François qui invite les prêtres à pardonner ce qui était encore il y a peu impardonnable. Vous voyez que l’Église progresse"

Les journalistes étant tout aussi peu cultivés que lui sur ce sujet, personne ne lui a malheureusement rappelé que, même à l'époque de Margaret Thatcher et des Prisunics, et bien avant et même depuis toujours, les pécheurs peuvent recevoir l'absolution d'un péché, quelle qu'en soit sa gravité, par le sacrement de réconciliation (confession) à condition de le regretter sincèrement. Jusqu'à présent, seul l'évêque était autorisé à confesser le péché de l'avortement ainsi que certains prêtres autorisés. La décision du pape François rend permanente une disposition provisoire qui avait été prévue uniquement pour la durée du Jubilé et a déclaré :

"Je voudrais redire de toutes mes forces que l'avortement est un péché grave, parce qu'il met fin à une vie innocente. Cependant, je peux et je dois affirmer avec la même force qu'il n'existe aucun péché que ne puisse rejoindre et détruire la miséricorde de Dieu quand elle trouve un coeur contrit"

Alain Juppé reconnaissait en mars 2015 qu'il n'avait jamais lu le coran, reconnaitra-t-il de n'avoir jamais lu non plus le Catéchisme de l'Eglise catholique ? 

Commentaires

toto

"reconnaitra-t-il de n'avoir jamais lu le Catéchisme de l'Eglise catholique ? "
Et oui, il ne sait plus lire le français et il ne sait pas que le CEC est traduit en anglais et en arabe, seules langues qu'il domine

nemo

C'est intéressant de voir dans cette campagne le retour au premier plan de ces deux lois sataniques : avortement et sodomie ...

RL

Dire que dans sa jeunesse il voulait être pape

Bernard Mitjavile

Faut pas trop lui en demander. Déjà si à l'avenir il respecte les 10 commandements, notamment "Tu ne voleras pas", c'est bien.

Ydelo

Il est comme une grande partie de nos contemporains, qui ont été baptisés mais ne connaissent et ne croient plus rien de la religion catholique.

Pas étonnant de la part de quelqu'un qui se définit comme "catholique agnostique", c'est-à-dire qui veut se concilier les suffrages catholiques avec l'appui des FM.

La simple phrase "l'Eglise progresse" est de toutes façons douteuse aux yeux d'un catholique : contrairement aux humains, pécheurs, qui la composent, elle est sainte. Sur le fond, elle ne peut donc progresser.

GJV

Ce type commence vraiment à poser de plus en plus de problème, - ses affinités avec la franc-maçonnerie du grand-orient de France,
- ses affinités avec les frères musulmans (organisation de l'ultra extreme droite de cette idéologie),
- son passé de repris de justice (il faut le faire condamné par ses pères . . .)
- ses critiques envers l'un des plus grand théologien du 20° siècle (Pape Benoit XVI), et dorénavant ce pauvre ére se permet de vouloir donner des leçons de catéchisme, sans toutefois en connaitre l'essence-ciel. Cet ange sombre de la mort doit être éradiquer de l'échiquier politique au plus haut niveau.

Prions afin que Dieu suscite le moins pire pour une France qui se meurt, victime de ses péchés collectifs !!!


Sophie

Le christianisme, contrairement au judaïsme et à l'Islam, ne prévoit aucune sanction contre un péché, même mortel. Autant la femme adultère était lapidée avec les juifs et les musulmans, autant avec Jésus celle-ci ne dut subir que ces paroles "Que celui qui n'a jamais péché lui jette la première pierre... Je ne te juge pas.... Mais ne pèche plus." Le sacrement de réconciliation n'était pas encore en place, autrement il aurait rajouté "va te faire pardonner".

Mais Juppé préfère les synagogues et les mosquées. Dans un sens il est pour la charia puisqu'il ne l'interdit pas. Donc pour la lapidation. Comme il est pour l'esclavage.

Avant une femme pouvait aller en Afrique et kidnapper de futurs esclaves. Et après un long voyage où la moitié d'entre eux mourraient, elle les vendait, se faisant ainsi de l'argent.

Grâce à des gens tels que Taubira, Juppé et bien d'autres, la femme n'a plus besoin de faire un long voyage. Elle peut dans son pays les faire elle-même, en se faisant encore plus d'argent.

Juppé a le sens des affaires mais pas du catéchisme chrétien. Avec lui, la France pourrait être connue pour ses fromages et ses bébés "made in France". Et tout cela arrosé d'un bon Bordeaux, ville qui s'est déjà enrichi grâce à ce genre de commerce.

Stephe

L'inculture dans tous les domaines est aujourd'hui la Norme en raison du nivellement opéré par nos politiques et les médias aux ordres pour mieux soumettre la population.

gipsy

C'est surtout que s' il etait catholique et vivait en catholique , il irait se confesser souvent et il saurait que Dieu pardonne . Mais ce sont les anticatholiques qui veulent que l'Eglise change , les catholiques , eux, ne demandent rien de tel !
Ceux qui réclament la séparation de l'Eglise avec l'etat doivent alors aussi accepter que l'etat ne se mele pas des dogmes et des us et coutumes de l'Église.

arthur

Chez les marranes l'usage veut que l'on assiste à la messe en se livrant à des signes d'hostilité accompagnés ou pas de blasphèmes contre la religion honnie pratiquée. Cela explique l'allergie viscérale contre le rite catholique traditionnel qui rend plus complexe l'hypocrisie à la messe: on comprend mieux les qualificatifs d'extrémistes qui stigmatisent des fidèles qui ne font que pratiquer le rituel en vigueur dans les années 50/60. C'est cet opprobre auquel se joignent beaucoup de fidèles post Vatican II par naïveté alimentée par la lecture régulière de la croix gommée.
Les marranes étaient très remontés contre Benoît XVI à cause de son motu proprio.

Le Forez

Juppé devient aussi dangereux qu' Hollande ! C est un copier-collé qui continuera l " œuvre" destructrice de la France . La preuve, Taubira se reconnaît dans les actions du bonze de Bordeaux. Qui se ressemble, s assemble.

Roland Chastain

La sainte Église catholique progresse. Un bon point pour Dieu, de la part du cancre Alain Juppé.

gggg

Juppe est au b nai b rith, et franc maçon...
tout comme Fillon qui est aussi Franc maçon...

donc aucun des 2 ne peut se prétendre catholique, car le catéchisme de l'Eglise catholique indique que les membres de la Franc Maçonnerie sont excommuniés de fait.

David

Le Catéchisme de l'Eglise catholique a été publié solennellement le 7 décembre 1992.
Juppé devrait l'avoir déjà lu, puisque, à l'époque, les Prisunics existaient encore...

Marino

L'offensive d'Alain Juppé met Hervé Mariton mal à l'aise


LE SCAN POLITIQUE : Le député, soutien du maire de Bordeaux, a publié un communiqué pour dénoncer les saillies de ce dernier à l'endroit de François Fillon.
Tous les juppéistes ne sont pas prêts à s'engager dans un bras de fer avec François Fillon. Le député Hervé Mariton, qui avait déclaré son soutien à Alain Juppé avant le premier tour de la primaire, à la surprise générale, appelle aujourd'hui son champion à être prudent dans son expression.
«Je ne me reconnais pas dans la tension politique de la campagne de second tour», écrit mercredi le député dans un communiqué. «En particulier, ajoute-t-il, je récuse l'opposition supposée du modernisme et du conservatisme». Justement une bataille dans laquelle s'est lancé le maire de Bordeaux, prompt à grimer son rival en extrémiste traditionaliste... «Tout le combat de ma vie politique consiste à promouvoir une ligne libérale et conservatrice, attachée à l'ordre et à la liberté, soucieuse, de “conserver ce qui vaut et réformer ce qu'il faut” pour reprendre la belle formule de Benjamin Disraeli», précise Hervé Mariton. Libéral sur l'économie, conservateur sur la société... Exactement la ligne de François Fillon... Or, Hervé Mariton a bel et bien pris parti pour Alain Juppé...

Irishman

J'y crois pas, mais quel boulet ! A balancer dans la Garonne... Ah, non, les écolos vont crier à la pollution...

gerard

N'y a gauche n'y a droite il y a quelle qu'un pour LA FRANCE et j'ais bien peur que 2017 vas être une année terrible, pour ne pas dire plus .Le seul qui peut nous sauvé est notre Seigneur ,comme il a fait dans les temps passées .FRANCAIS de FRANCE et pas seulement de cartes ,a vos chapelets .

Cril17

" Cependant, je peux et je dois affirmer avec la même force qu'il n'existe aucun péché que ne puisse rejoindre et détruire la miséricorde de Dieu quand elle trouve un coeur contrit""

même le péché contre l'Esprit Saint ?

Voilà un catéchisme nouveau !

Marino

Le député filloniste Bernard Debré accuse Alain Juppé d'être "devenu méchant et menteur", dans une lettre incendiaire publiée hier soir sur son blog.

"Ton attitude est devenue inacceptable. Tu es agressif, utilisant des arguments falsifiés, mensongers, attaquant l’homme plus que son programme. Certains de nos amis qui te regardent et t’écoutent sont abasourdis", écrit-il.

Et d'ajouter : "As-tu perdu la tête ? [...] Comment oser affirmer que François Fillon soit contre l’avortement et veuille en abolir la loi ? Dis-toi bien que s’il en avait été ainsi, je ne l’aurais pas soutenu, moi qui suis chirurgien et qui ai vu les ravages mortels de l’avortement clandestin".

Bernard Debré juge par ailleurs que le maire de Bordeaux aurait dû jeter l'éponge. "Si tu avais été digne, tu aurais abandonné la compétition, l’écart entre ton score et celui de François Fillon étant sans appel".

logorrhée

Lamentable... pas un pour rattraper l'autre !
Opportunistes...Clientélisme...tout cela est bien moche.
Côté personne, le divorce de Mr Juppé lui a sans doute pesé assez pour qu'il se sente moins à la hauteur de moralité que son adversaire ? Et pour qu'il ait en même tant que son mariage jugé l'Eglise et rejeté son baptême!
Il est toujours aussi étrange de voir une personne préférer accuser les autres de mal faire (alors qu'ils ont fait le bien )pour éviter d'ouvrir les yeux sur le mal qu'il a lui même choisit et causé dans sa vie.
L'examen de conscience honnête est ainsi banni au profit d'une redéfinition de la Vérité...
Les catho deviennent les méchants et les altruistes généreux et plein d'amour sont ceux qui avortent, divorcent, pratiquent la débauche comme la décadence (en les appelant progrès)et n'ont plus de fidélité à rien qu'à leur propre désir immédiat et égoïste !
Moi j'appelle ça mentir et tricher ...mais ça aussi c'est devenu une qualité très optimisée par le gouvernement actuel, il n'y a qu'à suivre l'exemple tracé ces 5 dernières années...
Et ça se réclame de nos grands hommes d'Etat car ça n'a aucune envergure que celle située sous la ceinture !
C'est sûr que scooter et casque c'est d'une dignité et d'un respect de la fonction inouï!

Montmorillon

Juppé veut récupérer les catholiques, mais depuis longtemps il flatte et favorise les musulmans.
Surnommé "Ali Juppé", il est le grand ami de Tarek Oubrouk très lié aux Frères Musulmans et à sa branche française l'OICF. Juppé a fourni un terrain à des conditions très avantageuses pour la construction d'une immense mosquée à Bordeaux... où on y enseigne le coran, donc la haine de l'infidèle et la supériorité de l'oumma, le verset de l'épée et autres versets abrogeants ordonnant le meurtre des chrétiens... absolument contraires aux valeurs évangéliques !

Jean Theis

C'est à Fillon que j'ai adressé la lettre concernant l'avortement - pas à Juppé dont on connait les idées - mais à Fillon qui hésite selon les électeurs à qui il s'adresse.

P2MD

Lorsque les élections approchent, certains candidats de la pseudo-droite disent ouvertement qu'ils sont catholiques. Et ce pour attirer des électeurs.
Ce Juppé qui pose de plus en plus problème, fréquente aussi bien les frères musulmans que les grands frères ***

DUPORT

Je tiens à rappeler à tous que le Pape n'a pas seulement dis que c'était un péché grave.

Il a affirmé avec force que c'était LE mal ABSOLU.

En cela il en rejoint d'autres et notamment Gloria Polo qui confirme pour l'avoir vu.
Il n'y a pas de péché plus grave.

Le summum de la gravité n'est pas atteint par les femmes qui ont recours à l'avortement (elles ont souvent des circonstances atténuantes) mais par les personnes de leur entourage qui provoquent, approuvent, aident, financent, conseillent ou favorisent leur avortement.

Meltoisan

Il paraît que Juppé est rouge de colère depuis que des internautes de plus en plus nombreux le surnomment ALI JUPP É. Pourtant, cette appellation n’est pas venue de nulle part et se trouve utilisée depuis bien longtemps…

Il est des fonds de vérité qui dérangent et ce pauvre politicien maladroit et inculte essaye de se faire passer pour Chrétien. Il n’y parviendra pas car les faits sont là !

Juppé a défendu l’Islam avec les arguments les plus fallacieux : « Quand ma maman allait à la messe, elle portait un foulard. » Eh oui, seulement à l’Église, montrant un grand respect au Christ et à Dieu lorsqu’elle s’avançait pour recevoir la Sainte Communion !

Vraiment cet homme n’a aucune culture en ce domaine, aucune classe et bien qu’il tente de le renier maintenant pour des raisons électoralistes, il est activement pro-Islam.

http://www.bvoltaire.fr/francoisteutsch/alain-juppe-si-sa-maman-lentendait,155639

Alors, pour une petite citation pour lui faire plaisir :
« Quand ma maman allait à la messe, elle portait un foulard. » Al. Juppé

Meltoisan

Voir le commentaire rédigé par : Marino | 23 nov 2016 15:29:09

Bernard Debré à l’encontre d’Al. Juppé : « Comment oser affirmer que François Fillon soit contre l’avortement et veuille en abolir la loi ? »

Un jour, à la cantine, un collègue, genre gaucho-bobo jusqu’aux oreilles médit d’un autre collègue trop catho à son goût :
- « Tu te rends compte, il est contre l’avortement ! »
- « Mais comment quelqu’un peut-il être POUR l’avortement » ? C’est toujours la mise à mort, la destruction d’un enfant à naître, d’un être sans défense, c’est toujours un échec, un traumatisme pour la mère, parfois pour les deux parents, la fratrie…
- « Tu es donc pour l’interdiction ? »
- « Mais ce n’est pas ce que tu as dit, tu as dit qu’il était contre l’avortement, pas pour son interdiction… Lors de la décision, chaque femme est devant sa conscience ; chaque cas est particulier. »

Tout ça pour dire que Bernard Debré commet la même erreur de langage, crée la même confusion et aurait dû dire : « Comment oser affirmer que François Fillon soit contre la loi sur l’IVG ? »

Ce qui est extrêmement choquant messieurs Debré, Fillon & Co, c’est que l’avortement soit permis de plus en plus tard, pourquoi pas sur des enfants nés ? Qu’il soit pratiqué parfois de façon horrible et des images sur des fœtus démembrés circulent, qu’il y ait une incitation, une propagande à le faire, que le délai de réflexion de la femme ait été supprimé, qu’il s’agisse de plus en plus d’un avortement de confort et non plus d’un acte médical, qu’il soit totalement remboursé (c’est nous qui payons), qu’il ne sera bientôt plus permis d’en parler (délit d’entrave), que la France perde ainsi 220.000 enfants chaque année dont elle ne sait pas prendre soin et qu’elle fait simultanément appel à l’immigration, que …

-------------------------

Rappel du serment d’Hippocrate d’origine :

« Je dirigerai le régime des malades à leur avantage, suivant mes forces et mon jugement, et je m'abstiendrai de tout mal et de toute injustice. Je ne remettrai à personne du poison, si on m'en demande, ni ne prendrai l'initiative d'une pareille suggestion ; semblablement, je ne remettrai à aucune femme un pessaire abortif. Je passerai ma vie et j'exercerai mon art dans l'innocence et la pureté. »

SURICATE

Il doit lire UNIQUEMENT ce que lui rapporte en pétro-dollars, le fait d'être un protecteur de l'ISLAM à Bordeaux avec l'aide de OUBROU !

Alonso

["La simple phrase "l'Eglise progresse" est de toutes façons douteuse aux yeux d'un catholique : contrairement aux humains, pécheurs, qui la composent, elle est sainte. Sur le fond, elle ne peut donc progresser"].
Et une ânerie de plus! Décidément, vous êtes incurables! L'Eglise est une institution humaine, rien de plus. Elle est donc faillible, comme toute institution humaine. Si vous pensez le contraire, vous n'êtes plus très loin du totalitarisme.

Ydelo

@Alonso :

Au lieu de venir injurier ceux qui ne pensent pas comme vous, commencez par apporter des arguments et à apprendre à faire la distinction entre l'Eglise, sa mission réelle, ses missions annexes, et ceux qui la composent.

Ce n'est pas moi qui le dit, c'est le Credo : "Je crois à la sainte Eglise catholique". Ou encore le catéchisme : "L’Église est sainte tout en comprenant en son sein des pécheurs"

Il ne faut pas confondre l'action temporelle des hommes d'Eglise, qui est faillible, avec l'action spirituelle de l'Eglise (doctrine, sacrements), qui sanctifie les âmes.

Au passage, rien à voir, donc, avec un quelconque totalitarisme, puisque premièrement cette sainteté de l'Eglise concerne le domaine spirituel et non le domaine temporel (l'Eglise n'est pas un état), et deuxièmement elle n'exerce de contrainte dans ce domaine.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.